L'œuf de Pâques Dracula d'Abigail, expliqué

L'œuf de Pâques Dracula d'Abigail, expliqué

Résumé

  • Abigail introduit une nouvelle version de La Fille de Dracula, avec des clins d'œil subtils au vampire emblématique tout au long du film.

  • Le nom d'Ana Lucía Cruz dans Abigail fait intelligemment référence à la tradition de Dracula, faisant allusion à son destin ultime en tant que seule survivante.
  • Abigail est une réimagination libre du concept classique de Dracula's Daughter, présentant les nouvelles versions créatives d'Universal sur les monstres classiques.

Attention : cet article contient des spoilers sur Abigail. Abigail est enfin sortie en salles et a fait le bonheur du public et des critiques. Réalisé par Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett, auparavant mieux connus pour avoir réalisé Ready or Not et Scream VI, il a été confirmé que le duo travaillait sur un monstre universel sans titre dont le synopsis le décrivait comme « une version unique de l'histoire des monstres légendaires et représentera une nouvelle et nouvelle direction sur la façon de célébrer les personnages classiques. »

Lorsque la bande-annonce d'Abigail est sortie, il était clair qu'il s'agissait d'une nouvelle version de Dracula's Daughter, une suite de l'un des monstres cinématographiques les plus célèbres d'Universal. Alors que Dracula a été au centre de nombreux films Universal, y compris deux réimaginations en 2023 avec Renfield et Le dernier voyage de Déméter, La fille de Dracula est un film avec lequel Universal n'a presque rien fait.

C'est jusqu'à Abigail. Dracula lui-même n'est jamais mentionné nommément dans le film, et le public est censé le déduire. Le film est rempli de références à Dracula, notamment l'inclusion du « Chanson du cygne » de Piotr Tchaïkovski du Lac des Cygnes, qui a été utilisé comme thème principal pour Dracula de 1931 et est la chanson sur laquelle Abigail danse quand elle tue. L'un des plus gros œufs de Pâques du mythe de Dracula vient en fait du nom du personnage de Melissa Barrera, que le public ne découvre que bien dans le film.

Abigail et les noms du Code criminel

Abigaïl (2024)

3,5/5

Date de sortie 19 avril 2024

Genre principal Horreur

Écrivains Guy Busick, Stephen Shields

Abigail se concentre sur un groupe de criminels qui kidnappent la fille d'un haut responsable du crime, dans l'espoir de la retenir contre une rançon, et sont censés passer 24 heures dans un vieux manoir abandonné. Comme Reservoir Dogs, les personnages reçoivent tous des noms de code et ne sont pas destinés à divulguer leurs vrais noms.

Il y a Joey (Melissa Barrera), Frank (Dan Stevens), Sammy (Kathryn Newton), Peter (Kevin Durnard), Dean (Angus Cloud) et Rickles (Will Catlett). Leurs noms et le nom de code du groupe font référence au Rat Pack, un groupe informel populaire de musiciens et d'interprètes dans les années 1950 et 1960 qui comprenait Frank Sinatra, Dean Martin, Sammy Davis Jr., Joey Bishop et Peter Lawford, avec le comédien Don Rickles en tant que membre non officiel qui était souvent considéré comme adjacent à eux.

Cependant, il s'avère que la fille qu'ils ont kidnappée, Abigail (Alisha Weir), se révèle être non seulement un vampire mais aussi celle qui a orchestré l'enlèvement. Elle prévoyait de traquer et de tuer les personnes qui ont détruit l'empire criminel de son père pour attirer son attention. Finalement, Abigail commence à révéler le vrai nom et l'histoire de chacun. Elle arrive enfin à Joey et révèle qu'elle s'appelle en fait Ana Lucía Cruz. Bien que cela puisse sembler peu à première vue, ce nom a plusieurs couches dans la mythologie de Dracula, et c'était une idée de la star Melissa Barrera et du réalisateur du film.

