SAG-AFTRA et AMPTP reprendront les négociations lundi

SAG-AFTRA et AMPTP reprendront les négociations lundi

Les studios pivotent rapidement après avoir conclu un accord avec WGA

La SAG-AFTRA et l’AMPTP ont annoncé mercredi dans un communiqué commun qu’ils reprendraient les négociations lundi. Cette annonce intervient 75 jours après le début de la grève des acteurs contre les studios.

« La SAG-AFTRA et l’AMPTP reprendront les négociations pour un nouveau contrat TV/Théâtre le lundi 2 octobre. Plusieurs dirigeants des sociétés membres de l’AMPTP seront présents », indique le communiqué commun.

La déclaration commune a été publiée juste un jour après que la Writers Guild of America ait terminé ses négociations contractuelles avec l’AMPTP après cinq mois de grève. Les principaux points de leur nouveau contrat de trois ans ont conduit à des augmentations significatives pour le travail des écrivains, une augmentation de 26 % des résidus, des exigences minimales en matière de personnel et des protections garanties sur l’intelligence artificielle, selon un communiqué publié mardi par la WGA.

Les négociations de la guilde des acteurs font écho à bon nombre des mêmes préoccupations que celles de la WGA, en particulier les résidus de rémunération équitable à l’ère du streaming et la protection des lieux de travail grâce à la croissance de l’IA.

Avec l’élan de la WGA cette semaine, il y avait beaucoup de désir dans les studios d’entamer des négociations avec le syndicat des acteurs le plus tôt possible, a rapporté Jolie Bobine mardi. La saison des récompenses cinématographiques approche à grands pas et les groupes de cinéma ont hâte de relancer les films au cours de la nouvelle année tout en apportant de la stabilité à leurs listes de sorties pour 2024.

La reprise des négociations sur le contrat SAG-AFTRA devrait cependant prendre beaucoup plus de temps que les cinq jours de négociations renouvelées qu’il a fallu pour que la WGA parvienne à un accord. Cela s’explique à la fois par le fait que les deux parties ne se sont pas rencontrées depuis que les négociations initiales se sont terminées sans accord le 12 juillet, et également par le nombre plus important de problèmes contractuels qui couvrent les différents types d’artistes interprètes au sein des plus de 160 000 membres de la SAG-AFTRA.

Pour toute la couverture des grèves hollywoodiennes par Jolie Bobine, Cliquez ici.

A lire également