L’été sous les étoiles – Kay Francis (9 août)

Actualités > L’été sous les étoiles – Kay Francis (9 août)

Quelques réflexions :

Kay Francis, j’ai honte de le dire, est une interprète dont le charme m’a échappé pendant bien trop d’années. Je me surprends à le dire souvent, mais je ne suis tombé dans son travail qu’en 2020, alors qu’il était soudainement temps. Amis, ne faites pas la même erreur que moi. Il y a beaucoup à écrire sur la tragédie de son label « Box Office Poison » et le sexisme inhérent à celui-ci. Le public aurait dû profiter des performances de qualité de Kay Francis pendant de nombreuses années. Cependant, la force et l’esprit de son personnage sont sans égal et l’amènent à devenir une partie intégrante du cinéma Pre-Code. Elle s’épanouit dans cette époque très spécifique à Hollywood… et c’est le moment idéal pour briller.

J’ai vraiment hâte de plonger dans plus de ses films aujourd’hui.

Une carrière en revue :

Les filles de la ville (1931)

Trouble au paradis (1932)

Vol de bijoux (1932)

J’ai trouvé la paroisse de Stella (1935)

Confessions (1937)

Comète sur Broadway (1938)

Si vous ne pouvez en regarder qu’un seul :

Trouble au paradis!! Trouble au paradis!! Si vous ne regardez rien d’autre, assurez-vous de regarder ce joyau de pré-codage délicieusement incroyable lorsqu’il est diffusé sur TCM aux heures de grande écoute (21h30 HNE). Outre Kay Francis, il présente une performance incroyable d’un autre tout nouveau favori de Kim, Herbert Marshall, ainsi que la toujours amusante Miriam Hopkins. Ce film m’a ouvert les yeux lorsque je l’ai regardé pour la première fois il y a quelques mois et tout le monde doit partager cette expérience avec moi.

Quels films de Kay Francis attendez-vous avec impatience aujourd’hui ? Faites le nous savoir dans les commentaires.

Intéressé d’en apprendre plus sur nous??

Nos épisodes de podcast sont disponibles partout où vous écoutez des podcasts, notamment : Apple Podcasts, Spotify et Podbean.

★★★★★

A lire également