Revue, pensées et théories de l'épisode 3 de la saison 5 de Yellowstone

Revue, pensées et théories de l’épisode 3 de la saison 5 de Yellowstone

Actualités > Revue, pensées et théories de l’épisode 3 de la saison 5 de Yellowstone

Yellowstone: Saison 5, épisode 3 offre le meilleur et le pire de Beth Dutton en une seule fois – et je le dis dans le bon sens. Kelly Reilly vole encore une fois la vedette et offre une performance à la fois maniaque et mesurée, explosive et trempée. Que pouvez-vous dire d’autre à propos d’une femme qui se réveille tôt le matin pour mettre du rouge à lèvres pour une réunion d’affaires à Salt Lake City et se couche dans une cellule de prison après avoir expulsé le bejesus d’une fille de bar au hasard qui a imprudemment imposé ses mains sur Rip?

Ailleurs, John (Kevin Costner) continue de réfléchir à sa décision d’occuper le fauteuil du gouverneur. Jamie (Wes Bentley) rencontre Sarah Atwood (Dawn Olivieri) ; Le chef Rainwater (Gil Birmingham) subit de plus en plus de menaces de la part d’Angela (Q’orianka Kilcher), toujours hargneuse, et Kayce (Luke Grimes) et Monica (Kelsey Asbille) pleurent leur bébé perdu. C’est juste une autre semaine à Yellowstone.

