marvel-the-amazing-spider-man-un-regret-d-andrew-garfield
|

Marvel : The Amazing Spider-Man, un regret d’Andrew Garfield ?

Andrew Garfield revient sur The Amazing Spider-Man…

Au micro du Guardian, Andrew Garfield est revenu, en plein milieu de sa promotion pour le très attendu Tick, Tick… Boom! sur Netflix, sur son apparition dans le costume du célèbre homme-araignée.

Cette intervention a une saveur particulière, Garfield étant le malheureux héritier d’une réputation de troisième homme, qui l’avait mené à ne participer qu’à deux itérations des aventures de l’homme-araignée (contre 3 solos pour Tobey Maguire ou Tom Holland, en comptant l’arrivée de Spider-Man : No Way Home, et plus d’apparitions pour ce dernier avec les films collectifs).

… le costume de trop ?

Et s’il avait par le passé expliqué « ne pas être amer » à propos de sa courte aventure chez Sony sous le masque de la tisseuse, évoquant, par exemple, le plaisir qu’il avait eu à collaborer avec Emma Stone (sa compagne hors de l’écran durant près de deux ans) ou Sally Field et Amy Pascal, il semblerait que le recul l’a rendu moins joyeux à propos de son expérience dans le blockbuster :

« Je suis passé d’un garçon naïf à la nécessité de grandir. Comment est-ce que j’aurais pu imaginer que ça serait une expérience authentique ? Il y a des millions de dollars en jeu et c’est ce qui guide le navire. Ce fut un gros réveil et ça m’a fait mal.

Le Comic-Con de San Diego est plein d’hommes et de femmes qui ont grandi, mais qui sont toujours en contact avec la pureté du personnage, et ce qu’il signifie pour eux. Mais quand vous ajoutez les forces du marché, les groupes de test, soudain l’accent est beaucoup moins sur l’âme du projet en lui-même et plus sur comment être sur de faire autant d’argent que possible. Et j’ai trouvé ça triste à en briser le coeur. L’argent est la chose qui nous a tous corrompus et qui nous mène vers le terrible désastre écologique sous lequel nous mourrons tous. »

Marvel en pleine promotion de Spider-Man No Way Home

Cet échange intervient dans un contexte où les fans de Spidey se posent la question d’un retour de Garfield et Maguire pour Spider-Man : No Way Home, qui devrait, au détour de son utilisation du multivers, marquer la résurgence de nombreux éléments narratifs des précédents opus, à commencer par le très apprécié Alfred Molina en Doctor Octopus.

Si Garfield l’a à maintes reprises nié, par exemple chez Variety, de lourdes présomptions semblent indiquer qu’il pourrait être de retour dans le troisième film de Tom Holland. Revenir peut apporter une touche finale à sa courte expérience en homme-araignée. C’est tout ce que l’on souhaite à l’acteur qui n’a ni connu la période d’ascension de la tisseuse dans la trilogie originelle de Sam Raimi, ni la période de consécration chez les Avengers qu’a expérimenté Tom Holland.

Pour espérer revoir Andrew Garfield sous les traits de Peter Parker, il faudra aller dans les salles obscures le 15 décembre 2021 pour y voir Spider-Man : No Way Home.

Publications similaires