Ginny Miller, personnage principal de Ginny & Georgia
| |

Ginny & Georgia : la nouvelle série Netflix aux personnages qui divisent

Actualités > Autour du cinéma > Ginny & Georgia : la nouvelle série Netflix aux personnages qui divisent

Ginny & Georgia est une série télévisée américaine, créée par Sarah Lampert et diffusée en 2021 sur Netflix. Elle ne contient pour l’instant qu’une seule saison de dix épisodes mais une saison 2 sera bientôt renouvelée.

Ginny & Georgia: les nouvelles Gilmore girls ?

Une intrigue similaire sur le papier 

“La série raconte la relation complice et même privilégiée de Lorelai avec sa fille Rory qu’elle eut à 16 ans. Entre leurs histoires d’amour respectives, les relations avec les grands-parents de Rory ou les personnages secondaires rencontrés au travail de Lorelai, ceux de la petite ville de Stars Hollow ou encore à l’école secondaire d’élite « Chilton » de Rory, Lorelai et Rory n’ont pas le temps de s’ennuyer.” -Wikipédia

Ginny Miller a quinze ans. Elle se sent parfois plus mature que sa mère, l’irrésistible et dynamique Georgia. Après de nombreuses années d’errance à travers le pays, cette dernière décide enfin de s’implanter quelque part. Ginny va apprendre à quoi ressemble la vie normale d’une adolescente…” -Allociné

Nul besoin de visionner les deux séries pour comprendre qu’elles ont beaucoup de points communs. On retrouve le duo mère-fille tant convoité avec un âge rapproché. Les deux intrigues se déroulent dans une petite ville où “tout le monde se connaît”. Les pères respectifs des deux jeunes protagonistes sont absents de leurs vies de famille et renvoient une image de “bad boy”. Sans compter qu’aussi bien Lorelai que Georgia continuent de les fréquenter à plusieurs reprises. Enfin, les relations amoureuses ne font pas exception et les deux séries évoluent selon le même timing.

Gilmore girls version 2021

Bien que les deux feuilletons aient une histoire et des personnages principaux ressemblants, de nombreuses différences les différencient l’une de l’autre. Ginny & Georgia étalonne un peu Gilmore Girls, mais comporte ses propres péripéties en espérant garder sa particularité.

Gilmore Girls est connue pour le lien indissociable entre Lorelai et Rory. Ginny et sa mère Georgia ont des rapports très différents et beaucoup plus tumultueux. Manque de confiance, mensonges, leur relation semble moins idyllique et cela donne un peu de piment à l’intrigue. Les personnages ont des personnalités plus marquées. 

Alors que Gilmore girls garde un aspect léger, quotidien et romantique, Ginny & Georgia se rapproche plus du thriller, avec des affaires criminelles pleines de suspens. La série gagne des points avec ses personnages rafraîchissants à la pointe de la mode.  Ginny & Georgia n’échappera pas à la règle du “ où acheter la robe de X” sur Google. En bref, Ginny & Georgia c’est un petit peu une Desperate Housewives pour ados.

Comédie ou tragédie ? Pour Ginny & Georgia c’est le drame

Des clichés qui dérangent 

« Qu’est-ce que ça peut te faire? Tu enchaînes les mecs plus vite que Taylor Swift. » 

Cette réplique a fait beaucoup parler d’elle car elle en dit long sur les injonctions imposées aux femmes. Et ce n’est pas la seule intervention sexiste. Le personnage de Georgia lui-même est un modèle d’antiféminisme. Sa beauté pour manipuler les hommes et cela semble être sa seule arme. Son statut de “femme fatale” n’est qu’une image car elle agit dans l’unique but de subvenir aux besoins de ses enfants. 

La série ne se dérobe pas non plus du mythique triangle amoureux: déjà vu et revu. Ginny doit choisir entre le bad boy et le gentil garçon..quelle surprise. De plus, Marcus (le bad boy) s’introduit régulièrement chez elle, souvent en pleine nuit alors qu’elle est mineure. Vous trouvez ça glamour vous ?

Des maladresses scénaristiques

Alors que les deux émissions montrent le parcours d’une jeune fille et de sa mère dans une petite ville, Ginny & Georgia a des thèmes beaucoup plus matures tels que les agressions sexuelles, le racisme et l’automutilation. Bien que certains trouvent que la série aborde des sujets difficiles de façon résolument moderne, on peut toutefois se demander s’ils ne sont pas un peu trop survolés. 

De plus, la question du racisme est soulevée de manière délicate à travers des fausses idées et des dialogues mal tournés. Notamment lors de la fameuse scène entre Ginny et Hunter (le gentil garçon) qui se disputent la place du plus discriminé. Il aurait sûrement été plus judicieux de réunir leurs forces plutôt que de les opposer.

 

★★★★★

A lire également