Ce qui a fonctionné à Yellowstone Saison 5 Épisode 3

  • Béth. Tout à propos de Beth a fonctionné cette semaine. Se levant tôt le matin, elle enfile une robe formelle et une teinte foncée de rouge à lèvres, fait ses adieux à Rip (Cole Hauser), partage un moment avec John (et lui dit d’aller chercher une dame avant qu’il ne devienne trop vieux), puis s’en va pour « régler les détails ». Ces détails impliquent un jeune homme nommé Rob, qui ressemble au type de magnat des affaires de Wall Street qui renifle de la cocaïne sur des strip-teaseuses à Las Vegas (c’est surtout vrai). Beth présente un accord compliqué à Rob qui (pour faire court) lui permettrait d’échapper à toute action en justice de Market Equities et de placer la propriété de l’aéroport dans une servitude de conservation, la rendant ainsi intouchable. La PDG de ME, Caroline Warner (Jackie Weaver), sera probablement limogée.
    • C’est une scène formidable qui répond à l’impressionnante capacité de Reilly à transformer un discours d’affaires maladroit en poésie.
  • C’était la bonne Beth. Bad Beth rugit trop fort dans son moment de triomphe. Ravie, elle rentre chez elle et contraint l’équipe du Bunkhouse à célébrer l’anniversaire de Lloyd au bar le plus proche. Rip objecte et ordonne même à sa femme de rester sur place, mais naturellement, cela a l’effet inverse. Finalement, le groupe est au Crystal Bar en train de se désaltérer et de danser lentement sur des airs country (chantés par la nouvelle cow-girl de Ryan, Abbey, interprétés par la vraie star de la country Lainey Wilson). Rip se gare à côté d’un poteau, regarde Beth danser avec Teeter (Jennifer Landon) et attire l’attention d’une femme ivre qui se jette sur ses genoux. « C’est ma femme là-bas, » dit Rip. « Je vais juste lui parler », dit la femme. « S’il vous plaît, ne le faites pas », plaisante Rip. Peu de temps après, Beth brise une bouteille sur la tête de la femme et la gifle comme une tranche de viande. Tout le monde se joint à nous, ce qui donne lieu à une bagarre de bar comique et extravagante tout droit sortie de 1941 de Steven Spielberg. La police arrive, évalue la situation et décide de traîner Beth en prison pour voies de fait graves, malgré les demandes de Rip. Le shérif Ramsey, voyez-vous, est un dur à cuire qui n’a aucune patience pour la violence, même si le nom de famille de l’agresseur est Dutton.
    • Beth est un personnage très complexe avec des problèmes qui découlent de sa mère et de son « papa ». C’est ce qui la rend intéressante. Elle est brillante, sophistiquée, impitoyable et loyale mais finalement imparfaite. Sa famille fait ressortir ses meilleurs et ses pires instincts. Je ne suis pas sûr qu’il y ait une seule personne vivante sur la planète avec l’esprit ou les cajones pour l’abattre, mais c’est Yellowstone… tout peut arriver.
  • Rip passe du temps de qualité avec Carter (Finn Little). Leur relation cette semaine s’est sentie plus proche de l’endroit où nous les avons laissés la saison dernière que de ce que nous avons vu dans l’épisode 2. Rip invite même Carter à monter avec l’équipage, déclarant qu’il envisage de faire du gamin un cow-boy. Carter s’attarde pour une raison, et ce n’est pas pour qu’il puisse fumer tout le gang f ***** g Bunkhouse aux cartes.
  • En parlant du gang Bunkhouse, nous trouvons l’équipe hétéroclite se préparant pour la journée dans la salle de bain. Teeter se rase franchement les fosses pendant que Walker (Ryan Bingham) romance Laramie (Hassie Harrison) sous la douche. J’adore quand Yellowstone nous donne un bon aperçu derrière le rideau de la vie de cow-boy.
  • La fascinante intrigue secondaire du loup de la semaine dernière présente une paire d’agents américains de la pêche et de la faune qui ordonnent à Rip de les emmener au pâturage où l’appareil GPA a suivi le loup pour la dernière fois. Rip reste calme, même lorsqu’ils essaient de le convaincre de les emmener sur la montagne. « Cette montagne a tué de sacrés bons cow-boys, et vous n’êtes pas de bons cow-boys », dit Rip. Finalement, il se libère du groupe et la caméra se dirige de manière inquiétante vers une piste dans la boue. Je ne sais pas ce que cela signifie.
  • Ailleurs, Jamie rencontre Sarah Atwood, qui le séduit avec des compliments (« Tu es meilleur que je ne le pensais »), puis rejette toute cette merde de cheval légale. Elle souligne que le refus de l’aéroport est terrible pour tout le monde, en particulier pour l’État du Montana. Pas de taxe d’état. Comment l’État gagnera-t-il de l’argent sans nouveaux développements ? Jamie fait peu pour cacher son intrigue, alors elle l’invite à dîner. Malgré tous les discours sur les loups voraces qui se faufilent dans le ranch de John, Sarah est peut-être la plus effrayante de toutes.
    • En parallèle, jusqu’à présent, j’aime Sarah. Elle est cool, sexy et calculée. Elle semble également indépendante et pas particulièrement fidèle à aucun parti. Tout ce qu’il faudra pour la jeter de côté, c’est un gros chèque. Peut-être.

