Tom Magill parle de son travail sur Saved by the Bell Reboot

Actualités > Tom Magill parle de son travail sur Saved by the Bell Reboot

ComingSoon a eu l’occasion de s’entretenir avec le directeur de la photographie et réalisateur Tom Magill, surtout connu pour son travail sur Angie Tribeca, Atypical et la fonctionnalité Netflix Moxie. Tom tourne actuellement la série NBC, Rutherford Falls et a récemment travaillé sur le redémarrage de Saved by the Bell.

PLUS: Le teaser de la première dame présente le drame d’anthologie All-Star de Showtime

Jeff Ames : Qu’est-ce qui vous a amené à devenir directeur de la photographie et réalisateur ?

Tom Magill : Enfant, probablement vers l’âge de cinq ans, je suis tombé amoureux d’un livre de portraits en noir et blanc que ma famille possédait. Il y avait quelque chose dans la photographie de portrait qui m’a parlé dès mon plus jeune âge. Cela m’a conduit sur la voie de l’apprentissage de la photographie et de la recherche d’expression dans les photographies et comment essayer de raconter une histoire en un seul cliché d’une image. Près de quarante-cinq ans plus tard, je suis toujours passionné par les images et l’art de la narration visuelle.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler sur Saved by the Bell ?

J’avais auparavant travaillé avec notre créatrice Tracey Wigfield et le producteur exécutif Franco Bario, sur une série NBC intitulée Great News. J’adore travailler avec eux et quand ils m’ont contacté pour voir si j’étais intéressé à participer au redémarrage de Saved, j’ai sauté sur l’occasion.

Quel a été l’aspect le plus difficile de Sauvés par le gong et comment avez-vous surmonté cela ?

L’un des aspects les plus difficiles de la dernière saison de Saved a été de travailler autour des protocoles Covid. C’est le cas avec tout ce qui est en production maintenant, mais cela nous a particulièrement touchés. Notre spectacle se déroule dans une école, donc pour qu’il se sente réel, nous devons remplir les couloirs et les salles de classe avec beaucoup d’acteurs de fond. Nous avons même eu quelques scènes où nous avions de grandes danses dans le gymnase de notre école. Nous sommes limités au nombre de personnes pouvant être sur le plateau à un moment donné, nous avons donc dû être très créatifs sur la façon dont nous avons tout pris en compte dans ces situations. Souvent, nous prenions des photos directionnelles avec un objectif légèrement plus long et remplissions le cadre avec autant de personnes que possible. Quand nous nous retournions, nous faisions la même chose, mais essayons de mélanger les acteurs de fond pour que cela ne ressemble pas exactement aux mêmes personnes dans les deux plans. Nous avons dû beaucoup jouer à ce jeu, mais je pense que cela a fonctionné à la fin et que le spectacle semble authentique à quoi ressemblerait une vraie école.

Avez-vous des histoires amusantes sur les coulisses de la réalisation de Sauvés par le gong ?

Notre dernier épisode de la saison 2, « Que les jeux commencent », a été un peu difficile à tourner. Il se déroule à l’extérieur sur un terrain de football car il y a un concours d’esprit qui se déroule avec quelques écoles différentes. C’était un gros épisode. Nous chassions le soleil tous les jours, ce qui est toujours stressant et nous avions perdu un emplacement en milieu de semaine. Nous tournions dans un lycée local et certaines scènes de la journée ont été tournées en début de soirée, mais cela devait encore ressembler à une journée ensoleillée. Nous essayions de filmer toute la couverture la plus large alors que nous avions encore la lumière du soleil, puis essayions de faire correspondre l’éclairage pour les gros plans. Certaines scènes se sont déroulées dans les gradins du stade de l’école, mais nous n’avons pas pu filmer cela sur place, alors nous avons recréé les gradins sur le backlot Universal dans un parking. Je ne pense pas que vous puissiez dire toutes les astuces que nous avons dû faire pour que l’épisode soit fluide. Très fier du travail que nos équipes ont fait pour que cette semaine se réalise !

PLUS: Quentin Tarantino racontera Super Pumped: La bataille pour Uber, saison 2 annoncée

Quelles sont certaines des choses que vous avez apprises de Sauvés par le gong, que vous êtes ravi d’appliquer à de futurs projets ?

La chose la plus importante que j’ai apprise, c’est à quel point mes équipages sont incroyables. Chaque année, les scripts semblent s’allonger un peu et le travail semble devenir un peu plus difficile. Nous n’avons ni temps ni argent supplémentaires pour faire face à la croissance de certains de ces spectacles, il est donc essentiel d’avoir des équipes qui peuvent le faire sortir du parc tous les jours. J’ai la chance d’avoir le même équipage depuis une dizaine d’années maintenant. C’est un groupe incroyable de personnes qui ont un sens de l’humour fantastique et la meilleure éthique de travail que j’aie jamais vue. Ils rendent les longues journées stressantes amusantes et je suis reconnaissant de travailler avec eux.

Avez-vous d’autres projets à venir dont vous pourriez nous faire part ?

Je viens de terminer le tournage de la deuxième saison d’une autre série Peacock appelée Rutherford Falls. Je suis actuellement en train d’étalonner certains épisodes, alors j’espère qu’une date de sortie sera bientôt annoncée !

★★★★★

A lire également