Like A Dragon : Infinite Wealth New Game Plus apparemment payant

Like A Dragon : Infinite Wealth New Game Plus apparemment payant

Il semblerait que Sega ait pris une décision controversée concernant son dernier titre, « Like A Dragon: Infinite Wealth ». Les adeptes de la série ont découvert avec stupeur qu’une fonctionnalité clé du jeu, le mode New Game Plus, est délibérément verrouillée derrière une version plus coûteuse dudit jeu. Ce choix a suscité un débat houleux dans la communauté des gamers, puisque le New Game Plus représente une tradition appréciée dans l’univers des jeux de rôle, permettant de revivre l’aventure avec des avantages acquis lors de la première partie.

Controverse autour d’une stratégie de monétisation

Alors que la version Digital Standard est proposée à 70 dollars, les joueurs qui souhaitent profiter du New Game Plus devront sortir 15 dollars supplémentaires pour l’édition Deluxe, ou bien opter pour l’édition Ultimate, encore plus onéreuse. Cette pratique de segmenter le contenu en fonction du prix payé est relativement nouvelle et soulève la question de l’accès équitable aux fonctionnalités d’un jeu.

Les modes New Game Plus sont souvent intégrés d’office dans les jeux de grande envergure, à l’instar de « Like A Dragon », où l’évolution du personnage et l’immensité du monde offrent une rejouabilité conséquente. Traditionnellement intégrés dans l’expérience de base, des modes aussi fondamentaux étaient attendus par la communauté sans coûts additionnels. La surprise est d’autant plus grande que la série « Yakuza », dont la franchise « Like A Dragon » est une continuité, a toujours inclus ce mode gratuitement dans ses opus précédents.

Frustration renforcée, l’information n’est pas mise en évidence sur les boutiques numériques principales telles que Steam ou le PlayStation Store, mais plutôt dissimulée dans une section peu visible du site officiel du jeu. Cette approche manque de transparence et pourrait confondre les consommateurs les moins vigilants.

Le phénomène des paywalls dans le gaming

Il est devenu courant dans l’industrie de la technologie de modifier ou d’ajouter des fonctionnalités par des mises à jour logicielles. Dans le domaine du jeu vidéo, cette tendance s’exprime par la multiplication des éditions spéciales et collector, souvent accompagnées de contenus additionnels pour convaincre les joueurs d’investir davantage. À mesure que cette pratique se normalise, le risque que des fonctionnalités autrefois standard soient reclassées comme bonus exclusifs augmente significativement.

Inspiré par d’autres secteurs, comme l’automobile, où l’accès à des fonctions de confort et même à des performances accrues peut dépendre d’abonnements ou d’achats supplémentaires, cette stratégie commerciale se fait une place dans l’industrie vidéoludique. Cela peut créer une barrière entre les joueurs et l’intégralité de l’expérience de jeu promise. Or, si la logique économique de tels choix peut se comprendre du point de vue des développeurs et éditeurs, cela pourrait entraîner une érosion de la fidélité et de la confiance des fans.

En somme, le cas de « Like A Dragon: Infinite Wealth » soulève une série de questionnements sur l’avenir du modèle économique des jeux vidéo et sur l’équilibre entre monétisation et satisfaction des joueurs. Les retours communautaires et l’évolution du marché serviront de baromètre pour mesurer l’acceptabilité de telles initiatives.

Publications similaires