L'ex-mobster mourant qui avait volé les pantoufles de rubis du "Magicien d'Oz" ne sera pas condamné à une peine de prison

L’ex-mobster mourant qui avait volé les pantoufles de rubis du « Magicien d’Oz » ne sera pas condamné à une peine de prison

Le voleur de 76 ans s’est fait dire que les célèbres chaussures de Judy Garland contenaient de vrais bijoux lorsqu’il les a volées dans un musée en 2005.

Un ex-mobster mourant, reconnu coupable d’avoir volé l’une des paires de pantoufles en rubis portées par Judy Garland dans « Le Magicien d’Oz » en 2005, n’a pas été condamné à une peine de prison lundi lors d’une audience de détermination de la peine qui s’est tenue à Duluth, dans le Minnesota.

Terry Jon Martin, 76 ans, a été condamné à une peine de prison avec sursis d’un an et à une amende de 23 500 dollars à verser au Judy Garland Children’s Museum de Grand Rapids, où il a volé les objets emblématiques du film.

Selon des notes de l’avocat de Martin obtenues par l’Associated Press, un associé de la mafia avait dit à Martin que les pantoufles avaient une valeur d’un million de dollars parce qu’elles étaient ornées de vrais bijoux, alors qu’en réalité elles étaient ornées de paillettes rouges. Martin affirme qu’il n’a jamais vu « Le Magicien d’Oz » et qu’il ne connaissait pas leur valeur culturelle.

Martin n’a été inculpé que l’année dernière, date à laquelle il a admis avoir brisé la vitre de la vitrine du musée à l’aide d’un marteau pour s’emparer des pantoufles et a plaidé coupable. Lorsqu’il a découvert que les pantoufles ne contenaient pas de véritables bijoux, il les a remises à l’associé qui l’avait convaincu de participer au vol et lui a dit qu’il ne voulait plus jamais les revoir. Les pantoufles ont disparu jusqu’à ce qu’elles soient retrouvées par le FBI en 2018.

« Dans un premier temps, Terry a décliné l’invitation à participer au casse. Mais les vieilles habitudes ont la vie dure, et l’idée d’un « score final » l’empêchait de dormir », a écrit l’avocat de Martin, Dane DeKrey, dans le mémo du tribunal. « Après mûre réflexion, Terry a fait une rechute criminelle et a décidé de participer au vol.

Lors de l’audience de détermination de la peine, le juge Patrick J. Schiltz de la U.S. District Court a dit à Martin qu’il aurait été condamné à 10 ans de prison s’il avait été arrêté plus tôt au moment du vol, mais qu’il ne serait pas condamné à une peine d’emprisonnement en raison de son état de santé défaillant. M. Martin a assisté à l’audience en fauteuil roulant et avec un masque à oxygène, car il est atteint d’un trouble pulmonaire obstructif chronique et devrait mourir dans les mois à venir.

Les pantoufles volées par Martin sont l’une des quatre conservées lors du tournage du « Magicien d’Oz », les autres paires appartenant à l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, au Smithsonian et à un collectionneur privé. Les pantoufles volées par Martin avaient été prêtées au Garland Museum par un autre collectionneur privé et ne devraient plus jamais être exposées au musée.

Publications similaires