Prey : les personnages principaux, classés par bravoure

Actualités > Prey : les personnages principaux, classés par bravoure

Avertissement de spoiler : le message suivant contient des spoilers pour Prey. Vendredi dernier, la dernière entrée de Hulu dans la franchise Predator, Prey, a été lancée sur le hub de streaming. Le Predator est l’un des monstres de cinéma les plus célèbres à sortir dans le dernier quart du 20e siècle. La créature se délecte du jeu le plus dangereux, cherchant toujours l’adversaire le plus fort à chasser. Plus le défi est grand, plus il y a de sensations fortes à avoir.

Cette fois, le Predator a été largué sur le territoire comanche dans les grandes plaines d’Amérique du Nord au 19ème siècle. Malheureusement pour les Comanches ou toute autre personne qui y réside, l’accès à un mini-pistolet n’est pas disponible avant quelques siècles. Avec la grande différence de technologie entre le Predator et sa proie, les personnages de Prey ont fait preuve de bravoure à des degrés divers.

10 Raphaël

Raphael était un individu qui était associé à la mauvaise foule au pire moment. Son rôle de traducteur désigné pour le groupe de trappeurs de fourrure est crucial lorsqu’il tente d’employer Naru à leur cause pour capturer le Predator.

Lorsque la diplomatie échoue, Raphael ne proteste pas lorsque ses compagnons trappeurs torturent Taabe et l’utilisent, lui et Naru, comme appât pour le Predator. Sa douceur et sa lâcheté se sont révélées encore plus lors du massacre de ses compatriotes par le Prédateur alors qu’il se cache derrière un arbre. Finalement, il tenterait de jouer à l’opossum pour éviter le Predator, si seulement ils étaient un peu plus tolérants à la douleur.

9 Les trappeurs de fourrure

Fruit d’un capitalisme croissant dans l’hémisphère occidental, les trappeurs ne voient que le profit à tirer de leurs conquêtes. Leur plaisir de la chasse est plus pour la perspective de la fortune que pour le sport ou la survie.

Vers l’apogée du film, ils tentent de piéger le Predator et d’utiliser Naru et Taabe comme appât, montrant leur lâcheté en utilisant des innocents à leur profit. Mais quand vient le temps pour le Predator de se présenter, il exécute son piège avec quelque compétence que pour sous-estimer largement sa cible. Les actions des trappeurs de fourrure sont une démonstration de bravoure et de stupidité dans une égale mesure.

8 Guêpe

Wasape est le membre impétueux de la tribu de Naru et le plus vocal dans leur misogynie contre ses tentatives de devenir un chasseur. Fier guerrier, il est indéniable qu’il est capable de chasser et qu’il a une forte estime de soi, mais son attitude envers Naru et le rejet de ses avertissements ne feraient que sa perte.

Son excès de confiance dans ses compétences l’a conduit dans des situations où il se considérait comme le sommet de la chaîne alimentaire. Malheureusement pour lui, cela l’emporterait sur lui car il ne reconnaît pas la peur en cas de besoin et devient finalement le premier meurtre humain à l’écran du Predator.

7 Il voit

C’est un autre cas où il ne s’agit pas de savoir si leur bravoure est à débattre, c’est une question que le public n’a pas eu la chance de le voir avant qu’il ne soit rapidement tué. Être un guerrier comanche s’accompagne de nombreuses compétences et d’un état d’esprit dont tout chasseur doit être jaloux.

Il a un moment où il tente de faire équipe avec Naru pour tenter d’abattre l’extraterrestre. Son calme et son sang-froid face au danger sont pleinement affichés. Malheureusement, cela s’estompe rapidement lorsque Naru souligne correctement qu’ils n’ont aucune chance contre l’ennemi supérieur et sont obligés de fuir.

6 Anie

Avant que Taabe et Naru n’aient leur chance d’affronter le Predator, Ania et son ami Huupi défient le puissant ennemi de venger leur ami, Wasapi. Malgré la disparité des armes et de la taille, les deux fiers guerriers tentent une offensive.

Après avoir été transportée dans les airs et avoir poussé un cri de Wilhelm, Ania retourne au combat, sans hésitation, et parvient à porter un coup et à prélever du sang sur le Predator. C’est un exploit impressionnant qui prouve la ténacité d’un guerrier Comanche, mais malheureusement, cela n’a pas d’importance lorsqu’il est confronté à la disparité de force susmentionnée dans un tête-à-tête avec le Predator.

