She-Hulk: Les 9 meilleures ruptures du quatrième mur de la série

Actualités > She-Hulk: Les 9 meilleures ruptures du quatrième mur de la série

She-Hulk: Attorney at Law de Marvel Cinematic Universe est maintenant à plus de la moitié de sa saison prévue de neuf épisodes avant qu’elle ne se termine le 13 octobre 2022. Jennifer Walters a peut-être affronté Titania et le Wrecking Crew, mais la base de fans a particulièrement apprécié la tendance de Jen à briser le quatrième mur.

Ces moments vont de Jen lançant une plaisanterie à la manière du public à leur fournir une exposition qui permet aux épisodes de se dérouler librement. Maintenant que tant de quatrièmes ruptures de mur se sont déjà produites, Jen a montré le pouvoir que personne d’autre dans le MCU ne semble avoir.

9 Quand Jen a brisé pour la première fois chronologiquement le quatrième mur

Bien que ce soit la deuxième fois que Jen brise le quatrième mur de la série, cela a eu lieu lors de la séquence de flashback de la première. Il semblait que Jen n’avait pas brisé le quatrième mur auparavant puisqu’elle s’est montrée légèrement surprise lorsqu’elle a parlé au public.

En fait, Bruce a affirmé à contrecœur qu’il était d’accord avec la décision de Jen de retourner dans sa vie plutôt que de rester avec lui pour terminer la formation. Jen a ensuite dit au public qu’il ne le pensait pas en regardant directement la caméra. C’était la première fois qu’elle réagissait à quelque chose en temps réel tout en reconnaissant les téléspectateurs et avait le bon timing comique.

8 Quand Jen a présenté le spectacle au public

She-Hulk pourrait bien être la série MCU Disney + avec le plus grand potentiel de rewatch car elle présente un ton léger qui en fait un jeu d’enfant. Cela a été relayé par Jen elle-même dans la première scène, où elle s’est excusée auprès de ses collègues pour s’adresser au public.

C’était une belle façon pour la série de mettre en place l’histoire d’origine de Jen, car elle a fait savoir aux téléspectateurs comment elle avait obtenu ses pouvoirs et ce qui avait conduit à ce moment précis. La quatrième rupture de mur a épargné à l’émission la nécessité de s’engager dans des plans de transition puisque Jen a simplement informé les téléspectateurs qu’ils allaient regarder un flashback.

7 Quand Jen s’inquiète de ce qu’elle a dit sans s’en rendre compte

Après avoir réalisé qu’elle avait été embauchée dans sa nouvelle entreprise simplement parce qu’elle avait des pouvoirs, Jen a commencé à trop réfléchir. Cela l’a amenée à s’éloigner, ne réalisant pas que son patron lui avait demandé son avis sur quelque chose. Jen a simplement répondu qu’elle était agnostique, ce que son patron a étonnamment accepté.

Cependant, Jen s’est tournée vers la caméra pour dire qu’elle continuerait certainement à réfléchir à ce à quoi elle venait de répondre. Cette quatrième rupture de mur était divertissante car à peu près tout le monde a été dans une position où il a dit quelque chose pour sauver la face sans savoir si c’était la bonne réponse ou non. Le fait que Jen le mentionne au public a ajouté une note de fiabilité au spectacle.

6 Quand Jen apprend l’évasion de la prison d’Emil Blonsky

Un autre aspect relatable dans She-Hulk est arrivé lorsque Jen a dû faire face à des choses qui s’effondraient juste au moment où elles semblaient suivre son chemin. Après avoir déterminé qu’Emil Blonsky avait été le détenu idéal et qu’elle avait la bénédiction de Bruce pour le défendre, Jen a vu un reportage sur le combat en cage de Blonsky avec Wong.

Jen s’est simplement tournée vers la caméra et a mentionné que ce nouveau développement était nul, c’est-à-dire à la fin de l’épisode. Ce succinct quatrième wall break a été bien fait puisque tout ce que pensait Jen était relayé par des mots simples. Cela a également servi de bon cliffhanger pour les fans à voir résolu la semaine suivante.

