Même DC jette de l'ombre sur l'exploit de puissance le plus détesté de Superboy

Même DC jette de l'ombre sur l'exploit de puissance le plus détesté de Superboy

Résumé

  • Outsiders #7 critique intelligemment le coup de poing modifiant la réalité de Superboy Prime d'Infinite Crisis dans une exploration métatextuelle de l'univers DC.

  • Jakita Wagner de la nouvelle série Outsiders partage des similitudes avec Superboy Prime dans leur envie de revenir dans leur univers d'origine.
  • DC utilise Outsiders #7 pour réfléchir au rôle controversé de Superboy Prime dans la formation de l'univers DC à travers des coups de poing modifiant la réalité.

Superboy a réalisé des exploits de pouvoir vraiment étonnants à son époque, mais maintenant DC jette de l'ombre sur ses plus détestés. La nouvelle série Outsiders de DC est une balade métatextuelle à travers leur univers, décollant les couches de la réalité pour trouver ce qui la motive. Maintenant, dans le septième numéro, DC évoque sournoisement l'exploit controversé Infinite Crisis de Superboy Prime, dans lequel il a modifié la réalité en la frappant.

Outsiders #7 est écrit par Jackson Lanzing et Collin Kelly et dessiné par Robert Carey. Après avoir été arrachée de son univers et déposée sur la Terre New 52, ​​Jakita Wagner cherche désespérément des réponses. Elle n'arrive pas à comprendre son nouvel environnement et panique. Elle revient sur ses premiers mois là-bas, disant qu’elle voulait « frapper les murs de la réalité » jusqu’à ce que quelque chose se produise.

Elle admet que l’idée était « folle » et « embarrassante rétrospectivement ».

Superboy Prime a contribué à façonner l'univers DC, qu'il le veuille ou non

Superboy Prime a causé des problèmes dans l'univers DC

En 2005, DC a publié Infinite Crisis, une suite directe de Crisis On Infinite Earths. Infinite Crisis a tenté de nettoyer les dégâts laissés par la première crise, comme la continuité de Hawkman. De plus, DC cherchait un moyen d'expliquer certaines résurrections, comme le retour de Jason Todd dans le rôle de Red Hood. Entrez Superboy Prime, l'un des survivants de la crise. Vivant dans une dimension de poche, Superboy Prime est devenu jaloux de la Terre d'après-crise et a commencé à percer les murs de la réalité avec frustration. Chaque fois qu’il le faisait, la réalité changeait légèrement.

Originaire d'Earth-Prime, cette incarnation de Superboy est apparue pour la première fois dans DC Comics Presents #87 de 1985 et a été créée par Elliot S Maggin et Curt Swan.

DC a utilisé cet appareil pour expliquer les nombreux problèmes de continuité depuis Crisis On Infinite Earths. Infinite Crisis: Secret Files and Origins #1 de 2006 a montré les différentes façons dont les coups de poing de Superboy Prime ont changé la réalité. En plus des nombreuses itérations de Hawkman, Superboy était également responsable des changements apportés à l'origine de Donna Troy, ainsi qu'à celle de Superman. Bien que les coups de poing modifiant la réalité de Superboy Prime soient un moyen sympa d'expliquer ces erreurs, ils n'étaient pas populaires auprès des fans, qui se sont tournés vers les forums de discussion en ligne pour le critiquer comme étant stupide et exagéré.

Superboy Prime et Jakita Wagner partagent un grand trait en commun

Jakita Wagner retrouvera-t-elle son univers ?

Aujourd’hui, près de 20 ans plus tard, DC le dénonce. Tout comme Superboy Prime, Jakita Wagner est la dernière survivante de son univers. Ils sont tous deux désespérés de retourner dans leur univers d’origine, mais sont confrontés à la perspective qu’il ait désormais complètement disparu. Les frustrations de Superboy Prime face à cette perspective l'ont amené à frapper la réalité, ce que Jakita admet vouloir faire aussi. Cependant, elle sait que cela ne ramènera pas l’univers Wildstorm. Jakita démontre un sentiment de conscience qui lui manquait, ce qui l'a amenée à éviter de répéter l'exploit de force tant ridiculisé de Superboy.

Outsiders #7 est maintenant en vente chez DC Comics !

Étrangers #7 (2024)

  • Scénaristes : Jackson Lanzing et Collin Kelly
  • Artiste : Robert Carey
  • Coloriste : Valentina Taddeo
  • Lettreur : Tom Napolitano
  • Artistes de couverture : Roger Cruz et Adriano Lucas

Publications similaires