Voici ce qui fait de la comédie musicale un chef-d’œuvre cinématographique

Actualités > Voici ce qui fait de la comédie musicale un chef-d’œuvre cinématographique

Sous la direction artistique magistrale de Baz Luhrmann, Moulin Rouge est sorti en salles en 2001. Le film dramatique romantique est un juke-box musical, intégrant des chansons populaires de Nirvana, Beck, Madonna, Elton John et bien d’autres. Alors que d’autres comédies musicales juke-box échouent souvent à impressionner les critiques, Moulin Rouge a remporté deux Oscars et a été nominé pour six autres, dont celui du meilleur film.

Moulin Rouge est le troisième et dernier volet de la trilogie du rideau rouge de Luhrmann, une collection artistique qui comprend ses deux premiers films, Strictly Ballroom (1992) et Romeo + Juliet (1996), avec Leonardo DiCaprio et Claire Danes. Les deux premiers films présentent également des accessoires et des costumes flashy, des décors élaborés et, bien sûr, de la romance. Moulin Rouge, cependant, est l’aboutissement magistral des travaux antérieurs de Luhrmann.

Le film se déroule à la fin des années 1890 à Paris dans la ville de Montmartre, l’épicentre de la vie bohémienne (avec une forte consommation d’absinthe et, enfin, une consommation). Les bohémiens, dont l’artiste Henri de Toulouse-Lautrec (une grande performance de John Leguizamo), soulignent l’importance de quatre valeurs fondamentales : la beauté, la liberté, la vérité et, par-dessus tout, l’amour. L’écrivain sans le sou, un poète romantique nommé Christian (Ewan MacGregor), vient à Montmartre chercher l’inspiration qui lui manque : l’amour.

Toulouse fait entrer Christian, déguisé en riche investisseur potentiel appelé The Duke (Richard Roxburgh), dans le Moulin Rouge. Le Moulin Rouge, français pour « Red Windmill », est une boîte de nuit basée sur le célèbre théâtre de cabaret du même nom fondé par Charles Zidler (Jim Broadbent). Ici, Christian découvre son véritable amour dans la danseuse étoile de Zidler : une courtisane nommée Satine (Nicole Kidman). Ils doivent cacher leur liaison au redoutable duc et planifier la fuite de Satine vers la liberté – avant qu’il ne soit trop tard.

Mélancolie parmi la frivolité

Renard du 20e siècle

Au-delà des couleurs vibrantes, des costumes saisissants et des numéros musicaux divertissants, Moulin Rouge sert de mise à jour allégorique de la célèbre tragédie mythologique grecque d’Orphée et Eurydice. La version du mythe du poète romain Virgile est parmi les plus populaires et concerne le légendaire poète et musicien Orphée, fils d’Apollon et de la muse grecque Calliope. Il tombe amoureux d’une belle femme, Eurydice, qui est enchantée par les mélodies qu’il chante et les airs qu’il joue sur sa lyre.

Un jour, Eurydice est mordue par un serpent venimeux et meurt. Orphée déplore son chagrin avec sa lyre. Hadès est tellement ému par sa performance émotionnelle qu’il accorde à Orphée l’accès aux enfers pour récupérer son amour perdu, mais à une condition : alors qu’Eurydice le suit, il ne doit pas se retourner vers elle. Comme prédit par le destin cruel, Orphée a tellement peur qu’elle ne soit pas vraiment là qu’il jette un coup d’œil derrière lui, aperçoit Eurydice une dernière fois, et perd son amour pour le royaume d’Hadès pour toujours.

Au Moulin Rouge, Christian est Orphée ; Toulouse fait souvent référence (sous-entendu) à son « énorme talent », et Christian brise l’extérieur durci de Satine avec sa poésie et sa belle chanson. Christian, un Anglais, est un outsider du monde bohème. Satine, cependant, est un résident du Moulin Rouge, que Zidler appelle souvent « The Underworld » comme une allusion au royaume gouverné par Hadès. Il dit à Satine qu’elle est une créature de la pègre, qu’elle appartient parmi les prostituées, les danseurs légèrement vêtus et les hommes avides, qu’elle le veuille ou non. L’équivalent du poison à action lente du serpent est la consomption, ou tuberculose, qui tue lentement Satine, à l’insu de Christian.

Satine veut désespérément quitter le Moulin Rouge pour devenir « une vraie actrice » et vivre une vie heureuse avec Christian, mais Zidler, le duc et l’aggravation de sa maladie l’immobilisent. Dès le début, le public apprend que quelque chose ne va pas avec Satine. Le film utilise cette ironie dramatique comme un rappel obsédant que le bonheur insouciant finira par prendre fin. Les thèmes bohémiens brillants qui se reflètent dans le talent artistique du film (beauté, liberté et amour) sont juxtaposés à la valeur de la vérité : l’inévitabilité de la perte et du chagrin.

Une histoire d’amour qui rivalise avec toutes les autres

Renard du 20e siècle

Christian et Satine sont déterminés à « surmonter tous les obstacles » pour être heureux et amoureux. Contre toute attente, ils finissent par l’emporter sur le maléfique Duc, aveuglé par une rage meurtrière et jalouse. Dans les scènes finales, MacGregor et Kidman interprètent la seule chanson originale du film, « Come What May ». Le beau duo a été snobé pour un Oscar sur un point technique, comme Luhrmann l’avait initialement écrit pour Roméo + Juliette. Ce conte romantique et tragique est comparable à celui de ce qui est sans doute l’histoire d’amour la plus célèbre de l’histoire de la littérature occidentale.

L’histoire du Moulin Rouge elle-même est conforme aux normes bohémiennes strictes de Toulouse. Kidman et MacGregor sont beaux dans ce film, tout comme l’amour qu’ils dépeignent. La liberté, le piégeage et donc l’illusion de liberté sont des thèmes répandus dans le film; Satine réside dans un éléphant massif, au-dessus du Moulin Rouge, physiquement isolé de ceux qui se trouvent en dessous d’elle. Elle se sent coincée au Moulin Rouge et aspire à quelque chose au-delà de son rôle de prostituée dans le monde souterrain. Pour elle, la naïveté, la pureté de cœur et le détachement de Christian représentent la liberté.

La comédie musicale incarne également la vérité dans ses représentations de mensonges et de révélations ultérieures. Satine cache sa maladie et Zidler la met dans une position où elle sent qu’elle doit mentir à Christian qu’elle ne l’aime plus pour le protéger de la fureur du duc. Lorsque Christian découvre finalement la vérité, lui et Satine font l’expérience de l’amour dans sa forme la plus pure et la plus heureuse. Bien sûr, Moulin Rouge est avant tout un film sur l’amour conquérant de tous. Même après la mort d’un être cher, l’amour continue de vivre.

Moulin Rouge est un chef-d’œuvre visuellement époustouflant et musicalement satisfaisant, illustrant un soin minutieux de la cinématographie et de la composition musicale et contribuant à faire de 2001 une excellente année pour les films en cours de réalisation. Kidman offre une performance incroyable et déchirante, et Ewan MacGregor a conquis le public avec son sourire charmant et sa belle voix. Luhrmann rend un hommage approprié à la moitié rouge du titre du film, mettant en valeur des nuances brillantes de rouge, une couleur souvent associée à la colère, à la passion et à l’amour. Moulin Rouge est ce à quoi tout juke-box musical devrait aspirer et constitue le rappel parfait de la trilogie romantique de Luhrmann.

A propos de l’auteur

★★★★★

A lire également