|

Conjuring: Sous l’emprise du Diable; Résumé et avis critique du film (2021)

Accueil » Actualités » Autour du cinéma » Conjuring: Sous l’emprise du Diable; Résumé et avis critique du film (2021)
Le réalisateur Michael Chaves débarque avec le huitième film de l’univers cinématographique Conjuring. Ce dernier est également le troisième volet de la série principale. En effet, le film d’horreur américain Conjuring: Sous l’emprise du Diable est de sortie au cinéma en France depuis le 02 Juin 2021.

Résumé du film

Patrick Wilson et Vera Farmiga retrouvent leurs rôles respectifs (Ed et Lorraine Warren) en compagnie de Sterling Jerins et Ruairi O’Connor. Le film tire son inspiration du procès d’ Arne Cheyenne Johnson, un meurtrier qui a frappé plusieurs fois dans le Connecticut (Etats-Unis). Ce procès a eu lieu en 1981 et était connu sous le nom de l’affaire « The Devil Made Me Do It ». C’était la première fois dans l’histoire de l’Etat américain qu’un homme accusé de meurtre plaidait comme ligne de défense, la possession démoniaque.
Synopsis du film: Ed et Lorraine Warren, les très expérimentés enquêteurs paranormaux se retrouvent ébranlés par un dossier effrayant de meurtre et de présence diabolique. Dans cette affaire issue de leurs dossiers secrets, Ed et Lorraine débutent d’abord par un combat afin de protéger l’âme et l’esprit d’un jeune garçon, avant de basculer dans un monde totalement inconnu.

Avis critique du film

Même si ce n’était pas l’opinion de tout le monde, le premier Conjuring s’était démarqué comme une petite merveille de terreur, magnifiquement pensée par un James Wan très inspiré. Sa suite (Le cas Enfield) s’était avérée moins réussie mais était cependant toujours aussi efficace, parsemée par des scènes d’épouvante assez impressionnantes. En ce qui concerne ce troisième volet, Conjuring 3 apparaît certainement comme le moins bon des trois opus proposés à ce jour. Si le résultat n’est pas certes pas honteux, le film s’est quand même révélé un peu en dessous des attentes.

Aspects positifs

Ce troisième opus ne manque pas de bonnes idées. Par exemple, cette scène introductive, l’une des plus marquantes de la nouvelle trilogie. Elle se caractérise par un exorcisme sacrément terrifiant et mené de main de maître par le réalisateur Michael Chaves, lui qui prend la relève de James Wan (resté producteur). L’idée de mêler justice et épouvante est également bonne (tout de même déjà vu dans L’Exorcisme d’Emily Rose), avec des intrigues qui ont le mérite de rendre crédible l’univers et perméable la frontière entre réalité et mysticisme. Les 112 minutes du film sont bien exécutées d’un point de vue technique et Chaves réussit à maintenir un rythme dynamique et à proposer quelques passages intéressants.

Aspects négatifs

Malheureusement, malgré toutes les bonnes intentions du cinéaste, Conjuring 3 manque tout de même d’un certain nombre de choses pour rivaliser avec ses prédécesseurs. Même s’il essaie de se lancer dans une narration un peu différente (de part l’élaboration de l’histoire), ce troisième volet finit quand même par vite s’aligner par rapport aux ordres prédéterminés de la saga et les tentatives de différenciation ne fonctionnent que trop peu. De plus, le film demeure, tout au long de sa durée, partagé entre ennui passager et sursauts d’orgueil inspirés. Ce balancement permanent empêche donc le film prendre pleinement son envol et de devenir un objet véritablement horrifiant et surprenant.

Avis final

En conclusion, ce troisième opus s’avère un peu décevant comparé à ses prédécesseurs, malgré une petite poignée de passages judicieux et intéressants. Conjuring 3 ne parvient pas à maintenir une peur et une terreur constante tout au long de l’intrigue même si c’est vrai que tout le monde pourra avoir son lot de « frousses » au cours de ce film d’horreur. C’est vrai qu’on le juge beaucoup par rapport aux autres films qui l’ont précédé, mais Conjuring: Sous l’emprise du Diable demeure un bon film d’horreur qui réussira par séquences à vous hérisser les poils.

Conjuring: Sous l’emprise du Diable, c’est un film d’horreur intéressant à voir au cinéma depuis le 02 Juin.

★★★★★

A lire également