Smile 2 confie à la star d'Aladdin Naomi Scott la direction de la suite d'horreur

Smile 2 confie à la star d’Aladdin Naomi Scott la direction de la suite d’horreur


Un vent frais d’horreur se lève avec Naomi Scott

Échappée du royaume enchanté d’Agrabah, Naomi Scott s’apprête à naviguer dans les eaux tumultueuses du cinéma d’horreur avec sa récente annonce comme tête d’affiche de « Smile 2 ». Dotée d’une expérience riche incluant son interprétation de la princesse Jasmine et de ses aventures dans l’espace avec les Power Rangers, l’actrice britannique est désormais prête à relever un tout nouveau défi en succombant au sourire maléfique qui a terrifié le public lors du premier volet.

Le retour de l’horreur

Le cinéma d’horreur a connu une montée en puissance avec « Smile », réalisé par Parker Finn, qui a marqué les esprits par son originalité et sa capacité à jouer avec nos peurs les plus sombres. Le film relate l’histoire de la doctoresse Rose Cotter, confrontée à une suite de phénomènes inexplicables après un évènement traumatisant vécu par l’un de ses patients. « Smile » a non seulement impressionné les critiques mais a également brillé au box-office, engrangeant des recettes impressionnantes, qui ont ouvert la voie à une suite très attendue par les fans du genre.

Quel avenir pour « Smile 2 »?

Encore enveloppée dans un voile de mystère, la suite « Smile 2 » fait l’objet de nombreuses spéculations, notamment concernant la direction que prendra le réalisateur Parker Finn pour reconduire cette entité effrayante à l’écran dans un nouveau récit haletant. L’attente est grande chez les amateurs d’adrénaline qui peuvent, sans doute, espérer retrouver le même mélange de frissons et de psychologie qui a fait le succès de son prédécesseur.

Conscient de l’impact de son film et du frémissement qu’il a suscité chez son public, Parker Finn semble bien déterminé à lever le voile sur des zones restées dans l’ombre, tout en préservant les éléments qui ont contribué à l’énigmatique attraction de « Smile ». Scott pourrait donc être la clé d’un mystère encore plus profond, nous invitant à un deuxième chapitre où la frontière entre le réel et le surnaturel se fait plus ténue.

Le public devra patienter pour découvrir les innovations que « Smile 2 » réserve, mais une chose demeure certaine : avec Naomi Scott à l’avant-scène, le film promet d’être un véritable tour de force qui gravera son sourire dans le panthéon du cinéma d’horreur.

Publications similaires