marvel-tom-holland-envisage-sa-succession
|

Marvel : Tom Holland envisage sa succession

Actualités > Marvel : Tom Holland envisage sa succession

La fin d’une ère pour Tom Holland ?

Être l’homme derrière « l’homme-araignée », ce n’est pas toujours évident. Ce n’est pas Peter Parker qui dira le contraire, d’après la bande-annonce de Spider-Man : No Way Home… ni même son interprète actuel au sein du MCU, l’acteur Tom Holland.

En 2016, il intègre officiellement l’univers Marvel en rejoignant l’équipe de Captain America : Civil War. Il succède alors à Tobey Maguire et à Andrew Garfield et démarre une carrière hollywoodienne prestigieuse : il avait joué dans sept films entre 2012 et 2016… Il est apparu dans une quinzaine d’autres depuis, essentiellement dans les premiers rôles d’énormes blockbusters. Tom Holland n’a que vingt ans et une lourde charge pèse déjà sur ses épaules.

Dans une interview avec le magazine américain Total Film, l’acteur britannique a longuement soupesé les avantages et les inconvénients d’être Peter Parker. Une expérience qu’il décrit comme gratifiante et pesante à la fois :

« Que ça soit dans un an ou dans cinq ans, je me ferai un devoir d’enseigner [à mon successeur] ce qu’implique d’être Spider-Man. Chaque fois que vous sortez dans la rue, vous représentez Spider-Man. C’est dur. C’est éprouvant. Parfois, vous voulez simplement aller au pub et vous en coller une, sans avoir à penser à la réaction du public… 

Quand vous rencontrez tous ces gamins, qui n’ont pas encore vraiment l’âge de savoir ce qui est réel et ce qui ne l’est pas, c’est très excitant. Je vais toujours leur parler en prenant un accent, c’est vraiment amusant. C’est une responsabilité que j’ai aimé avoir à supporter… Quand quelqu’un prendra ma place, je leur donnerai quelques conseils sur comment gérer et je leur donnerai mon numéro en mode ‘si t’as besoin de moi mon pote, je suis là !' »

Quelle succession pour Tom Holland ?

Il faut dire que jouer Spider-Man, ce n’est pas interpréter n’importe quel héros du MCU. La marque est l’une des plus profitables de l’univers super-héroïque. À eux deux, les Homecoming et Far from Home ont permis de ramasser plus de 2 milliards de dollars au box-office (c’est deux fois plus que les deux premiers Iron Man et que les deux premiers Captain America). Même en termes de produits dérivés, Peter Parker explose la concurrence : en 2013, il générait plus 1,3 milliards de dollars de recettes, quasiment trois fois plus que Batman, son plus proche compétiteur super-héroïque.

L’acteur est actuellement en pleine tournée promotionnelle : Spider-Man : No Way Home est attendu pour le 15 décembre 2021. Le film fera aura recours au « multiverse », cet outil qui permet aux héros de naviguer entre différentes réalités… et à Marvel de s’autoriser pléthore de trames scénaristiques discontinues.

Depuis quelques semaines déjà, on sait que d’anciens grands méchants vont faire leur retour pour affronter Peter Parker et ses acolytes – on pense notamment à Electro joué par Jamie Foxx ou encore au Doctor Octopus d’Alfred Molina. Les anciens Spider-Man pourraient également revenir.

« On a vraiment traité ce dernier opus comme la fin d’une franchise », expliquait Tom Holland le mois dernier, « si nous avons la chance de reprendre ces personnages, ce sera une toute autre histoire. On sort de la trilogie Homecoming ». Sans savoir s’il gardera le rôle encore un moment, on dirait donc que l’acteur prépare déjà sa succession.

★★★★★

A lire également