Les studios concluent un accord avec le syndicat des musiciens, notamment sur les revenus résiduels du streaming et les garde-fous de l'IA

Les studios concluent un accord avec le syndicat des musiciens, notamment sur les revenus résiduels du streaming et les garde-fous de l’IA

Le groupe syndical affirme avoir « obtenu des avancées historiques » et « des augmentations salariales significatives »

L’AMPTP a conclu un accord de principe avec le syndicat représentant les musiciens aux États-Unis et au Canada, l’American Federation of Musicians, fixant des conditions actualisées pour l’utilisation de la musique à la télévision et au cinéma. L’accord est recommandé à l’unanimité pour approbation par le comité de négociation de l’AFM dans un accord qui, selon les dirigeants, « représente une victoire significative » pour les musiciens qui travaillent.

Tous les détails du contrat restent confidentiels jusqu’à ce qu’il soit soumis au vote des membres qui travaillent dans le cadre des contrats Basic Theatrical Motion Picture et Basic Television Motion Picture.

« Cet accord représente une victoire majeure pour les musiciens qui ont longtemps été sous-compensés pour leur travail à l’ère numérique », a déclaré Tino Gagliardi, président international de l’AFM, dans un communiqué. Il a également joué le rôle de négociateur en chef. « Nous avons obtenu des avancées historiques en ce qui concerne les droits résiduels liés au streaming, établi des garde-fous essentiels contre l’utilisation abusive de l’IA, obtenu des augmentations de salaire significatives et d’autres avancées importantes. Cet accord représente un tournant pour les artistes qui créent les bandes originales d’innombrables productions cinématographiques et télévisuelles. »

Avant d’être soumis aux membres, l’accord doit être approuvé par le comité exécutif international de la FAM.

« Je tiens à féliciter les membres de l’unité de négociation « Fair Share for Musicians » de la FAM pour leur engagement sans faille, a ajouté M. Gagliardi, en faveur d’un contrat qui les rémunère équitablement pour leur contribution inestimable au cinéma et à la télévision et qui les protège dans une industrie cinématographique et télévisuelle en constante évolution.

Il a remercié les autres syndicats d’Hollywood pour leur soutien, ainsi que l’AMPTP elle-même et les sociétés qui la composent, de même que la présidente de l’AMPTP, Carol Lombardini.

« Nous n’étions pas seuls dans cette négociation, et nous sommes fiers d’avoir le soutien total de nos confrères : SAG-AFTRA, Writers Guild of America, IATSE et Teamsters », a déclaré M. Gagliardi. « Cela nous a rappelé une fois de plus que lorsque nous sommes solidaires au sein du mouvement syndical, nous pouvons accomplir de grandes choses. Nous souhaitons également remercier Carol Lombardini, présidente de l’AMPTP, ainsi que l’AMPTP et ses sociétés membres, pour avoir contribué à l’aboutissement de ces négociations ».

A lire également