The Boys dévoile ses plans de franchise sur une décennie pour se moquer du MCU

The Boys dévoile ses plans de franchise sur une décennie pour se moquer du MCU

Résumé

  • The Boys se moque de l'univers cinématographique Marvel avec un plan en 19 phases de l'univers cinématographique Vought.

  • Le créateur Eric Kripke craint que la série ne devienne une satire, mettant l'accent sur sa marque « punk rock ».
  • La conclusion finie des Boys dans la saison 5 lui permet de maintenir l'intégrité narrative et la satire, contrairement aux plans expansifs du MCU.

The Boys a dévoilé une maquette de son propre univers cinématographique Vought, couvrant une série ambitieuse de phases de sept à dix-neuf. Cette annonce a été faite lors de la très attendue V52 Expo, une convention de fans où les participants, habillés comme leurs personnages préférés comme Homelander et Maeve, ont eu droit à un premier aperçu de ce qui allait arriver.

Les créateurs en ont profité pour parodier la planification approfondie et en plusieurs phases, familière aux amateurs de cinéma à succès. The Deep et Cameron Coleman, personnages de la série, ont présenté la programmation (via X), qui comprend des titres aux noms effrontés tels que « A-Train : Into the Multiverse » et « G-Men : Days Past from the Future ». Cette présentation ironique montre la réputation des Boys pour renverser les tropes des super-héros tout en critiquant les mécanismes commerciaux qui les alimentent.

Eric Kripke, l'esprit derrière la série, a également offert un aperçu du processus créatif lors d'un événement. Il a souligné la réflexion méticuleuse investie dans l’élaboration de ces récits fictifs, partageant même des détails de l’intrigue mêlant satire acérée et humour absurde. Par exemple, un épisode présente un scénario intitulé « Training A-Train », connu pour son récit à la fois controversé et comique, et comprend même une apparition satirique de Will Ferrell, explorée plus en détail dans les épisodes ultérieurs.

Les garçons

Date de sortie 26 juillet 2019

Saisons 4

Studio Amazon Studios

Développer

Le créateur de The Boys reste fidèle à ses racines tout en affrontant son dilemme d'expansion

Marvel a annoncé un retrait stratégique de sa production en raison de la volatilité des ventes au box-office et des critiques mitigées concernant son contenu en streaming. Le PDG de Disney, Bob Iger, a récemment annoncé une réduction du nombre de projets sortis chaque année, un changement notable accentué par la faible sélection de films Marvel pour 2024, menée uniquement par Deadpool et Wolverine. Cette contraction illustre les défis de l'industrie et le déclin de l'intérêt du public pour un marché sursaturé.

En revanche, The Boys, connu pour sa satire acerbe de la culture des super-héros, se trouve à la croisée des chemins. Avec des extensions comme Gen V, The Boys Presents: Diabolical et le prochain The Boys: Mexico, certains observateurs estiment que la série pourrait s'approcher trop près de la cible de ses critiques. Kripke a même commenté cette question (via Rolling Stones), en disant :

Je m'inquiète beaucoup de devenir la chose dont nous faisons la satire. Au quotidien, je m'en inquiète… Je le dis tout le temps aux gens lors de nombreux appels, par exemple, notre marque est le punk rock. Nous méritons davantage de mépris si nous vendons nos produits.

Malgré ces extensions et les risques inhérents qu'elles comportent, la parodie au cœur de The Boys reste efficace, d'autant plus que l'univers cinématographique Marvel (MCU) poursuit sa liste de projets bien remplie. La seule liste pour 2025, comprenant des titres tels que Captain America : Le Meilleur des Mondes, Thunderbolts*, Les Quatre Fantastiques et Blade – ce dernier en proie à des retards – montre un effort continu vers un univers narratif expansif.

10 meilleurs personnages Marvel et DC Spoof sur The Boys

The Boys usurpe plusieurs personnages emblématiques de Marvel et DC. Voici les plus notables.

Une distinction cruciale, cependant, est la façon dont The Boys a tracé son chemin vers une conclusion finie. Le créateur Eric Kripke a annoncé que la cinquième saison de la série serait la dernière, dans le but de conclure de manière concluante la confrontation explosive entre Homelander et Billy Butcher. Cette décision de se terminer selon ses propres conditions permet à The Boys de conserver son intégrité narrative et son mordant satirique, garantissant qu'il ne se transforme pas en le phénomène même dont il se moque.

Publications similaires