5 Quand Jen reconnaît tous les camées du spectacle

Jen avait beaucoup à faire lorsqu’elle a dû gérer l’implication de Wong dans sa défense d’Emil Blonsky, bien qu’elle ait rapidement remarqué qu’ils n’étaient pas le véritable objectif de la série. En conduisant, Jen s’est tournée vers la caméra et a affirmé que c’était toujours son émission malgré les camées.

Dans un moment de conscience de soi, Jen s’est alors rendu compte qu’il y avait énormément de camées, allant de Bruce, Wong, Blonsky, et bien d’autres à suivre. C’était la façon dont She-Hulk faisait savoir aux téléspectateurs que des apparitions d’autres personnages du MCU étaient attendues, mais que Jen n’allait pas non plus être mise à l’écart.

4 Quand Jen s’est défendue pour avoir créé un profil Tinder

Jen n’avait pas de chance sur la scène des rencontres et a décidé de créer un compte sous son personnage She-Hulk. Puisqu’elle avait dit avec tant de confiance aux téléspectateurs qu’elle n’aimait pas passer par ce personnage, Jen savait qu’elle aurait besoin de briser à nouveau le quatrième mur pour s’expliquer.

La protagoniste a défendu sa décision en disant au public qu’elle n’était pas fière de ce qu’elle faisait. Elle savait que ce n’était pas le moyen idéal de rencontrer une personne, mais le public a compris qu’elle avait juste besoin d’amour et de compagnie. elle espérait que cela conduirait à rencontrer un bon rendez-vous en utilisant She-Hulk comme profil de rencontre, et personne ne pouvait lui reprocher de vouloir exactement cela.

3 Quand Jen reconnaît que tout le monde aime Wong

Wong fait facilement partie des personnages les plus sympathiques de She-Hulk, dont la série elle-même est consciente. Jen a lancé un épisode mettant en vedette Wong en disant au public qu’il allait se présenter. D’ailleurs, elle a reconnu que les téléspectateurs étaient ravis de ce fait.

L’intelligence de cette quatrième rupture de mur est venue du commentaire de Jen selon lequel l’apparence de Wong servirait d’armure Twitter pour le spectacle. Il y a eu de nombreuses réactions vocales à propos de She-Hulk sur Twitter, donc la remarque de Jen a servi de clin d’œil aux téléspectateurs que les showrunners savaient comment ils réagiraient.

2 Quand Jen mentionne le cliché Hot Doctor

Jen a finalement rencontré un homme avec qui elle s’entendait lors de son rendez-vous, qui s’est avéré être un médecin. Malheureusement pour elle, Arthur était intéressé par la transformation de She-Hulk plutôt que par l’apparence habituelle de Jen. Arthur fut surpris le lendemain matin lorsque Jen reprit forme humaine et partit rapidement.

Jen a ensuite brisé le quatrième mur pour affirmer qu’Arthur était trop beau pour être vrai de toute façon puisque le cliché du docteur chaud était tellement joué. Bien que Jen ne l’ait dit que parce qu’elle s’était fait larguer, c’était toujours une référence à un trope commun que la série invoquait. Le mentionner signifiait que les showrunners acceptaient qu’ils avaient opté pour une forme de narration relativement facile et montraient même à quel point une telle platitude ne fonctionnait pas toujours dans la réalité.

1 Quand Jen assure au public que le générique de fin sera amusant

Jen est peut-être le personnage le plus intelligent de She-Hulk pour le fait qu’elle peut s’adresser aux téléspectateurs. Les séquences de crédit dans She-Hulk ont ​​des illustrations amusantes qui révèlent subtilement ce qui se passe après les événements d’un épisode, avec une scène post-crédits à suivre. Après avoir été larguée par Arthur et avoir appris qu’elle était poursuivie par Titania, Jen a convenu que les choses n’allaient pas bien.

Cependant, elle a ensuite regardé la caméra et espéré qu’il y aurait une étiquette amusante, avec l’intention d’assurer aux téléspectateurs que l’émission allait toujours être très amusante. La quatrième rupture de mur de Jen impliquait également un public dont les développeurs savaient que le générique de fin était quelque chose que les téléspectateurs appréciaient.

★★★★★

A lire également