Snoopy présente : Bienvenue à la maison, revue de Franklin

Snoopy présente : Bienvenue à la maison, revue de Franklin

Il y a un moment adorable dans Snoopy Presents : Welcome Home, Franklin lorsque Franklin pose une question à Charlie Brown. Les deux discutent comme n’importe quel jeune enfant lorsque Franklin exprime son appréciation pour la musique de Stevie Wonder, Little Richard et James Brown. Il se tourne vers notre bien-aimé Chuck et demande : « Êtes-vous apparenté ?

C’est l’un des nombreux moments charmants du nouveau spécial animé Peanuts d’Apple TV+ et contient une couche de substance plus profonde. Vous voyez, Franklin essaie de s’intégrer après avoir déménagé dans une nouvelle ville où il rencontre pour la première fois les personnages classiques créés par Charles M. Schulz. Il s’agit d’une histoire d’origine douce et réconfortante pour l’un des personnages les plus appréciés de Peanuts. Raconté par le garçon lui-même, cela commence par une étincelle avant de revenir immédiatement pour suivre Franklin dans ses tentatives de se faire de nouveaux amis. En tant qu’enfant militaire toujours en mouvement, cela peut être un défi, comme nous le voyons très tôt, mais dans chaque nouvel endroit où il habite, Franklin se tourne vers une source fiable : un carnet rempli de conseils d’amitié de son grand-père.

C’est un thème majeur tout au long de la spéciale. Mais le fait que Franklin, typiquement calme et posé, soit le premier personnage noir de la bande dessinée Peanuts a un certain attrait ici pendant le Mois de l’histoire des Noirs. Suivre son cœur, s’adapter aux changements de la vie, s’amuser et être curieux sont quelques-uns des autres points de contact d’une sortie intéressante et adaptée à toute la famille.

Belle histoire avec des messages plus profonds

Snoopy présente : Bienvenue à la maison, Franklin

4/5

Date de sortie 16 février 2024

Réalisateur Raymond S. Persi

Écrivains Bryan Schulz, Craig Schulz, Cornelius Uliano, Robb Armstrong

Les avantages de Studio WildBrain Studios

  • L’émission spéciale Apple TV+ est réconfortante, remplie de thèmes et de messages plus profonds pour toute la famille.
  • Les représentations d’anxiété et de manque de confiance en font, à certains égards, un spécial Peanuts plus mature.
  • L’animation est nette, détaillée et belle à regarder.

Snoopy Presents : Welcome Home, Franklin est produit par Peanuts et le créateur de contenu pour enfants WildBrain (Teletubbies, Degrassi, Yo Gabba Gabba !,). Le spécial animé est entre de bonnes mains avec Raymond S. Persi, lauréat d’un Emmy Award (Les Simpsons, Wreck-It- Ralph). Mais la vraie joie réside dans le scénario co-écrit par Robb Armstrong (Jump Start), Craig Schulz et Bryan Schulz, ainsi que Cornelius Uliano. Simple et agréable, le conte est basé sur une histoire originale créée par Armstrong et Scott Montgomery.

C’est une bonne histoire, en fait. Une fois que notre narrateur remonte le temps, nous trouvons Franklin arrivant dans sa nouvelle ville. Depuis la voiture, il voit les personnages que nous connaissons tous : Lucy, Peppermint Patty, Sally et la bande. Il commence à réaliser qu’il peut se démarquer. C’est le seul enfant noir de la ville. Il s’interroge sur « le manque de variété des lieux ».

Il rencontre Linus en premier. Bien sûr, le garçon s’occupe de son grand champ de citrouilles, s’assurant que les choses seront prêtes pour tous ces cadeaux de grandes citrouilles. Il y a une douceur incroyable qui se dévoile ici. Les baby-boomers, bien sûr, ont grandi en regardant les émissions spéciales animées de Peanuts. En passant, la façon dont cela est devenu une initiative de Snoopy Presents a quelque chose à voir avec l’image de marque ; cependant, cela suscite une certaine curiosité. Nous t’aimons toujours, Charlie Brown.

Connexes Meilleurs spéciaux de vacances de Charlie Brown, classés La franchise Peanuts, ou simplement Charlie Brown, a publié ces spéciaux de vacances emblématiques depuis les années 60, qui restent surveillés à ce jour.

D’autres rencontres s’ensuivent, et alors que Franklin s’efforce de s’intégrer, nous le trouvons rencontrant Lucy à son stand « Le docteur est là ». Cette rencontre est humoristique – c’est Lucy franche, après tout – mais encore une fois, cette série surprend en plongeant un peu sous les vagues. Nous apprenons rapidement que Franklin souffre d’anxiété et de manque de confiance. Des moments comme celui-ci font briller la particularité, y ajoutant un niveau de nuance touchante et de réalisme.

Franklin et Charlie Brown se lient autour d’un grand objectif

Les choses démarrent lorsque Franklin se lie d’amitié avec Charlie Brown. Le nouvel ami de Franklin est un bon stratagème pour que la série en révèle davantage sur Franklin, de son amour de la musique à son enfance dans une famille militaire et à des fragments occasionnels de sagesse qui lui ont été transmis. « Grand-père m’a toujours dit : « N’essayez pas de lutter contre le changement, car le changement est invaincu », partage Franklin. Et ainsi de suite, ajoutant au délicieux mélange.

Au cœur de la spéciale se trouve un derby de caisses à savon auquel tout le gang Peanuts veut participer. Franklin et Charlie Brown font équipe et leur lien s’approfondit. Cependant, l’élément boîte à savon permet aux enfants de voir à quoi cela ressemblerait de collaborer et de faire partie d’une équipe. C’est également très amusant à regarder, et l’animation impliquée est nette et efficace. Il y a aussi un moment clé où Franklin doit prendre une décision clé. C’est tellement M. Spock à la « les besoins du plus grand nombre l’emportent sur les besoins de quelques-uns », mais nous comprenons le point.

Charlie Brown nous a appris à aborder la déception de ces 10 manières À bien des égards, Charles Schulz a exploré la tristesse et la déception dans la franchise Peanuts dans d’innombrables moments éducatifs et poignants.

Pendant ce temps, si vous vous demandez où se situe l’emblématique Snoopy dans tout cela, il est toujours aussi excentrique et groovy. Son acolyte de confiance, Woodstock, et d’autres oiseaux occasionnels, sont à ses côtés. Il y a un bon morceau montrant Snoopy et Woodstock construisant leur propre voiture de derby de caisses à savon, et, eh bien, asseyez-vous et profitez-en.

Il convient également de noter que Schulz a introduit pour la première fois le personnage de Franklin en juillet 1968. Il est devenu le premier personnage noir de la bande dessinée pendant une période tumultueuse. Les temps semblent toujours en constante évolution, mais l’esprit brillant de Schulz perdure ici. C’est peut-être « imparable », une proclamation que Franklin utilise ici. Dieu merci pour cela. Snoopy Presents : Welcome Home, Franklin est diffusé sur Apple TV+ le 16 février.

A lire également