Signification cachée derrière le nom d’Abigail

Ana Lucia Cruz a trois liens avec la franchise Dracula, deux intentionnels par les cinéastes et un qui semble être un heureux accident. Le prénom, « Ana Lucia », a été choisi en référence à Lucy Westenra, qui, dans le roman de Bram Stoker, devient la proie de Dracula, devient elle-même un vampire et a été représentée ainsi dans de nombreux films. Cela indiquerait qu'Ana Lucia Cruz en sera la victime, mais le film renverse ensuite ce trope en faisant d'elle la seule survivante.

La nature de Lucy indiquant une victime est compensée par le nom de famille « Cruz ». En espagnol et en portugais, Cruz se traduit par croix ou crucifix, l'une des armes emblématiques pour repousser un vampire. C'est en fait Bram Stoker qui a introduit dans Dracula qu'une croix pouvait repousser un vampire. Même si Abigail semble indiquer que les croisements ne fonctionnent pas réellement, c'est une référence intelligente pour indiquer qu'elle sera celle qui survivra. Mélanger le nom de l’une des victimes les plus célèbres de Dracula avec une arme souvent connue pour le repousser est un œuf de Pâques astucieux.

La fille de Dracula pourrait devenir la prochaine icône de l'horreur La fille de Dracula, Abigail, semble être une tueuse sadique et un morceau du vieux bloc dans son prochain long métrage.

Celles-ci ont été intentionnelles par Barrera et le duo de réalisateurs Bettinelli-Olpin et Gillett. Pourtant, le nom Ana a également des liens avec la franchise Dracula, en particulier la version Universal dans un contexte moderne. Dans le film Van Helsing de 2004, Kate Beckinsale incarne Anna Valerious, la dernière descendante d'une ancienne famille roumaine dont la famille ne peut entrer au paradis tant qu'elle n'a pas vaincu Dracula. L'intrigue principale de ce film tourne autour de Dracula essayant de donner vie à ses enfants morts-vivants dans ce qui était, à l'époque, la référence la plus ouverte d'Universal au film La Fille de Dracula. Van Helsing était la première tentative d'Universal Pictures pour relancer ses monstres classiques, et maintenant, 20 ans plus tard, Abigail cherche à recommencer.

Les liens d'Abigail avec la fille de Dracula

Lorsqu'il a été officiellement confirmé qu'Abigail parlait d'un jeune vampire, il a été rapporté que le film était une réimagination de La fille de Dracula, et le film avait même été tourné sous le nom de code. C'est un lien amusant puisqu'Abigail présente des personnages cachant leur véritable identité à l'aide de noms de code, et Abigail, le film lui-même, a utilisé le nom de code d'un film populaire. Pourtant, mis à part le fait que les deux films tournent autour d'un jeune vampire qui est la « fille » de Dracula, les deux films n'ont rien en commun. C'est peut-être la raison pour laquelle Abigail ne contient pas de crédit « basé sur », car il s'agit essentiellement d'une idée originale qui se trouve être basée sur la fille de Dracula.

Abigail elle-même n'est même pas une référence à la fille originale de Dracula. Sorti en 1936, le personnage principal de Dracula's Daughter s'appelait la comtesse Marya Zaleska et était une femme adulte. Mayra et Abigail sont toutes deux transformées par Dracula et sont considérées comme ses enfants, mais c'est là que s'arrêtent les similitudes avec les films. Abigail est donc une réinvention du concept de la fille de Dracula et serait considérée comme un remake très lâche puisqu'elles partagent le concept de base de la fille vampire de Dracula mais n'ont plus rien en commun.

Abigial n'est qu'un exemple récent d'Universal Pictures permettant aux cinéastes d'apporter de nouvelles touches créatives à leurs monstres classiques après Lisa Frankenstein de février, qui inclura bientôt Nosferatu de décembre et The Wolfman de janvier 2024. Abigail fait ce que The Mummy de 2017 n'a pas réussi à faire : donner une nouvelle tournure à une ancienne IP de monstre universel. Abigail joue maintenant au cinéma.

Publications similaires