An Executive Producer Recommends Three Films to Watch for Black History Month: Passing, A Most Beautiful Thing and Mr. Soul!

Actualités > An Executive Producer Recommends Three Films to Watch for Black History Month: Passing, A Most Beautiful Thing and Mr. Soul!

La directrice Mary Mazzio a trouvé le soutien des législateurs au Congrès, où elle a proposé que la pauvreté soit traitée comme une crise sanitaire et que le racisme systémique puisse être combattu à sa racine en corrigeant les inégalités structurelles. « A Most Beautiful Thing » est un film sur les hauts et les bas de la vie en ville. Sur les espoirs et les rêves de ses habitants. À propos de la dépendance et du rétablissement, de la famille et de la communauté. Et à propos d’une voie plus brillante forgée par le travail acharné et la discipline. Dans sa critique SXSW du film, le rédacteur en chef de RogerEbert.com Brian Tallerico a écrit: « L’approche de Mazzio m’a rappelé Steve James, un autre cinéaste dont l’empathie indéniable transparaît dans chaque image. » Parmi ses nombreux honneurs, le film a été nominé pour pour un Critics ‘Choice Award, un NAACP Image Award et pour le meilleur documentaire de la Foreign Press Academy. Il a actuellement un taux d’approbation de 100% auprès des critiques et du public sur Rotten Tomatoes.

Le dernier mais non le moindre est celui de Melissa Haizlip « M. Soul !,« un regard éclairant sur » SOUL! « , l’émission de variétés télévisée publique produite et animée par l’oncle du réalisateur, Ellis Haizlip, qui a braqué les projecteurs sur le mouvement des arts noirs. À une époque où les Afro-Américains n’étaient pas systématiquement mis en évidence sur la télévision sauf dans les stéréotypes négatifs, ce programme a ouvert de nouvelles voies pour la représentation au cours de sa diffusion de 1968 à 1973. Dans sa critique quatre étoiles du film publié sur ce site, notre critique Glenn Kenny a écrit que «les extraits de , quelqu’un peut-il assembler toute la série et la diffuser en streaming, ou sur un support physique d’une manière ou d’une autre – la révéler comme une fantasmagorie de l’excellence noire.  »

La réalisatrice du film, Melissa Haizlip, est une cinéaste émergente dynamique qui a reçu de nombreux éloges pour son film, notamment le Critics ‘Choice Award du meilleur premier long métrage documentaire, le meilleur documentaire musical aux IDA Documentary Awards, le meilleur long métrage documentaire au Pan African Film & Arts Festival, le Prix du public du meilleur long métrage au AFI DOCS Film Festival à Washington, DC, le Prix du public au Martha’s Vineyard African American Film Festival, le Meta Award au Dallas Videofest / Docufest et a fait sensation au BFI Festival du film de Londres et Festival du film de Tribeca.

★★★★★

A lire également