A scene from A Clockwork Orange

Pourquoi A Clockwork Orange est plus pertinent maintenant que lors de sa première sortie

Actualités > Pourquoi A Clockwork Orange est plus pertinent maintenant que lors de sa première sortie

A Clockwork Orange est l’une des œuvres les plus emblématiques de Stanley Kubrick, et très controversée. Au moment de sa sortie, Hollywood sortait tout juste de l’ère Hays Code; la violence extrême, la perversion sexuelle et son protagoniste moralement ambigu en ont fait une première du genre. Néanmoins, A Clockwork Orange a résisté à l’épreuve du temps pour devenir une pièce vénérée du cinéma et une œuvre pertinente pour la société d’aujourd’hui. Voici pourquoi A Clockwork Orange est plus pertinent maintenant que lors de sa première sortie.

Protagoniste moralement ambigu

Images de Warner Bros.

Alex DeLarge est incontestablement l’un des anti-héros les plus odieux de l’histoire du cinéma. Voleur, agresseur sexuel et meurtrier, Alex est un commentaire sur un jeune corrompu qui ne reculera devant rien pour garder le contrôle de sa communauté. Et pourtant, le public se demande si Alex est vraiment un psychopathe ou simplement un jeune impressionnable influencé par son environnement. Il est né dans une société politiquement décousue où les jeunes sont initiés à la violence très tôt ; peut-être agit-il par un comportement appris. Cela n’est que trop pertinent dans la société d’aujourd’hui, où les jeunes présentent chacun de leurs gestes sur les réseaux sociaux, y compris les actes moralement répréhensibles et les délits mineurs. Alex représente le concept universel du bien contre le mal qui se prépare à l’intérieur des gens dès le plus jeune âge et est à une décision de commettre une violence horrible.

Société ultra-violente

Images de Warner Bros.

Les droogs terrorisent tout le monde, des enfants aux adultes en passant par les personnes âgées, sans discrimination ; Alex fait partie d’un cycle de violence sans fin qui s’étend au-delà de son groupe d’âge et de sa classe sociale, d’ailleurs. Après qu’Alex ait été attaqué par le post-conditionnement des droogs, il cherche refuge dans la maison de l’écrivain Frank Alexander, le même homme qu’il a attaqué des années auparavant. Alexander montre d’abord l’hospitalité d’Alex, mais son programme change rapidement lorsqu’il reconnaît l’identité d’Alex. Qu’il s’agisse de droguer le repas d’Alex ou de le torturer psychologiquement, Alexander est vengeur et violent à part entière et, ironiquement, prive Alex de son agence. Ceci est représentatif de la société d’aujourd’hui, où la violence entraîne un effet domino où les victimes deviennent elles-mêmes des agresseurs tout en demandant justice.

Un système technologiquement oppressif

A Clockwork Orange illustre l’oppression de la société à travers les progrès technologiques; dans ce cas, la technique Ludovico a été testée sur Alex. Après une série de vidéos explicites de plusieurs heures qu’Alex est obligé de regarder, il devient intolérant aux symphonies de Beethoven et à l’idée de contact sexuel. Alex n’est qu’un cobaye pour le grand projet que les politiciens ont conceptualisé avec leur technique Ludovico ; le but principal de la technique est de conditionner en masse des prisonniers comme Alex pour faire place dans les prisons aux militants politiques qui s’élèvent contre le gouvernement.

La technique Ludovico n’est pas seulement un moyen de contrôler la jeunesse violente de la société ; c’est un système destiné à contrôler tout membre de la société cherchant à perturber ou à renverser l’ordre établi. De nos jours, les plateformes de médias sociaux filtrent le contenu de ce qui est jugé politiquement correct à offensant. La même règle s’applique aux réseaux de télévision; ce qui est rapporté sur un canal sera présenté sous un jour contrasté dans un autre canal, bien que les événements soient corrigés. Les médias façonneront les récits à des fins égoïstes.

Gouvernement corrompu

Warner Bros.

Le comportement d’Alex est fortement influencé par son gouvernement négligent. Dans une société où les civils sont négligés dans tous les domaines par leur gouvernement, le groupe d’âge d’Alex manque de conseils pour différencier le bien du mal et doit se forger sa propre compréhension de la moralité et des normes sociales. Par conséquent, les jeunes deviennent les criminels qu’ils observent tout au long de leurs escapades quotidiennes et un cercle vicieux se perpétue. Les parents eux-mêmes sont relégués à des entités subordonnées au sein de leur propre foyer, comme les parents d’Alex, qui craignent sa simple présence et sont régulièrement maîtrisés mentalement et physiquement par Alex. Dans le monde d’aujourd’hui, les climats politiques concentrent leur attention sur les législatures qui divisent ; les jeunes sont enclins à la révolte, que ce soit par le crime ou d’autres formes d’évasion comme la toxicomanie.

Messagerie subliminale

Images de Warner Bros.

A Clockwork Orange est truffé de messages subliminaux, notamment l’oppression politique et la suppression de l’agence physique. Alex commence son voyage en englobant toutes les qualités psychopathiques imaginables : meurtrier, sang-froid et déséquilibré. Néanmoins, les représailles de la société envers Alex sont tout aussi répréhensibles. Alex est rendu incapable d’avoir son mot à dire dans son agence; les droogs l’agressent physiquement, M. Alexander le torture mentalement, et même le gouvernement lui-même a libre cours sur son corps et son esprit, d’abord grâce à la technique Ludovico et enfin en inversant son effet en échange de la coopération d’Alex avec le ministère de l’Intérieur. propagande politique. Le message subliminal s’étend également à d’autres personnages; Les parents d’Alex voient leur agence violée lorsqu’Alex les met sous sédation tous les soirs; Mme Alexander se fait retirer son agence lorsque les droogs l’agressent sexuellement; et l’agence politique est menacée dans son ensemble ; L’objectif principal de la technique Ludovico est de minimiser les soulèvements en incarcérant les militants politiques, en faisant taire leurs voix et toute personne tentant de suivre leurs traces.

Les messages subliminaux s’étendent à l’utilisation par le film d’images sexuelles; du repaire des droogs orné de mannequins nus ; les nombreux cas et implications d’agression sexuelle, et la technique Ludovico, qui est une série de contenus sexuellement violents. L’épuisement du contenu sexuel dans A Clockwork Orange émule la désensibilisation sexuelle; voir quelque chose d’assez, son caractère tabou perdra de son efficacité. Le même effet s’applique à l’utilisation par le film de crimes violents; par son apogée, la torture d’Alex aux mains de Frank Alexander n’est efficace que parce que c’est une nouvelle forme de violence présentée ; la violence physique a déjà été normalisée dans le récit du film. A Clockwork Orange est en fin de compte un récit de précaution sur la façon dont un gouvernement équipé d’une technologie de pointe peut subjuguer la société, soit par une sexualisation manifeste, soit par la violence inculquée à son peuple.

★★★★★

A lire également