Pourquoi l’arc d’Umbara était l’histoire la plus importante de Clone Wars

Actualités > Pourquoi l’arc d’Umbara était l’histoire la plus importante de Clone Wars

Star Wars: The Clone Wars a décrit de nombreux arcs d’histoire importants, mais aucun n’était plus crucial que la bataille d’Umbara de la saison 4. The Clone Wars dépeint les événements entre Star Wars : Épisode II – L’attaque des clones et Star Wars : Épisode III – La Revanche des Sith, plongeant dans le conflit entre la République de Star Wars et les Séparatistes et le rôle orchestré des Jedi dans la guerre. Fondamentalement, The Clone Wars dépeint également la vie des soldats clones et leur relation avec les Jedi, rendant les événements déchirants de l’Ordre 66 comme on le voit dans Revenge of the Sith et d’autres médias de Star Wars d’autant plus troublants. L’arc Umbara de The Clone Wars est peut-être le plus critique pour les téléspectateurs qui souhaitent en savoir plus sur les clones en tant que personnages individuels et comprendre leur rôle dans le sinistre plan directeur de Palpatine.

L’arc d’Umbara se déroule sur quatre épisodes de la saison 4 de The Clone Wars, commençant par l’épisode 7, « Darkness on Umbara », et se terminant par l’épisode 10, « Carnage of Krell ». Le chevalier Jedi Anakin Skywalker est appelé pour une mission importante par le chancelier Palpatine et quitte la 501e Légion sous le commandement du général Jedi Pong Krell pour sécuriser la planète Umbara pour la République. Les choses commencent à se détériorer lorsqu’il est révélé que le général Krell s’est retourné contre la République dans l’espoir de gagner les faveurs du comte Dooku. Il trompe les clones pour qu’ils se retournent les uns contre les autres et ne se soucie pas de leur sécurité. Bien que les clones se réunissent finalement pour évincer Krell en tant que chef, et qu’un clone se charge d’exécuter le Jedi tombé, le mal a déjà été fait. Plusieurs soldats clones ont perdu la vie aux mains de leurs frères et un Jedi autrefois très respecté s’est tourné vers le côté obscur. L’arc Umbara est une narration particulièrement efficace car il se concentre sur les clones en tant qu’individus plutôt qu’en tant que monolithe, rendant leur mort et leur détermination face au mal d’autant plus poignantes et personnelles.

Bien que ce qui précède soit un résumé simplifié des événements, il met en évidence l’aspect le plus important de l’arc d’Umbara : il fonctionne comme un reflet du conflit de la Guerre des Clones dans son ensemble et des événements qui ont entraîné le génocide des Jedi. Les clones sont dépeints comme des pions involontaires face à l’ambition impitoyable d’une autre personne, et l’orchestration de la guerre des clones conduit à la chute d’un général Jedi très respecté, tout comme elle conduira à la chute éventuelle de l’Ordre Jedi de Star Wars. . Bien que The Clone Wars possède de nombreux moments de suspense et clés de l’histoire de Star Wars, l’arc Umbara, surtout, dépeint les véritables horreurs de la guerre des clones et le rôle que le conflit a joué dans la quête de pouvoir absolu de Palpatine dans la galaxie.

L’arc Umbara reflète la position des clones dans la guerre

Bien que les soldats clones aient été élevés spécifiquement pour la guerre et malgré leurs profils génétiques, l’arc Umbara fait tout son possible pour les établir en tant qu’individus, avec leurs propres croyances, compétences, tempéraments, humour et même style. Lorsque le plan de Krell pour les inciter à s’entre-tuer fonctionne, le résultat est d’autant plus horrible – les clones se soucient vraiment les uns des autres en tant que frères et sont plus que de simples copies génétiques les uns des autres. Ce sont des gens avec des sentiments et des motivations qui leur sont propres, et Krell leur vole leur individualité, tout comme l’Ordre 66 de Palpatine vole leur libre arbitre. Ce sont des pions involontaires dans un jeu dangereux, élevés pour une guerre dans laquelle ils n’ont pas eu leur mot à dire. Bien que la plupart des généraux Jedi qu’ils servent respectent les clones et prennent soin d’eux, cette confiance est finalement sans valeur. Les puces inhibitrices insérées de force dans l’esprit des clones suppriment tout semblant de libre arbitre, de la même manière que la manipulation de Krell pour chasser les leurs.

