Outlaw Posse Avis critique du film & résumé du film (2024)

Cela dit, la scène d’ouverture est une sorte de classique instantané, du genre qui aurait pu fonctionner comme un court métrage à part entière et qui fait des promesses que les débats ultérieurs ne peuvent pas tout à fait tenir. Dans ce document, un groupe de gars grisonnants (Neal McDonough, Cam Gigandet, l’inévitable M. Emmet Walsh) débarquent dans une ville poussiéreuse et désolée du Nouveau-Mexique vers 1908 et se rendent au saloon local pour prendre un verre. Sur place, l’un d’eux commence à harceler et à menacer un client indien jusqu’à ce que du coin émerge le chef (Van Peebles), qui procède à décimer la grande gueule, d’abord verbalement, puis avec ses armes. Il s’agit d’une séquence extrêmement divertissante qui sert de clin d’œil visuel aux classiques du genre tout en épousant des idées rarement vues ou entendues dans de tels films.

Nous apprenons vite qu’au lendemain de la guerre civile, lui et Angel (William Mapother) étaient responsables d’une cargaison d’or du Sud qui était envoyée vers l’ouest, apparemment pour payer des réparations aux anciens esclaves. Inévitablement, les deux hommes se sont brouillés et le chef a pris l’or – ainsi que la main d’Angel – et l’a enterré sur des terres tribales dans lesquelles la plupart des Blancs craignaient d’entrer, concluant un accord avec le chef de la tribu pour qu’il revienne un jour pour le récupérer en toute sécurité. Le moment est maintenant proche et Chief recrute un petit gang, comprenant le vieillissant Carson (John Carroll Lynch), le jeune et insensible Southpaw (Jake Manley), la sensuelle mystique brandissant un couteau Queenie (Amber Reign Smith) et le ménestrel Spooky. (DC Young Fly), qui défend son travail en observant « Faites rire les gens et vous pouvez vous permettre de dire n’importe quoi. »

Bien sûr, Chief n’est pas la seule personne à vouloir cet or, ce qui conduit Angel et sa bande à arriver à la porte de Decker (Mandela Van Peebles), qui se trouve être le fils séparé de Chief. Bien que Decker n’ait pas vu ni entendu parler de son père depuis des années, Angel exige qu’il le rattrape et rejoigne son gang, permettant ainsi à Angel et à son groupe de les attraper et de prendre l’or et la main du chef pour eux-mêmes. Lorsque Decker refuse, Angel brûle sa maison et kidnappe sa femme bien-aimée, Malindy (Madison Calley), pour assurer sa coopération. Tout en poursuivant l’or, Chief et les autres rencontrent un certain nombre de personnages hauts en couleur et lui et Decker commencent provisoirement à réparer leur relation avant l’inévitable – Alerte spoiler – la découverte du trésor et – Alerte spoiler – une éventuelle fusillade.

Publications similaires