Quelles sont les différences entre l’acteur de cinéma et l’acteur de théâtre ?
|

Quelles sont les différences entre l’acteur de cinéma et l’acteur de théâtre ?

Actualités > Quelles sont les différences entre l’acteur de cinéma et l’acteur de théâtre ?

Il existe un certain nombre de différences entre l’acteur de théâtre et l’acteur de cinéma. Bien que l’un comme l’autre puisse jouer tous les rôles, ces deux acteurs auront des consignes de jeu et des contraintes d’écriture et de mise en scène souvent bien opposées. Nous vous proposons dans cet article quelques explications pour enfin parvenir à faire la distinction entre ces 2 métiers hors norme.

Différences entre le jeu d’acteur de cinéma et le jeu d’acteur du comédien

Au théâtre, les personnages vont être plus excentriques et souvent moins réalistes qu’au cinéma. Quand il habite un personnage, le comédien ne doit pas hésiter à frôler la caricature et à miser sur le démonstratif : accentuer les gestes, projeter sa voix pour être à la fois vu et entendu. Les déplacements, l’occupation de l’espace et enfin l’improvisation occupent aussi une place centrale au théâtre ou chaque comédien(ne) doit en permanence s’adapter aux autres comédien(ne)s pour créer une dynamique sur scène, préserver l’attention des spectateurs et enfin pour que la scène soit lisible.

Au cinéma, le jeu va être plus simple et plus réaliste. L’acteur va s’adapter à la caméra qui elle se focalisera plus souvent sur le visage et le haut du corps que sur le corps dans sa globalité. Des micros entourent des acteurs lorsque leur scène est filmée. La voix peut alors être plus naturelle, moins accentuée. Le cinéma laisse également moins de place à l’improvisation et au démonstratif. Nous allons être sur des actions plus détaillées, plus précises. La place et l’attention accordées à la caméra sont également importantes. Tout est une question de parti pris du réalisateur mais le cinéma s’appuiera souvent sur une grande proximité avec les acteurs et un cadre intimiste. Au cinéma, il est important de rester naturel dans ses actions et réactions, de se connecter rapidement à ses émotions et ressentis pour les transmettre dans un délai imparti très court. Le cinéma se veut plus proche de la réalité que nous connaissons

Pièce de théâtre ou film ? Des méthodes de fabrication bien différentes

L’attention portée aux détails dans la mise en scène

Au théâtre, les décors et accessoires sont visibles en quasi permanence. On va plutôt travailler le « paraître » pour que le spectateur puisse en un coup d’œil savoir dans quels lieux vont se produire les grandes actions du spectacle. Les accessoires vont être des outils de jeu au service du comédien.

Au cinéma, les éléments de mise en scène tels que les accessoires peuvent également venir alimenter le scénario. Ils n’apparaissent que sur des durées très courtes et peuvent pourtant occuper une place centrale dans l’histoire racontée. L’attention qui y est accordée est alors d’autant plus importante. Il faut s’attarder sur le moindre détail et éviter les faux raccords.

La construction rythmique

L’acteur spécialisé dans la comédie doit à travers son interprétation apporter du dynamisme et de l’énergie à la représentation, accentuer ses réactions et contribuer à marquer les moments forts du spectacle pour conserver l’attention du public. En termes d’écriture, le rythme repose sur les éléments perturbateurs, les rebondissements, les déplacements et le comportement global des acteurs sur scène.

Au cinéma le rythme n’est pas seulement amené par les acteurs. Il repose beaucoup aussi sur le montage avec des enchainement de plans relativement courts dans des lieux plus diversifiés, mais aussi de la musique et une tension palpable qui nous tient en haleine tout au long du film. Enfin, au cinéma nous préférons montrer plutôt que de raconter. C’est un véritable avantage par rapport au théâtre dans le sens ou le public va pouvoir avoir une vision des évènements réellement conforme à celle voulue par le réalisateur. Il va pouvoir vivre les évènements plus pleinement, plus intensément, et ainsi mieux réaliser l’impact qu’ils vont avoir sur le déroulé de l’histoire.

