Revue des épisodes 1 et 2 de Mme Marvel : un nouveau regard sur le MCU

Actualités > Revue des épisodes 1 et 2 de Mme Marvel : un nouveau regard sur le MCU

Après les univers époustouflants de Doctor Strange dans le multivers de la folie et avant le rock and roll à coups de marteau de Thor : Love and Thunder, l’univers cinématographique Marvel continue de s’étendre avec une nouvelle mini-série Disney+. Mme Marvel suit Kamala Khan (Iman Vellani), une pakistanaise américaine de 16 ans qui adore les Avengers, en particulier Captain Marvel. Elle mène une vie trépidante avec l’école et sa famille tout en développant ses propres super pouvoirs dans une série qui démarre du bon pied. Les deux premiers épisodes ont été une tournure légère et rafraîchissante pour le MCU qui présente une délicieuse représentation pakistanaise dans une franchise qui le méritait.

PLUS: Jurassic World Dominion Review: Une entrée finale confuse

Nous avons vu des super-héros créés grâce à une exposition aux rayons gamma et à un sérum de super-soldat, mais cette série nous montre que la nouvelle origine de super-héros pourrait être juste au coin de la rue. Situé à Jersey City, Mme Marvel établit un protagoniste auquel les fans peuvent très facilement s’identifier. Tout comme les spectateurs qui regardent l’émission, Kamala aime les Avengers. Elle adore jouer au cosplay en tant que capitaine Marvel et elle ne veut rien de plus que d’assister à AvengerCon, le plus grand événement pour tous ceux qui aiment les héros les plus puissants de la Terre. Semblable à Spider-Man: Homecoming, il est toujours agréable d’avoir une histoire se déroulant dans le MCU avec de faibles enjeux et un grand sens du plaisir.

La première a été écrite par Bisha K. Ali, née de parents pakistanais. Elle écrit l’épisode avec un niveau d’authenticité personnelle qui ne peut être sous-estimé. Qu’il s’agisse de prier en ourdou ou d’un fossé culturel entre les enfants nés aux États-Unis et leurs parents immigrés, Ali fait un excellent travail pour capturer cette culture et la représenter d’une manière accessible au public. C’est un côté du monde qui n’est pas souvent représenté à Hollywood, mais nous le voyons enfin se produire avec des chariots halal, des mosquées et une fête de l’Aïd.

Ces deux premiers épisodes font un excellent travail pour établir les personnages et leurs relations. Kamala n’est pas seulement relatable dans son fandom Avenger, mais elle est une protagoniste divertissante et sympathique à laquelle il est facile de s’accrocher. Elle a une relation unique avec chacun des membres de sa famille, et le scénario sait comment les utiliser tous dans le voyage de Kamala pour entrer dans AvengerCon. Le spectacle établit également très bien la relation entre Kamala et son meilleur ami, Bruno Carrelli (Matt Lintz), avec une amitié crédible et une grande scène où il lui dit que si elle veut sauver le monde, elle sauvera le monde.

Tout comme toutes les mini-séries Marvel, cette émission a un style visuel très distinct. La première est réalisée par Adil & Bilall, qui ont précédemment réalisé la comédie d’action classée R Bad Boys for Life. Leur polyvalence en tant que réalisateurs se voit dans la première, car nous avons beaucoup de dessins animés amusants et de mots qui correspondent au type de griffonnages qu’une adolescente ferait. Cela ajoute à l’ambiance fantaisiste de passage à l’âge adulte du spectacle. Après une émission sur un homme atteint d’un trouble dissociatif de l’identité luttant contre une divinité égyptienne, une émission sur une adolescente voulant simplement faire quelque chose d’amusant et se découvrant dans le processus est le divertissement heureux dont le MCU avait besoin.

PLUS: Obi-Wan Kenobi: Revue de l’épisode 3: Un excellent épisode

Les deux premiers épisodes de Mme Marvel présentent une histoire amusante et dynamique qui semble accessible en raison de la façon dont le protagoniste aime les super-héros autant que nous tous. Jusqu’à présent, la série ne s’est pas concentrée sur des séquences d’action palpitantes, mettant plutôt en lumière la vie d’un adolescent. Certaines des scènes du lycée peuvent se glisser sur le territoire de Disney Channel, et le CGI n’a pas toujours l’air crédible, mais il y a toujours autant de charme dans cette émission. Le deuxième épisode, écrit par Kate Gritmon et réalisé par Meera Menon, fait un excellent travail en élargissant la trame de fond de la famille Khan et en veillant à ce que chaque personnage puisse toucher un accord avec les gens. Que Kamala sauve des gens avec ses super pouvoirs ou qu’elle ait le béguin secret pour un garçon mignon, elle ravit le monde.

NOTE : 8/10

Comme l’explique la politique d’examen de ComingSoon, un score de 8 équivaut à « Excellent ». Bien qu’il y ait quelques problèmes mineurs, ce score signifie que l’art atteint son objectif et laisse un impact mémorable.

Divulgation: Le critique a reçu un lien de filtre de presse pour la revue des épisodes 1 et 2 de la saison 1 de Mme Marvel de ComingSoon.

Le post Ms. Marvel Episodes 1 & 2 Review: A Fresh Take on the MCU est apparu en premier sur ComingSoon.net.

★★★★★

A lire également