Le poing de l’étoile polaire Vol. 1

Actualités > Autour du cinéma > Le poing de l’étoile polaire Vol. 1

L’emballage à couverture rigide permet à Fist of the North Star de se démarquer sur n’importe quelle étagère. « Vous êtes déjà mort. En utilisant sa technique spéciale d’art martial, Hokuto Shinken (le poing divin de l’étoile polaire), Ken est capable de faire exploser ses ennemis de l’intérieur. C’est un visuel saisissant, et l’art de Tetsuo Hara est assez horrible, ce qui permet aux ennemis arrogants de croire qu’ils ont le dessus avant de finalement périr. Il suffit de quelques pages de lecture de Fist of the North Star (ou alternativement Hokuto no Ken) pour savoir que Ken est un héros cool sans effort. Le manga VIZ Signature Edition de Fist of the North Star donne au légendaire manga de 1983 écrit par Buronson le traitement qu’il mérite. Les pages d’ouverture sont brillantes et remplies de couleurs, bien que la majeure partie du volume de 300 pages soit composée du papier manga que les fans ont appris à connaître et à aimer. En fait, c’était presque choquant au début de voir des mangas imprimés sur du papier glacé (même si ce n’est que pour quelques pages), et tenir un volume à couverture rigide était étrange au début. Cependant, l’emballage de luxe est un plaisir à voir et la présentation est vraiment de premier ordre. C’est exactement le traitement que mérite un manga classique de tous les temps. À gauche se trouve le papier manga traditionnel, tandis que la page de droite est sur papier glacé. Bien que je ne sois pas un historien de Fist of the North Star, je me suis familiarisé avec le série en raison des adaptations animées au fil des ans et de certaines sorties récentes de jeux vidéo (consultez l’excellent Fist of the North Star: Lost Paradise de Sega, surtout si vous aimez la série Yakuza). C’était donc une évidence de découvrir le manga qui a créé le monde post-apocalyptique qui s’inspire clairement de Mad Max que j’ai appris à apprécier. La friche imaginée par Buronson est remplie de drames, de personnages sympas qui vont du beau au grotesque et de beaucoup d’action. Ce volume épais présente les 13 premiers chapitres du manga. L’écriture de Buronson maintient l’intrigue à un rythme soutenu, les personnages étant introduits tout au long du volume. Malgré ses 300 pages, il est difficile de ne pas terminer le volume en une seule séance car l’action continue de croître et l’histoire est captivante. L’un des ajouts les plus intéressants à cet emballage est une coloration teintée de rouille rouge qui est ajoutée aux trois cinquièmes environ. Cela aide à faire certaines scènes avec Yuria, l’intérêt amoureux de Kenshiro, beaucoup plus percutant et est une touche agréable. L’utilisation rare de la couleur ajoute un aspect impressionnant à certains moments importants. Le volume se termine par de très bons commentaires de Nobuhiko Horie de Coamix, qui détaille le mythe de la constellation chinoise qui a inspiré le mot « Hokuto » dans le titre japonais du manga. C’est une excellente information supplémentaire à inclure et donne un bon aperçu des coulisses de la création du manga. Je suis fan de tout ce qui plonge dans le processus créatif, et cela ajoute à la présentation de luxe qui est offerte ici. Avec un emballage luxueux, quelques coloriages supplémentaires et 300 pages d’action emblématique, Fist of the North Star Vol. 1 vaut bien le prix d’achat de 19,99 $ pour les fans du classique de Buronson et Tetsuo Hara et un point d’entrée idéal pour ceux qui cherchent à découvrir l’un des meilleurs mangas d’arts martiaux jamais créés. 8 équivaut à « Excellent ». Bien qu’il y ait quelques problèmes mineurs, ce score signifie que l’art atteint son objectif et laisse un impact mémorable. Divulgation: L’éditeur a fourni une copie du manga pour notre Fist of the North Star Vol. 1 – Revue du manga VIZ Signature Edition.

★★★★★

A lire également