diane guerrero doom patrol season 4 interview

Interview de Diane Guerrero : Doom Patrol Saison 4

Actualités > Interview de Diane Guerrero : Doom Patrol Saison 4

La star de Doom Patrol, Diane Guerrero, qui joue Jane dans le drame HBO Max, décompose la saison 4, partie 1 finale et taquine ce qui se passe dans la partie 2. Depuis cette semaine, Doom Patrol saison 4, partie 1 a terminé sa course sur HBO Max, et l’émission a été interrompue. Semblable à Titans saison 4, HBO Max a divisé la nouvelle saison de Doom Patrol en deux parties. Alors que Doom Patrol saison 4, partie 2, ne débutera que plus tard dans l’année, la mi-saison s’est terminée en beauté. Bien que la menace Immortus soit toujours en liberté, la Doom Patrol a encore plus de problèmes que cela.

L’un des acteurs clés de Doom Patrol est Jane, qui a 64 personnalités en elle. L’héroïne DC de Guerrero a commencé un énorme chapitre dans la saison 4. Contrairement aux saisons précédentes, Jane a commencé une recherche massive de l’âme et a commencé à chercher sa place dans le monde. Cependant, cela ne signifie pas que Jane n’a pas eu son assiette pleine, car parallèlement à la montée d’Immortus, un autre obstacle est apparu : Wallace « Wally » Sage. Il y a aussi le Buttpocalypse imminent qui a empiré lors de la finale de mi-saison.

. a récemment eu l’honneur de discuter avec Guerrero, qui a expliqué l’intense finale de mi-saison de Doom Patrol et le rôle de Jane tout au long de la saison. Tout au long de l’interview, Guerrero a réfléchi à son parcours avec le drame HBO Max au cours des quatre dernières années et à l’impact que ce personnage a eu sur elle. La star de Doom Patrol répond également au statut de l’avenir de la série en termes de saison 5 et à ce qu’elle aimerait voir pour Jane si la série est reprise par HBO Max.

Diane Guerrero sur Doom Patrol Saison 4, Partie 1

.: Tout d’abord, c’est si bon de vous revoir. Félicitations pour ce qui a été non seulement l’une des émissions de télévision DC les plus phénoménales de tous les temps, mais aussi l’une des meilleures émissions de télévision de notre génération. Doom Patrol apporte tellement d’amour à tous ceux qui regardent depuis différentes communautés. Vous avez maintenant quatre ans dans ce voyage, alors comment cette expérience a-t-elle été pour vous ?

Diane Guerrero : Honnêtement, ça a été le meilleur moment de ma vie. En tant qu’acteur, je n’aurais pas pu demander à un personnage plus incroyable de jouer et d’avoir une histoire plus incroyable à raconter. Je ne pouvais pas le croire. J’avais l’habitude de m’asseoir dans ma chambre et de dire : ‘Ça alors, je veux jouer quelque chose d’extraordinaire. Mon Dieu, pouvez-vous s’il vous plaît m’envoyer quelque chose dans lequel je pourrais vraiment mordre les dents et qui peut montrer toute l’étrangeté et la passion que j’ai à l’intérieur ? !’ Je pense que la série m’a tellement aidé à faire cela, et je lui en serai éternellement reconnaissant. Je me pince encore quand je regarde l’émission. J’ai regardé la saison 4 et je me suis dit : ‘Putain, est-ce que je fais partie de ça ? C’est fantastique !’ Tout ce que tu veux faire c’est [to be in something] c’est magique.

Rien de plus créatif que d’avoir la chance de jouer toutes ces personnalités à l’intérieur de Jane. Puisque vous avez quatre ans et que vous avez abordé tant d’aspects de ce personnage, sautez-vous dans les bandes dessinées entre les saisons pour voir plus de ce qu’il y a d’autre à explorer à propos de Jane ?

Diane Guerrero: J’aime que les scénaristes et le créateur de la série [Jeremy Carver] ont collé si étroitement aux bandes dessinées réelles. Cet Omnibus est littéralement une Bible pour moi. Je me souviens quand j’ai commencé à travailler sur la série, j’avais l’épais Omnibus de la série Grant Morrison. Je l’emmènerais partout où je voyagerais, et il a été un excellent guide pour moi. Mais vraiment, ce que j’ai découvert, c’est qu’en tant qu’artiste et en travaillant avec mes incroyables camarades de classe, j’ai pu lâcher prise et voir ce qui se passe et m’en inspirer. Mais nous sommes incroyablement chanceux d’avoir un travail aussi incroyable pour nous guider. Parfois, vous devez créer un personnage à partir de zéro, ce qui est également amusant, mais nous avions tellement de matériel à partir duquel jouer.

Cette saison a définitivement été très émouvante pour Jane. J’ai l’impression que chaque saison est toujours si différente, non seulement à cause des différentes personnalités, mais aussi en termes de thème pour vous en général. Nous voyons essentiellement Jane grandir. À quel point cela a-t-il été amusant pour vous d’accéder à ce territoire spécifique du personnage, et qu’est-ce qui vous attend pour la partie 2?

