Thomasin McKenzie parle d’ancien et de son tournage difficile

Actualités > Thomasin McKenzie parle d’ancien et de son tournage difficile

Le dernier thriller de M. Night Shyamalan Old sort en salles ce vendredi 23 juillet. Le film met en vedette Gael García Bernal, Vicky Krieps, Alex Wolff et Thomasin McKenzie en famille dont les vacances tournent mal après s’être retrouvées sur une plage incontournable qui provoque vieillissement rapide.

CONNEXES: Entretien avec Alex Wolff – Jouer un enfant dans le vieux, se mettre au travail avec M. Night Shyamalan

« Le cinéaste visionnaire M. Night Shyamalan dévoile un nouveau thriller effrayant et mystérieux sur une famille en vacances tropicales qui découvre que la plage isolée où ils se détendent pendant quelques heures les fait en quelque sorte vieillir rapidement … réduisant leur vie entière en un seul jour », lit le synopsis officiel.

Le rédacteur en chef de ComingSoon, Tyler Treese, a parlé à la vieille star Thomasin McKenzie de son rôle, de son travail avec M. Night et du tournage difficile du film en raison de COVID-19 et des ouragans.

Tyler Treese : Quelque chose qui m’a vraiment impressionné dans le film, c’est que votre personnage, malgré le vieillissement, conserve cette qualité enfantine dans votre jeu d’acteur. A-t-il été difficile de faire participer ce jeune à votre performance ?

Thomasin McKenzie : Merci. Je suis juste une personne très jeune et maladroite, je suppose. Donc je pense que c’était juste une partie de moi qui transparaissait. J’ai l’impression que Maddox est resté très ancré et plutôt présent tout au long du film. Elle était l’un des rares personnages à être capable d’accepter ce qui se passait et de rouler un peu avec les coups de poing. Je suppose que ce genre de présence est quelque chose que vous voyez beaucoup chez les jeunes enfants où ils ne sont pas distraits par les soucis de la vie, ils sont juste là dans le monde et prennent ce qui se passe au lieu d’être absorbés par leurs téléphones.

Le tournage a été très compliqué. Vous avez eu la saison des ouragans en plus de la pandémie, mais vous ne sauriez jamais que c’était si mouvementé en regardant le film. Pouvez-vous parler de la difficulté du tournage et du professionnalisme de chacun pour s’en sortir et rester calme ?

Oui c’était. Avant même de commencer le tournage, je devais partir en République dominicaine dans quelques jours, et cela a été retardé à cause de la saison des ouragans. L’un des décors avait été retiré en mer, ils ont donc dû le reconstruire. Il y avait certainement beaucoup d’obstacles avec la nature et c’était aussi comme s’il pleuvait constamment et travaillait dans la chaleur et dans le sable. Je trouve ça très fatiguant de courir sur le sable parce qu’on n’a jamais l’impression de tenir fermement quoi que ce soit. Il y avait certainement beaucoup de défis, mais j’ai l’impression que tout le monde s’en est vraiment sorti et nous l’avons fait.

M. Night est un scénariste et réalisateur si talentueux. À quel point cela a-t-il été excitant pour vous personnellement ?

C’était vraiment bien parce que c’est un réalisateur tellement emblématique dont les films sont souvent référencés. C’était incroyable et très surréaliste. Je pense que chaque réalisateur avec qui j’ai travaillé jusqu’à présent a apporté un style de réalisation différent aux films, une approche différente. Et donc je trouve toujours très intéressant de travailler avec de nouveaux réalisateurs et de voir comment ils font leur travail.

J’aime entendre parler de préparation. Ceci est basé sur le roman graphique appelé Sandcastle. Avez-vous lu cela ou préférez-vous vous en tenir au script ?

J’ai lu Sandcastle, que j’ai vraiment, vraiment apprécié. Le script est différent de Sandcastle. Ce n’est pas exactement la même chose, alors je me suis davantage appuyé sur le script parce que c’est le matériel avec lequel nous travaillions. Mais c’était vraiment génial de lire Sandcastle et d’avoir une meilleure idée de chacun des personnages et d’essayer de construire le personnage de Maddox. Il est important de puiser dans autant de ressources que possible et si elles sont disponibles, je veux pouvoir les utiliser.

★★★★★

A lire également