Les meilleures citations de la série Desperate Housewives

Actualités > Les meilleures citations de la série Desperate Housewives

Les meilleures citations de la série Desperate Housewives sont celles qui décrivent la vie des femmes au foyer avec humour et dérision. Elles sont souvent citées par les fans de la série comme une manière de se moquer de la vie parfaite que les femmes doivent souvent feindre d’avoir.

« Les femmes ont deux faces. L’une est la face qu’elles montrent au monde, l’autre est celle qu’elles gardent pour elles-mêmes. » – Lynette Scavo

Cette citation de Lynette Scavo, l’une des protagonistes de la série, décrit à quel point les femmes sont souvent obligées de jouer un rôle dans la société. Elles doivent faire semblant d’être parfaites, alors qu’en réalité, elles sont souvent stressées et dépassées par les tâches quotidiennes. Cette citation est souvent citée par les fans de la série comme un rappel de la dualité des femmes.

« Les femmes sont comme des glaces : elles fondent quand on leur manque de respect. » – Gabrielle Solis

Cette citation de Gabrielle Solis, une autre des protagonistes de Desperate Housewives, décrit également la dualité des femmes. D’un côté, elles sont fortes et indépendantes, mais de l’autre, elles sont fragiles et vulnérables. Cette citation est souvent citée par les fans de la série comme un rappel que les femmes doivent souvent faire face à des hommes qui ne les respectent pas.

« Les femmes sont comme des ficelles : elles se nouent et se dénouent facilement. » – Bree Van de Kamp

Cette citation de Bree Van de Kamp, l’une des protagonistes de Desperate Housewives, décrit également la dualité des femmes. D’un côté, elles sont fortes et capables de se prendre en charge, mais de l’autre, elles sont fragiles et vulnérables. Cette citation est souvent citée par les fans de la série comme un rappel que les femmes doivent souvent faire face à des hommes qui ne les respectent pas.

« Les femmes sont comme les bonbons : on ne sait jamais ce qu’on va obtenir. » – Susan Mayer

Cette citation de Susan Mayer, l’une des protagonistes de Desperate Housewives, décrit également la dualité des femmes. D’un côté, elles peuvent être douces et gentilles, mais de l’autre, elles peuvent être dures et impitoyables. Cette citation est souvent citée par les fans de la série comme un rappel que les femmes doivent souvent faire face à des hommes qui ne les respectent pas.

★★★★★

A lire également