Le sort malheureux des clones dans The Clone Wars est le plus cruellement symbolisé par le clone Captain Rex. Le développement du personnage de Rex dans l’arc Umbara préfigure son destin pendant l’Ordre 66. Tenir tête au général Krell au mépris de ses ordres et de ses enseignements représente la lutte contre sa programmation lorsque le plan directeur de Palpatine est promulgué à la fin de la saison 7 de The Clone Wars. La survie de Rex après l’Ordre 66, cependant, rend le sort de tous les autres clones encore plus triste – la plupart n’ont pas eu la chance d’être libérés du contrôle de Palpatine. Leur succès à défier Krell sur Umbara n’était malheureusement pas un précurseur pour pouvoir défier la programmation de Palpatine.

La bataille d’Umbara présente les véritables horreurs de la guerre

Star Wars : The Clone Wars a une grande histoire à raconter. Il se déroule sur de vastes étendues de la galaxie et comprend de nombreuses planètes, espèces et conflits. Pour raconter cette histoire avec succès, la série devait faire certains choix narratifs, et Star Wars n’est rien sans ses personnages. The Clone Wars a choisi à juste titre de se concentrer sur des noms hérités tels qu’Anakin Skywalker, Padmé Amidala, Obi-Wan Kenobi, Yoda, Dooku, Maul, Ahsoka et Mace Windu, entre autres. Cependant, en raison du positionnement narratif de The Clone Wars comme un pont entre Attack of the Clones et Revenge of the Sith, le sort de la plupart de ces personnages est déjà connu. Mis à part Maul et Ahsoka, aucun de ces personnages n’est jamais vraiment en péril. Bien que les histoires de ces personnages hérités de The Clone Wars offrent certainement du spectacle, de l’intrigue et du suspense, aucune ne le fait au même niveau que l’arc de la saison 4 sur Umbara.

Fondamentalement, chaque personnage de l’arc Umbara est consommable. Au moment où l’arc Umbara se déroule, les clones et Krell n’ont aucun rapport avec l’histoire à venir. Tout peut arriver. Au fur et à mesure que le public en apprend davantage sur la 501e légion et apprend qui ils sont en tant qu’individus, l’idée de perdre l’un d’entre eux devient plus difficile à supporter. En conséquence, la bataille d’Umbara présente les véritables horreurs de la guerre plus que tout autre arc d’histoire dans The Clone Wars avant ou depuis. La guerre prend des vies des deux côtés, et la bataille d’Umbara la décrit comme peu d’autres campagnes de la série. La tension, en conséquence, est inégalée, donnant au public un aperçu de ce que cela a dû faire d’être sur ces champs de bataille, jour après jour – l’inquiétude de perdre l’un des vôtres, l’horreur de savoir au fond de soi que vous avez fait quelque chose de mal, mais vous êtes impuissant à l’arrêter.

L’arc Umbara agit comme un microcosme du plan de Palpatine

L’intégralité de la bataille d’Umbara fonctionne comme un microcosme du plan global de Palpatine pour contrôler la galaxie. Premièrement, les clones sont trompés en étant des pions dans une bataille à laquelle ils n’ont jamais demandé de participer en raison de la manipulation de Krell, entraînant la mort de plusieurs clones de leur propre main. Deuxièmement, l’arc d’Umbara montre comment un Jedi peut tomber du côté obscur à cause de la cupidité, de la peur et de la colère, tout comme Anakin Skywalker tombera finalement sous l’emprise de Palpatine et l’Ordre Jedi dans son ensemble tombera sous le poids de leur propre orgueil. Enfin, les clones et les Jedi se retournent les uns contre les autres, se battant bien qu’aucun des deux camps n’ait vraiment le dessus, car les deux ont été manipulés depuis le début. Tout cela aboutit à une étude de cas vitale du plan de Palpatine pour prendre le contrôle de la galaxie.

Peu d’autres épisodes ou arcs narratifs dans The Clone Wars capturent la véritable cruauté des plans de Palpatine avec autant de succès que la bataille d’Umbara. La ruse et la tromperie sont à l’ordre du jour, sans égard aux conséquences ni aux personnes les plus touchées. L’arc d’Umbara est une narration poignante, mais finalement incroyablement efficace car Star Wars: The Clone Wars présente les horreurs de la guerre et la tromperie qui se trouve au cœur de l’un des plus grands conflits que la galaxie Star Wars ait jamais vus.

★★★★★

A lire également