Ce qui n’a pas fonctionné à Yellowstone Saison 5 Episode 3

  • L’épisode s’ouvre avec le jeune John Dutton (Josh Lucas) face à sa propre meute de loups. Dans une scène pré-crédit, Young John et Young Rip se retrouvent sur des cadavres de vaches mangés par un loup (ou un énorme chien). Il s’avère que ce loup rend la vie infernale à plusieurs habitants du Montana. Le jeune John veut un chèque pour son bétail perdu et une promesse du conseil municipal qu’il fera quelque chose pour les animaux sauvages.
    • Il y a assez de drame dans le présent sans ces flashbacks. Nous nous dirigeons vers une révélation critique, mais cette histoire ressemble plus à une excuse pour donner quelque chose à faire à Josh Lucas. Est-ce que j’ai dit ça la semaine dernière ?
  • Kayce et Monica planifient les funérailles/cérémonies de leur fils pour l’envoyer dans l’au-delà. Kayce décide que c’est le signe dont parlaient ses visions la saison dernière et abandonne son poste d’agent de bétail de la Montana Livestock Association. Et maintenant? Il a besoin d’un emploi. Le chef Rainwater suggère qu’il assume ses fonctions d’enquêteur pour le ministère de la Justice du Montana. Monica pleure encore et se coupe les cheveux.
    • Kayce a commencé ce spectacle en tant que dur à cuire ultime – un étalon sauvage indomptable avec un talent pour la violence. Pourquoi la série continue-t-elle à le retenir ? Monica a fait tourner les têtes avec ses conférences universitaires informatives, mais n’a pas fait grand-chose depuis son bref passage. Ramenez la paire au bercail ou donnez-leur quelque chose de plus intéressant à faire, car Rip et Beth sont de loin le couple ultime de Yellowstone.
  • Le chef Rainwater continue de ne rien faire. Dans cet épisode, il trouve des manifestants devant son casino et ne fait rien. Puis, il se heurte à Angela Blue Thunder, toujours hargneuse, qui le menace à nouveau et s’éloigne. Qu’est-ce qu’on fout ici, Harry ? Le chef Rainwater et Angela ont traversé cette même chanson et dansé pendant des siècles sans aucun gain. Qu’est-ce qu’elle veut? Que veut-il? Va-t-il enfin prendre des mesures contre John ? Va-t-elle enfin passer à l’action contre Rainwater ? Faites quelque chose qui ressemble à n’importe quoi.

MVP : Beth, bien que Rip ait été assez bon dans cet épisode, en particulier dans la façon dont il a géré ces rangers. Pourtant, les délicieux démontages de Beth sont le pouls qui donne vie à Yellowstone.

Meilleure réplique : John : « Il y a des souvenirs que les pères ne devraient pas partager avec leurs enfants. »

Beth : Je pense que nous avons largement dépassé ce stade, n’est-ce pas, papa ? Je pense que je vous ai tout dit. Merde, je t’ai parlé de mon premier plan à trois.

Jean : « T’es quoi ?! »

Que se passe-t-il ensuite : Je me demande si le comportement fou de Beth au bar annule son accord avec Rob. Une chose que j’aime dans cette émission, c’est la façon dont les actions, aussi petites soient-elles, ont des conséquences. Les Duttons ont l’habitude de se frayer un chemin hors des espaces restreints, et il est juste de se demander s’ils paniqueront si les murs se referment davantage. Est-ce que cela les rend plus dangereux ou désespérés ? John semble sentir que la fin de sa famille est imminente et fait de son mieux pour sauver tout ce qu’il peut avant qu’il ne soit trop tard. Malheureusement, les enfants rendent sa tentative de rouler tranquillement au coucher du soleil plus difficile chaque jour qui passe.

En ce qui concerne l’histoire du loup, je suppose que les flashbacks sont cruciaux pour résoudre la situation actuelle. Rip et John ont passé un certain temps à réfléchir à ce moment, ce qui signifie qu’ils ont fait quelque chose de terrible et qu’ils A) utiliseront la même méthode pour se débarrasser du dernier problème ou B) affronteront les péchés de leur passé. Ou dois-je lire ce complot plus attentivement?

Je suis toujours en train de déterminer où va le complot de Kayce. Avec un peu de chance, nous n’aurons pas à passer encore trois heures à le regarder se rouler dans une couverture près d’un arbre.

L’histoire de Jamie m’inquiète. L’homme se tient à peine debout ; il suffirait d’une demi-bonne affaire pour faire exploser l’opération Dutton. Sara le sait. Elle n’aura pas à appuyer trop fort pour faire craquer Jamie. Alors, combien abandonne-t-il avant que Beth ne le pourchasse ?

Réflexions finales : C’était un bon épisode. Pas aussi bon que le chapitre de la semaine dernière, mais bon. On a l’impression que les pièces glissent en place. Maintenant, ce qui se passe quand tout s’aligne est à deviner.

NOTE : 8/10

Comme l’explique la politique d’examen de ComingSoon, un score de 8 équivaut à « Excellent ». Bien qu’il y ait quelques problèmes mineurs, ce score signifie que l’art atteint son objectif et laisse un impact mémorable.

★★★★★

A lire également