5 Huupis

Avec Ania, Huupi rassemble le courage de combattre le Predator de front même après avoir éteint sa cape de camouflage, révélant sa véritable apparence. Même après avoir vu le Predator rugir de fureur, Huupi n’hésite pas à coordonner une attaque avec Ania et espère avoir la chance de venger leur ami.

La lance à la main, ils parviennent à retenir le Predator dans un duel pendant une seconde chaude avant d’être vaincus par l’armement avancé du Predator. Tout espoir perdu, Huupi pleure encore de défi avant d’être sommairement pris comme un digne trophée pour le chasseur obsédé par le sport.

4 Le prédateur

Même si le Predator présenté dans le film est considéré comme le principal antagoniste, il serait négligent de ne pas mentionner ce qui sépare ce Predator des itérations précédentes. Le Predator « Feral », comme certains l’ont surnommé, a un désir absolu de se battre avec un sens orgueilleux de se rapprocher de ses cibles.

Dans l’une des meilleures séquences d’action du film, le Feral Predator combat un grizzly à mains nues. Cela pourrait être considéré comme le Predator voulant faire l’expérience d’un véritable test de sa propre force contre un adversaire digne. Son combat avec le grizzly se passe mal au début, ils subissent de multiples blessures jusqu’à ce qu’ils parviennent à retrouver leur sang-froid et à gagner le combat en un seul coup. Le Predator aurait pu facilement envoyer la bête sauvage avec son arsenal, mais a choisi de se battre de près à la place, remportant ainsi sa victoire « bain de sang ».

3 Taabe

Dakota Beavers comme Taabe dans Prey

Taabe est le modèle par excellence du guerrier Comanche, il a du tact, connaît sa proie et a les muscles pour la soutenir. Tout au long, ils se révèlent plus que capables de rester calmes et recueillis face au danger, qu’il s’agisse de lions ou de chasseurs extraterrestres galactiques. Il est effectivement le remplaçant néerlandais car il peut même rappeler l’une des répliques d’Arnie du film original.

Son courage et sa bravoure sont reconnus par tous les membres de leur tribu et, à un moment donné, il reçoit le titre de «chef de guerre» pour ses efforts dans la chasse au lion qui avait mutilé et tué d’autres chasseurs. Mais son véritable moment de gloire vient de son sacrifice ultime pour sauver sa petite sœur, Naru. Connaissant son destin, il prend le moment d’encourager sa sœur dans sa chasse au prédateur et retient la créature pendant un temps impressionnant avant qu’il ne devienne un autre trophée.

2 Sarii

Tout au long de l’histoire, il y a eu des récits d’actes courageux que les chiens domestiqués ont réussi à rendre service à leurs maîtres ou à l’amour qu’ils partageaient pour leurs propriétaires. Sarii ne fait pas exception à leur propriétaire et entraîneur, Naru. Maintes et maintes fois, Sarii peut chasser et éloigner des créatures cinq fois plus grandes qu’eux.

En fait, c’est à cause de cette ruse et de la bravoure qu’ils ont insufflées qui s’avère cruciale pour vaincre le Predator vers l’apogée. Sans ordre ni avertissement à tenir compte de Naru, Sarii saute pour protéger son propriétaire du monstre de sept pieds de haut malgré le danger que le Predator les considère peut-être comme une cible valable.

1 Naru

Sans aucun doute la protagoniste du film, Naru est la quintessence de ce que cela signifie et de ce qu’il faut pour être courageuse même si elle ne le voit pas elle-même. Naru est celle qui a choisi le Predator pour faire l’objet de sa kühtaamia en voyant son empreinte, et elle est capable de déterminer qu’il s’agit d’une plus grande menace avant tout le monde.

La bravoure ne doit pas nécessairement être définie comme charger aveuglément malgré toutes les chances, mais pour charger une tête et reconnaître la peur à avoir face à des chances insurmontables. Bien qu’elle se sente opprimée lorsqu’elle croit que le Predator ne la considère pas comme une adversaire « digne », elle se rend vite compte qu’elle peut en tirer parti et exécuter un plan pour finalement le vaincre.

★★★★★

A lire également