homepage_iasip_1501_06897r2-5167785-1149820-jpg

It’s Always Sunny in Philadelphia Remains Confident in Record-Setting Season | TV/Streaming

Actualités > It’s Always Sunny in Philadelphia Remains Confident in Record-Setting Season | TV/Streaming

La première de « Il fait toujours beau à Philadelphie » trouve les scénaristes derrière le hit de FXX sur un mode étonnamment politique, bien qu’il soit presque impressionnant de voir à quel point ils marchent sur une ligne dans laquelle aucune des deux parties ne semble susceptible d’être particulièrement offensée. Vous vous souvenez de ces horribles émissions spéciales «What a Year That Was» qui parsemaient le paysage à la fin de 2020? La première est essentiellement une parodie de ceux-ci, trouvant le gang presque en mode «Forrest Gump» alors qu’ils se frayent un chemin dans les grands événements de l’année. Par exemple, Mac (Rob McElhenney) et Dennis (Glenn Howerton) peuvent avoir contribué au retard du dépouillement des votes à Philadelphie ; Dee (Kaitlin Olson) et Charlie (Charlie Day) ont joué un rôle dans la mode le jour des émeutes du Capitole ; et Frank (Danny DeVito), eh bien, ça a quelque chose à voir avec une très mauvaise teinture pour les cheveux. Encore une fois, un épisode comme celui-ci donne l’impression qu’il datera presque instantanément – ​​il se sent même un peu tard pour la fête en décembre 2021 – mais c’est un coup d’envoi qui montre clairement que la série se déroule toujours dans le monde réel.

Le deuxième épisode navigue dans les eaux dangereuses que la série a parcourues à quelques reprises ces dernières années concernant la façon dont l’humour a changé depuis sa création il y a si longtemps. Le gang revient pour faire une autre suite de « Lethal Weapon », mais avec la conscience qu’ils ont franchi certaines lignes dans le passé. Cependant, ce n’est pas seulement un récit « Nous ne pouvons pas raconter les mêmes blagues » comme nous l’entendons de tant de comédiens de moindre importance, c’est plus intelligent que cela. La saison démarre vraiment lorsqu’une série d’événements envoie le gang en Irlande pour la première fois alors que plusieurs épisodes se déroulent à travers l’océan Atlantique. Le coup d’envoi de ces épisodes – « Le gang remplace Dee par un singe » – est l’un des plus drôles des 15 saisons.

Et c’est vraiment tout ce qui compte pour les fans de « It’s Always Sunny in Philadelphia » : c’est quand même sacrément drôle. Des centaines d’émissions comiques se sont succédées au cours des 16 années de diffusion de l’émission. Pensez à combien le monde a changé depuis 2005, et à quel point il est impressionnant que les acteurs et les scénaristes ici aient constamment pivoté pour refléter ces changements sans trahir leur propre identité. Honnêtement, je n’avais peut-être aucune idée que j’écrirais encore sur cette émission huit ans après avoir commencé sur ce site, mais j’espère en quelque sorte que j’écrirai encore à ce sujet dans huit ans aussi.

Six épisodes projetés pour examen. Le 15e première de la saison sur FXX le 1er décembrest avec deux épisodes tous les mercredis, disponibles en streaming sur Hulu le lendemain.

★★★★★

A lire également