Clever Comedy Ensemble Elevates Creative The Afterparty on Apple TV+ | TV/Streaming

Actualités > Clever Comedy Ensemble Elevates Creative The Afterparty on Apple TV+ | TV/Streaming

« The Afterparty » s’ouvre sur la mort d’une pop star / acteur nommé Xavier (Dave Franco), qui chute d’une falaise surplombant un océan. Est-il tombé par accident ? Les officiers qui ont répondu Danner (Tiffany Haddish) et Culp (John Early) – et quels grands noms de «spectacles policiers» – décident rapidement que ce n’était pas un dérapage. Xavier a été assassiné. Et il a été tué par quelqu’un à la fête au-dessus où sa vie a pris fin. Avec une sorte d’ambiance « Mort sur le Nil » à travers la comédie d’erreurs de Noel Coward, « The Afterparty » se déroule dans une structure actuelle et flashback assortie qui permet à un personnage et à un acteur différent de se concentrer sur chaque épisode.

Alors que Danner et Culp interrogent les fêtards, dont aucun n’est autorisé à partir tant qu’ils n’ont pas leur suspect, il est révélé que l’événement était la continuation d’une réunion de lycée. Xavier était l’invité le plus célèbre, mais l’émission est vraiment centrée sur Aniq (Sam Richardson) alors qu’il essaie de trouver le courage de professer son amour non partagé pour son béguin de lycée Zoe (Zoe Chao) et de résoudre l’affaire lui-même. Son allié le plus proche est le grégaire Yasper (Ben Schwartz), un idiot qui voulait que Xavier bénisse sa piste et lance sa propre carrière de musicien. Aniq mène le premier épisode et Yasper le troisième, avec l’odieux Brett (Ike Barinholtz), l’ex-mari de Zoe, au milieu du chapitre. Chaque épisode a un ton différent qui reflète le personnage son profilage, ce qui est une tournure intelligente. Ce ne sont pas seulement différentes versions des mêmes événements autant que des épisodes qui prennent la personnalité du personnage. Le chapitre d’Aniq a l’énergie nerveuse que Richardson est si doué pour capturer tandis que celui de Yasper a des numéros musicaux complets avec une chorégraphie complexe qui permet à Schwartz de partir.

Certains des interprètes sont négligés – Ilana Glazer n’a pas assez à faire et l’épisode à moitié animé de Chao semble un peu mièvre – mais l’intrigue sur « The Afterparty » a le rythme effréné d’un projet Lord / Miller en ce qu’aucun des défauts persistent assez longtemps pour être fatals. C’est comme assister à une soirée mystère de meurtre avec certains des meilleurs comédiens de télévision du monde, les regarder se déchaîner l’énergie de l’autre alors qu’un mystère légitimement engageant se déroule. Il y a des moments où l’écriture ne se sent pas à la hauteur du talent des acteurs, mais ils font tellement pour surmonter que cela n’a pas d’importance à la fin. C’est une fête qui est rendue meilleure par les personnes qui y ont été invitées. Vous devriez RSVP.

Sept épisodes projetés pour examen.

★★★★★

A lire également