Academy Museum of Motion Pictures Exhibition, Regeneration: Black Cinema 1898 -1971, Kicks Off with Screening Series | Chaz’s Journal

Actualités > Academy Museum of Motion Pictures Exhibition, Regeneration: Black Cinema 1898 -1971, Kicks Off with Screening Series | Chaz’s Journal

La série de projections qui l’accompagne, « Regeneration: An Introduction », a débuté le 25 août et se poursuivra jusqu’au jeudi 29 septembre. Couvrant la même période de plus de 70 ans que l’exposition, cette série de films va de la présentation des pionniers de l’ère du muet tels que les drames à petit budget d’Oscar Micheaux aux allégories révolutionnaires de Spencer Williams et aux œuvres indépendantes et défiant les genres de innovateurs comme Melvin Van Peebles. Les projections à venir au programme incluent « A Raisin in the Sun » de Daniel Petrie et « The Learning Tree » de Gordon Parks le vendredi 23 septembre, « La permission (The Story of a Three-Day Pass) » de Melvin Van Peebles et Michale « Nothing But a Man » de Roemer le samedi 24 septembre, et « Sweet Sweetback’s Baadasssss Song » de Melvin Van Peebles et « Black Chariot » de Robert L. Goodwin le 29 septembre.

Parmi les projections précédentes du programme, citons « The Blood of Jesus » de Spencer Williams, « Dark Manhattan » de Harry Fraser, « Dirty Gertie from Harlem USA » de Spencer Williams, « The Duke is Tops » de William L. Nolte, « The Emperor » de Dudley Murphy. Jones, « The Flying Ace » de Richard E. Norman, « The Girl from Chicago » d’Oscar Micheaux, « Hell-Bound Train » d’Eloyce et James Gist, « Murder in Harlem » d’Oscar Micheaux, « Native Son » de Pierre Chenal, Joseph L « No Way Out » de Mankiewicz, « Odds Against Tomorrow » de Robert Wise, « Princess Tam Tam » d’Edmond T. Gréville, « Reform School » de Leo C. Popkin, « Stormy Weather » d’Andrew L. Stone et « The World, la chair et le diable. »

<span id= »selection-marker-1″ class= »redactor-selection-marker »>&amp ;amp;lt;/span>

Tout au long du développement de l’exposition, les co-commissaires Doris Berger et Rhea Combs ont collaboré avec un groupe consultatif d’éminents universitaires, conservateurs et cinéastes, dont la directrice et présidente de l’Academy Museum, Jacqueline Stewart; Charles Burnett, cinéaste et membre de l’Académie ; la cinéaste Ava DuVernay et gouverneure de l’Académie ; Michael Boyce Gillespie, professeur associé au City College de New York au Département des arts médiatiques et de la communication ; Shola Lynch, cinéaste, membre de l’Académie et conservatrice à la New York Public Library, Schomburg Center for Research in Black Culture ; Ron Magliozzi, conservateur du film au Musée d’art moderne ; et Ellen C. Scott, professeure agrégée et responsable des études sur le cinéma et les médias à la UCLA School of Theatre, Film, and Television.

Pour plus d’informations sur l’exposition à venir, Régénération : Black Cinema 1898-1971visitez le site officiel de l’Academy Museum of Motion Pictures.

Note de l’éditeur : Ebert Digital fait partie des sponsors du Régénération: Black Cinema 1898–1971 exposition.

★★★★★

A lire également