Diane Guerrero : Pour moi, ce fut un tel honneur de jouer un personnage aussi complexe. Au cours des trois premières saisons, c’était tellement intense pour moi en tant qu’acteur, mais aussi pour Jane, qui est un personnage tellement complexe. Vous aviez besoin de tout ce temps pour explorer comment elle travaille et dans quel genre de monde elle vit. Alors maintenant, nous abordons la saison 4, et nous avons vu les avantages de toute cette narration. Maintenant, nous la voyons approfondir sa propre personnalité, qui elle est et sa croissance personnelle. Pour moi, cela a été tellement amusant.

Parce que jusqu’à présent, elle a eu une vision tellement étroite. Cela l’a tellement blessée de bloquer ses propres sentiments et besoins et de dire simplement: « Je suis ici pour Kay, et c’est mon seul but », même s’il y a ce monde en elle avec l’Underground. Même au-delà de cela, son subconscient est sauvage, et pour qu’elle retienne tout cela et ne le laisse pas sortir tout en étant un rocher, une forteresse solide pour Kay, elle était prête à éclater. Moi, en tant qu’acteur, j’éclatais sur les scènes. Je voulais vraiment montrer au public une autre facette de Jane et leur montrer un peu plus de détermination parce que c’est ce qui se passait naturellement.

Je pourrais voir que cela est un chapitre qui se poursuit dans une saison 5 potentielle. Au moment où nous arrivons à la fin de la saison 4, diriez-vous qu’elle est plus en paix avec où elle se trouve dans le monde, ou est-ce quelque chose qui pourrait potentiellement continuer encore quelques années ?

Diane Guerrero : Ce n’est littéralement que le début pour Jane. Je peux voir son histoire continuer encore et encore. Nous ne faisons que toucher la pointe de l’iceberg. Je pense qu’il y a tellement de vie à vivre pour elle et tellement plus de découvertes. Elle apprend juste à marcher, et je pense qu’il y a beaucoup plus d’histoire là-dedans. Mais je vois dans cette saison beaucoup plus de croissance que ce que j’ai vu pour elle dans les saisons précédentes. C’est définitivement un grand pas en avant par rapport à ce qu’elle avait vécu auparavant.

Alors que nous entrons dans la partie 2, chaque fois qu’elle arrive, que pouvez-vous taquiner sur le Buttpocalypse? Où Jane tombe-t-elle là-dedans?

Diane Guerrero : Oh mon dieu, la Buttpocalypse ! Je vais juste vous taquiner avec ça – nous n’allons jamais nous éloigner des Butts. Je pense que les Butts, à la minute où nous nous débarrassons des Butts, ils reviennent. Je pense que c’est tellement vrai pour le monde, et en tant que société, je pense que c’est quelque chose que nous devrons toujours combattre. Le zombie Butts est juste un énorme problème. Je pense que vous voyez, pour Jane en tout cas, et pour tous les Doomies, encore plus de feu, de passion et de ténacité que jamais.

Je pense qu’évidemment face à leur propre mortalité, mais après avoir tant appris sur eux-mêmes, sur l’autre et sur ce qu’ils signifient l’un pour l’autre, il y a juste une incitation encore plus grande à vouloir être en vie et à aller jusqu’au bout. Je pense que vous les avez vus à différentes étapes de leur vie, tellement déprimés, prêts à renoncer à eux-mêmes et au monde. Mais en dessous de tout cela, une fois que vous voyez la lumière, même un peu de lumière, vous ne voudrez pas laisser passer ça. Je vois tellement de passion avec tous les personnages, et je pense que ça va être vraiment excitant pour les téléspectateurs.

L’épisode musical est l’une des choses que j’attends avec impatience dans la seconde moitié de la saison. Quand des émissions ou des films de super-héros font des comédies musicales, j’aime toujours ça. Que pouvez-vous taquiner sur votre rôle là-dedans? Il y a tellement de choses que Doom Patrol fait à merveille, et la musique est certainement l’un de ces aspects.

Diane Guerrero : Je pense que Doom Patrol se préparait définitivement à faire un épisode musical parce que la série est tellement musicale de toute façon ; comme vous venez de le dire, j’adore que vous ayez compris cela dans l’émission. C’est l’une des choses que j’aime dans Doom Patrol, c’est son exploration à travers la musique et la façon dont cette histoire est également racontée à travers la musique, sans que nous nous mettions à chanter. Maintenant, le fait que nous puissions faire cela n’est qu’une autre facette de qui nous sommes et de quoi parle la série. Comment pousser ce fantasme ? Comment pouvons-nous nous dépasser en tant que conteurs ? Je pense que ça va être un épisode tellement amusant à regarder pour tout le monde, et c’est tout simplement très approprié pour Doom Patrol. Ce ne sera pas hors de l’ordinaire ou hors du caractère.

