"Bird" d'Andrea Arnold acquis par Mubi à Cannes

« Bird » d'Andrea Arnold acquis par Mubi à Cannes

Le distributeur ajoute les droits nord-américains de Barry Keoghan et Franz Rogowski à son acquisition antérieure au Royaume-Uni et en Irlande.

Mubi a acquis les droits de « Bird » auprès du scénariste-réalisateur Andrea Arnold à la sortie de sa première mondiale au Festival de Cannes. Le film, en compétition, met en vedette Barry Keoghan et Franz Rogowski. Mubi – le service de streaming, distributeur et société de production – avait précédemment acquis les droits du film pour le Royaume-Uni et l'Irlande. Le nouvel accord comprend également des droits de distribution pour la Turquie.

« Bird » est écrit et réalisé par Arnold, lauréat d'un Oscar, et, avec Keoghan et Rogowski, met également en vedette les nouveaux arrivants Nykiya Adams et Jason Buda. Son distributeur décrit « Bird » comme similaire au travail précédent d'Arnold, le qualifiant de « examen de la vie en marge de la société ».

Le film raconte l'histoire de Bailey (Adams), 12 ans, qui vit avec son père célibataire Bug (Keoghan) et son frère Hunter (Buda) dans un squat du nord du Kent, selon le synopsis officiel du film. « Bug n'a pas beaucoup de temps pour ses enfants et Bailey, qui approche de la puberté, cherche de l'attention et de l'aventure ailleurs », peut-on lire dans le synopsis.

Cornerstone et CAA Media Finances co-préparent la vente du projet aux États-Unis, tandis que Cornerston gère les ventes et la distribution internationales.

La critique Jolie Bobine de « Bird » décrit le film comme « un premier long métrage étonnant » pour le nouveau venu Adams, prenant finalement un « grand tournant » alors qu'il passe dans le domaine du réalisme magique.

Le film a été tourné au Royaume-Uni dans la région du Kent.

« Bird » a été produit par House Productions (« The Iron Claw »). Ses producteurs comprennent Tessa Ross, Juliette Howell et Lee Groombridge. Le film a été financé par BBC Film, le BFI (attribuant un financement de la Loterie nationale), Pinky Promise, FirstGen Content et Access Entertainment.

L'équipe du film comprenait un certain nombre de collaborateurs avec lesquels Arnold avait déjà travaillé sur son film « American Honey ». Le directeur de la photographie était Robbie Ryan (« Poor Things », « The Favourite », « American Honey »). Il a été édité par Joe Bini (« Nous devons parler de Kevin », « American Honey »). « Bird » a été choisi par Lucy Pardee (« Aftersun »). La conception de la production a été dirigée par Maxine Carlier, avec la conception des costumes par Alex Bovaird (« The White Lotus », « American Honey »).

Publications similaires