KVIFF 2023 Announces Competition Titles, Premieres, and More | Festivals & Awards

La Compétition Proxima, pour sa deuxième année d’existence, présentera dix premières mondiales et deux internationales, dont neuf longs métrages de fiction aux côtés de deux documentaires de cinéastes comme le Suisse Thomas Imbach, la Polonaise Olga Chajdas, le Chypriote Kyros Papavassiliou, la Française Émilie Brisavoine et le documentariste roumain Alexandru Solomon, etc. Dana Linssen, critique du NRC et commissaire du Festival international du film de Rotterdam, la productrice Marija Razgutė (« Slow » et « Runner »), le réalisateur Šimon Šafránek (« King Skate »), auteur, curateur et responsable de Le Berlinale Forum Barbara Wurm et le PDG de Radiance Meng Xie feront partie du jury de Proxima.

Huit films rempliront la section Séance Spéciale, parmi lesquels « Facing Darkness » de Jean-Gabriel Périot (il sera présent pour présenter le film) et « Slow » de Marija Kavtaradze. La romance douloureuse de Kavtaradze, « Slow », était un moment fort de Sundance qui raconte l’histoire d’une danseuse sensuelle qui tombe amoureuse d’un interprète asexué en langue des signes.

« Cela a été une aventure incroyable pour l’équipe de programmation de se familiariser avec l’état du cinéma d’art et d’essai de cette année via près de deux mille soumissions. Nous sommes fiers de la sélection et avons tout simplement hâte de la partager avec le public », déclare Karel Och, directeur artistique du KVIFF.

Comme annoncé précédemment, le festival prévoit de décerner à l’acteur néo-zélandais Russell Crowe son prestigieux Globe de cristal pour sa contribution artistique exceptionnelle au cinéma mondial. Une performance du groupe de Crowe est également prévue, ainsi qu’une projection spéciale de l’épopée historique de Peter Weir « Master and Commander : The Far Side of the World ». La légendaire actrice tchèque Daniela Kolářová rejoindra Crowe et recevra également le prix du président du KVIFF.

Le festival se concentrera également sur une célébration du cinéma iranien contemporain, avec « No End » de Nader Saeivar, « The Locust » de Faeze Azizkhani, « Zapata » de Danesh Eqbashav et « Dream’s Gate » de Negin Ahmad. Il y aura également un retour sur le travail du cinéaste japonais vénéré Yasuzo Masumura (« The Blue Sky Maiden », « A Wife’s Confession », « All Mixed Up », « Blind Beast », etc.).

Pour tous les détails sur les titres des compétitions du festival, visitez le site officiel du KVIFF.

Publications similaires