C’est un peu mon mantra avec la série : si c’est bizarre et inattendu, alors vous devriez vous y attendre à ce moment-là. Je ne sais pas ce que vous pouvez dire sur l’avenir de Doom Patrol parce que tout le monde demande toujours s’il y aura une saison 5, mais y a-t-il une mise à jour que vous pouvez nous fournir ? Avez-vous entendu quelque chose?

Diane Guerrero : Nous n’avons rien entendu, non. Je n’en ai aucune idée, mais encore une fois, quand avons-nous déjà entendu parler ? Littéralement chaque année, nous sommes les derniers à savoir. Ce n’est jamais une chose garantie, ce qui, je pense, est très Doom Patrol. C’est très Doom-ish d’être comme, ‘Vous pouvez ou ne pouvez pas revenir.’ J’ai l’impression que nous avons vécu cela chaque année et cette année n’est pas différente. Évidemment, j’adore le spectacle; J’aimerais bien que ça revienne. Je pense que Jane a tellement plus à explorer, mais je pense que cela reste à voir, et si ce n’est pas le cas, je pense que la série nous a tellement donné. Il y a encore tellement de choses à grignoter là-bas pendant de nombreuses années à venir; Je pense que c’est ce genre de spectacle. C’est intemporel.

Ah définitivement. C’était une émission basée sur une bande dessinée que peu de gens connaissaient, et regardez ce que vous avez pu créer. S’il y a une saison 5, y a-t-il quelque chose sur la liste de choses à faire de Diane que vous espérez toujours voir se concrétiser?

Diane Guerrero: Je cherche juste plus de moments où elle est elle-même. Je pense qu’il y a une nouvelle version d’elle et de Kay à explorer; ne pas [so much] parent et enfant mais plus comme des camarades. J’aimerais en voir un peu plus. Comment travaille-t-on vraiment avec son enfant intérieur ? Comment travaillez-vous avec votre petite fille, votre petit garçon ou votre petit moi qui se développe à mesure que vous vous développez à mesure qu’ils découvrent de nouvelles choses sur eux-mêmes ? Vous découvrez de nouvelles choses à leur sujet, et vous l’avez vu tout au long de la saison, mais je pense que je veux vraiment en voir un peu plus.

Que devrions-nous attendre de Wallace Sage, ou Wally, comme vous le dites dans l’émission ? Doom Patrol fait vraiment des cliffhangers et des fins si bien dans la série, mais ce mec de Wally me fait flipper. À quel point devrions-nous être inquiets ?

Diane Guerrero : Pas question. Je ne te dis pas! Je ne peux pas! Oh mon Dieu, Wally Sage est un personnage tellement incroyable. Je suis tellement content qu’il soit sur cette saison. J’ai hâte que vous en voyiez plus. C’est définitivement un personnage déroutant et tellement spécial. Je ne peux rien dire de plus, je veux que vous regardiez !

J’ai hâte de voir ce que vous avez en réserve pour la partie 2, et encore une fois, Diane, ce fut un honneur de discuter à nouveau avec vous. Merci de m’avoir reconnu pendant toutes ces années avant que le monde ne s’arrête et ne devienne fou. Félicitations pour le travail incroyable que vous avez fait avec ce personnage. Il n’y a pas beaucoup de personnages comme Jane qui peuvent faire ce que vous faites. Ce spectacle est intemporel, tout comme votre personnage.

Diane Guerrero : C’était un plaisir de discuter avec vous. Merci beaucoup et merci d’aimer le spectacle. C’était tellement génial de vous revoir!

À propos de Doom Patrol Saison 4

DOOM PATROL réinvente l’un des groupes de super-héros les plus appréciés de DC : « Robotman » alias Cliff Steele (Brendan Fraser), « Negative Man » alias Larry Trainor (Matt Bomer), « Elasti-Woman » alias Rita Farr (April Bowlby), « Crazy Jane » (Diane Guerrero), « Cyborg » alias Victor Stone (Joivan Wade), rejoints par l’ancienne super méchante « Madame Rouge » alias Laura de Mille (Michelle Gomez). Chaque membre de la Doom Patrol a subi un horrible accident qui leur a donné des capacités surhumaines, mais les a également laissés marqués et défigurés. En partie groupe de soutien, en partie équipe de super-héros, la Doom Patrol est un groupe de monstres surpuissants qui se battent pour un monde qui ne veut rien avoir à faire avec eux. La saison quatre s’ouvre avec l’équipe voyageant de manière inattendue vers le futur pour trouver une mauvaise surprise. Face à leur disparition imminente, la Doom Patrol doit décider une fois pour toutes ce qui est le plus important : leur propre bonheur ou le destin du monde ?

Découvrez nos interviews de la saison 4 de Titans et Doom Patrol avec :

La saison 4 de Doom Patrol, partie 1, est maintenant diffusée sur HBO Max, la partie 2 sera diffusée plus tard cette année.

★★★★★

A lire également