L’écriture des répliques et dialogues

Au théâtre, l’acteur qui habite un personnage sera régulièrement amené à raconter, expliquer les évènements extérieurs qui viennent influencer l’histoire puisqu’il n’y a pas possibilité de les montrer visuellement au public. Dans ces récits souvent longs, on veillera à ne pas s’attarder sur trop de détails pouvant perdre le spectateur. On ira à l’essentiel. Pour ce qui est des répliques et du langage, nous serons dans une majeure partie des cas sur des discours plus longs avec un langage plus soutenu

Au cinéma, les échanges contribuent directement à l’avancée du scénario. Dialogues et répliques seront plus courts. Le langage courant est celui qui sera le plus régulièrement utilisé. Cela est cependant moins vrai aujourd’hui puisque le théâtre au cinéma commence à se développer de plus en plus. Un grand nombre de pièces de théâtre classiques écrites en soutenu connaissent aussi leur adaptation au cinéma.

L’investissement demandé à l’acteur et au comédien

Interpréter un personnage au sein d’une compagnie de théâtre ne demande pas le même investissement que d’interpréter un personnage au cinéma.

Au théâtre, l’acteur ne doit se concentrer que sur son jeu, ses placements, déplacements et sa relation aux autres acteurs. On travaille une scène puis on passe à une autre et on réalise ce que l’on appelle des filages (enchainement de toutes les scènes par ordre chronologique de la première à la dernière). Lorsqu’il joue dans une pièce de théâtre, le comédien interprète un personnage de façon continue sur toute la durée de la représentation.

Au cinéma, l’acteur joue son rôle sur de nombreuses intervalles très courtes. Un même plan peut être tourné une multitude de fois et le temps d’attente entre deux prises est souvent très long (temps de préparation, de maquillage, orientation des lumières, des caméras, etc). Les premières armes de l’acteur de cinéma sont donc la patience et la capacité à se plonger rapidement dans un personnage et dans une situation définie. Le temps accordé pour le tournage de chaque plan reste limité et l’acteur de cinéma doit faire preuve d’une grande concentration et réactivité.

Quelle relation entre l’acteur et son public au théâtre et au cinéma ?

L’acteur spécialisé dans la comédie joue directement pour un public et doit s’adapter à celui-ci, créer une proximité avec celui-ci. Tout ce qui est fait au théâtre doit être fait pour le public. Il faut être visible, entendu, obtenir l’attention, surprendre. La relation comédien-public est au cœur de tout projet de spectacle. On ne joue pas pour soi on joue pour les autres.

Même si c’est aussi un peu le cas au cinéma, la situation reste tout de même différente puisqu’avant de jouer pour un public, l’acteur joue pour une caméra. Il doit s’adapter à la caméra et aux choix de mise en scène du réalisateur et suivre scrupuleusement les consignes qui lui ont été données.

Devenir acteur ou comédien : Comment faire son choix ?

N’avez-vous jamais rêvé de devenir acteur comme Alain Delon ou comédien comme Guillaume de Tonquédéc ? Mais préférez vous Jouer la comédie au théâtre ou jouer dans un film ? Tout dépend de vos attentes.

Si vous préférez vous approprier un plateau sur un délai très court, faire le show et partager directement votre travail avec un public, alors le théâtre est fait pour vous.

Si en revanche, vous accordez plus d’intérêt aux techniques de tournage, avez le goût du détail et voulez vous engager sur un projet de plus longue durée, alors vous pouvez vous orienter vers le cinéma.

Quoi qu’il en soit, les milieux du théâtre et du cinéma présentent des opportunités bien différentes mais toutes uniques. Vous connaissez désormais les différences entre l’acteur de théâtre et l’acteur de cinéma. A vous de faire votre choix désormais.

★★★★★

A lire également