box-office-mourir-peut-attendre-detrone-fast-&-furious-9
|

Box-office : Mourir peut attendre détrône Fast & Furious 9

Actualités > Box-office : Mourir peut attendre détrône Fast & Furious 9

Le box-office de la semaine : la fin pour Fast & Furious 9 ?

Mourir peut attendre bat les records hollywoodiens post-pandémie au box-office et détrône Fast & Furious 9. Quand Daniel Craig annonce que Mourir peut attendre est sa dernière mission en James Bond, ça déconne zéro mais ça fait surtout plein de billets. Les scores du film à l’échelle mondiale et au box-office chinois envoyaient déjà des signaux très positifs pour les revenus en salles post-covid, mais c’est dorénavant un record très spécifique qui a été franchi.

Alors, la messe n’est pas dite et 2021 n’est pas tout à fait terminée. On peut penser au succès plus que potentiel de Spider-Man : No Way Home, mais en attendant ce prétendant, Mourir peut attendre a explosé le box-office de l’année et vaincu depuis le dimanche 21 novembre 2021 le sauveur estival qu’était Fast & Furious 9.

The Wrap a rapporté la victoire de Mourir peut attendre, qui en est à 734 millions de dollars au box-office mondial. Ainsi, le film a dépassé d’une dizaine de millions de dollars Fast & Furious 9, qui avait fini sa carrière à 721 millions. C’est évidemment beaucoup plus que les films Marvel Studios de l’année, comme Black Widow (379 millions, mais le film a divisé ses gains par sa sortie simultanée sur Disney+) et Shang-Chi (431 millions). Même le film Sony-Marvel Venom : Let There Be Carnage (dont l’exploitation n’est pas tout à fait terminée) n’a pas rivalisé, du haut de ses 454 millions.

Quel avenir pour Mourir peut attendre ?

Les seuls films de l’année qui dépassent encore 007, c’est la comédie dramatique Hi, Mom (822 millions) et le film de guerre The Battle At Lake Changjin (882 millions), deux longs-métrages chinois qui, à leur manière, ont fait un joli doigt d’honneur à la suprématie hollywoodienne du marché. À noter toutefois que Mourir peut attendre n’a pas fini son exploitation, ce qui ne le figera pas à ses 730 millions. Néanmoins, il y a peu de chances qu’il atteigne les 800 millions et rivalise avec ces deux objets cinématographiques non identifiés.

C’est donc une médaille de bronze pas déméritée pour James Bond, dont le box-office domestique est de 154 millions de dollars et le box-office international est de 579 millions. Il est, en tout cas, le film hollywoodien ayant eu le plus gros succès au box-office mondial depuis le début de la pandémie.

De quoi rassurer sur la force de frappe de 007 à l’échelle mondiale, et pas juste auprès des pays anglophones. Spider-Man : No Way Home et Matrix : Resurrections ont assurément du pain sur la planche.

★★★★★

A lire également