Rôles emblématiques : les meilleures performances de David Harbour

Rôles emblématiques : les meilleures performances de David Harbour

On dirait que David Harbour est un grand nom depuis des années. Bien qu’il soit apparu dans tout, de La Guerre des mondes (crédité sous le nom de « Dock Worker », mais je ne l’ai jamais trouvé) à The Equalizer, il n’a pris de l’importance que récemment grâce à son rôle formidable dans Stranger Things de Netflix. Cela ne veut pas dire que le CV de l’homme manque de concerts de haut niveau. En fait, j’ai concocté certaines de ses performances les plus remarquables pour vous préparer à son prochain rôle dans Gran Turismo.

Gardien rouge dans Black Widow

Black Widow de Marvel n’est peut-être pas le meilleur, mais Harbor brille dans le rôle d’Alexei, le super-héros russe en surpoids qui fait équipe avec le super espion de Scarlett Johansson pour éliminer des méchants plutôt génériques. Bien que Harbour n’ait pas assez à faire pour justifier pleinement son existence et serve principalement de sac de boxe humain, on ne peut nier la présence cinématographique et le charisme de l’homme, car il s’agit de l’une des meilleures performances de David Harbour. Espérons que le MCU l’utilisera mieux dans les futurs films et fera de lui plus que la cible d’une poignée de blagues ringardes.

Master en égaliseur

Le rôle de Harbour dans The Equalizer est petit mais crucial. En tant que Masters, le voyou que le héros génial de Denzel Washington, Robert McCall, force à l’aider à traquer des scélérats encore pires au milieu du film, c’était la première fois que je reconnaissais Harbour lors des sorties précédentes, même si je ne pouvais pas vraiment le situer. lui. Il s’avère qu’il a joué dans The Newsroom, que ma femme et moi avons baisé pendant un été. Donc, il a au moins laissé une impression avec son bref passage à l’écran.

Gasper en extraction

En tant que Gasper, le copain transfuge de Chris Hemsworth, Harbour montre ses talents physiques et tient tête au puissant acteur de Thor dans Extraction. Même si le rebondissement est prévisible, la récompense brutale – au cours de laquelle les deux hommes se sont battus jusqu’à ce qu’ils soient sanglants – en vaut finalement la peine. Encore une fois, ce n’est pas un rôle long, mais suffisamment puissant pour attirer votre attention, en grande partie grâce aux performances de Harbor et Hemsworth.

Père Noël dans une nuit violente

Nous parlons maintenant. Alors qu’une grande partie du travail de Harbour après Stranger Things a été oubliée, Violent Night lui donne enfin un rôle parfaitement adapté à ses talents. Ici, Harbour se comporte comme un Père Noël grossier et opprimé qui ne croit plus à la magie de Noël mais dont l’idéologie en ruine est restaurée après avoir combattu un groupe de criminels violents tenant une famille en otage. Un par un, Harbor combat ces crétins à la manière de Die Hard et trouve d’une manière ou d’une autre de nouvelles façons uniques de faire de la viande hachée à partir d’un cadavre humain.

Violent Night est certainement à la hauteur de son titre. L’image est sanglante, graphique et extrêmement exagérée, mais elle est aussi hilarante et indéniablement divertissante, jusqu’à sa séquence Home Alone-esque. Harbor insuffle à son St. Nick une façade robuste qui finit par céder la place à son humanité, menant à une finale amusante et étonnamment poignante qui devrait laisser le public se plonger dans l’esprit de Noël – ou lui arracher les tripes.

Jim Hopper dans Stranger Things

Harbor est devenu une célébrité presque du jour au lendemain grâce à son incroyable performance dans le rôle de Jim Hopper, le shérif ivre et amer de Hawkins, dans l’Indiana, qui se retrouve entraîné dans des événements vraiment extraordinaires qui remodèlent sa vie pour le mieux. Alors qu’elle en est à sa cinquième et dernière saison, on pourrait dire que la série de science-fiction s’est attardée un peu trop longtemps. Néanmoins, le casting est exquis et les différents clins d’œil à la culture pop des années 80 nous font tous ressembler à ce mème de Leonardo DiCaprio de Once Upon a Time in Hollywood.

Hopper reste pour moi la vedette de la série. La saison 3 en particulier libère Harbour et lui permet d’embrasser pleinement son héros d’action intérieur, ce qui est probablement pourquoi c’est ma préférée des quatre. Cela aide que Harbour ressemble à un héros d’action des années 80, bien que plus John McClane que Rambo, et il présente beaucoup de chimie avec Winona Ryder, ce qui en fait l’une des meilleures performances de David Harbour. Avec de la chance, Harbour peut tirer parti de sa renommée pour obtenir un succès encore plus grand, car l’homme peut agir avec les meilleurs d’entre eux.

Publications similaires