Les personnages de The Handmaid’s Tale, classés par nombre de victimes

Actualités > Les personnages de The Handmaid’s Tale, classés par nombre de victimes

La saison 5 de The Handmaid’s Tale a atteint son point médian, étonnamment sans trop de conséquences fatales, bien que le sort de Janine et Esther ne soit toujours pas clair. Mais avec l’intention de juin de renverser et de combattre le gouvernement oppressif, ces événements sont probablement un calme avant la tempête puisque les saisons précédentes ont prouvé que la violence est la seule réponse face à un endroit comme Gilead.

Cela ne devrait pas surprendre les fans de longue date que la majorité des personnages qui en ont tué d’autres dans The Handmaid’s Tale ne soient pas les nobles épouses myopes, les commandants prétentieux ou même les tantes comme Lydia, mais les servantes elles-mêmes. Bien sûr, leurs actes ont du sens puisqu’ils sont les seuls (à l’exception peut-être des Gardiens de Galaad) à vouloir se salir les mains dans la lutte contre le régime oppressif et à retrouver leur liberté.

6/6 Fred Waterford : 1 mort

Fred Waterford a été le premier commandant que The Handmaid’s Tale a présenté au public, offrant de nombreuses informations sur l’ordre des choses dans un foyer Gilead dystopique typique. En plus de cela, il possédait beaucoup de pouvoir et a joué un rôle important dans la construction des traditions et coutumes de Galaad.

Malgré les règles de Galaad, Fred les a également enfreintes en se rendant chez les Jézabel, ce qui a révélé son infidélité envers Serena. Malgré son infidélité, Fred aimait et prenait soin de Serena, ce qu’il a prouvé en se vengeant du tireur d’élite qui a tiré sur Serena dans « First Blood » en tuant la femme du tireur d’élite. Bien que Fred soit l’un des personnages les plus méchants de The Handmaid’s Tale, il n’a eu qu’un seul meurtre enregistré avant la naissance de Gilead, qui devait venger Serena.

5/6 Esther Keyes : 1 mort

L’une des victimes les plus tragiques du régime de Gilead est une adolescente, aujourd’hui ex-épouse Esther Keyes (Mckenna Grace). Introduite dans la saison 4 de The Handmaid’s Tale, elle a montré son hospitalité à June et aux autres Servantes alors qu’elles se cachaient et s’attendait à ce qu’elles changent l’ordre des choses pour le mieux.

Esther effectue un Salvaging (une forme d’exécution à Galaad) sur son violent agresseur et gardien, Johnny Pogue. Avec les encouragements de June, Esther a tué le garde et s’est sentie satisfaite d’avoir enfin obtenu justice pour ce qui lui était arrivé. La vie de servante l’a poussée à se rebeller contre le gouvernement et, à un moment donné, a pris la pire décision de The Handmaid’s Tale en s’empoisonnant elle-même et Janine avec des bonbons au chocolat – bien que leur sort ne soit toujours pas clair.

4/6 Natalie/Ofmatthew : 1 tué

Ofmatthew (Ashleigh LaThrop) a rejoint la saison 3 en tant que disciple obéissant des réglementations de Gilead et nouveau partenaire de marche de June. Elle était la plupart du temps sans émotion et ne se souciait souvent pas des autres servantes, bien qu’elle ait exprimé des remords sur le fait que son quatrième enfant lui serait enlevé.

Connaissant très bien les conséquences de ses actes, Natalie s’est sentie obligée de dénoncer une Martha, qui aidait June avec des informations sur Hannah, ce qui a entraîné la pendaison de Martha. L’épisode « Unfit » a montré que Natalie perdait le contrôle de ses émotions à Bread and Loaves après avoir subi une humiliation publique, dirigée par June. Elle a presque battu Janine à mort, a tué l’un des Gardiens qui a tenté de l’arrêter, puis est morte d’une blessure par balle.

3/6 Emily Malek : 3 tués

L’Ofglen original, joué par Alexis Bledel, est le personnage avec l’un des destins les plus tragiques de la série. Même avant le nouveau régime, elle a fait face à l’homophobie dans une université qui voulait la suspendre de son travail parce qu’elle était lesbienne. Gilead l’a marquée émotionnellement en lui montrant la pendaison de son amant et en mutilant ses organes génitaux. Par conséquent, Emily a essentiellement été victime de nombreuses lois terrifiantes dans The Handmaid’s Tale.

Sur son chemin de résistance, Emily a été transmise d’un commandant à un autre et a reçu des menaces de mort de la part de tante Lydia. Néanmoins, elle s’est toujours associée au mouvement Mayday, ce qui signifiait se salir les mains. Emily a écrasé un gardien à l’extérieur du supermarché, a empoisonné une ex-femme alors qu’elle servait dans des colonies pour avoir permis le viol répété d’autres servantes, et a achevé un commandant qui avait une crise cardiaque au milieu de la cérémonie. Malheureusement, dans la saison 5, il est révélé qu’Emily n’a pas pu trouver la paix au Canada et est retournée se venger de tante Lydia, qu’elle a une fois coincée avec un couteau dans le dos.

2/6 juin Osborn : 9 victoires

À vrai dire, June Osborn (Elizabeth Moss) n’allait jamais être un exemple de miséricorde, et elle ne devrait pas non plus l’être. Gilead a brisé sa famille, dépouillé sa fierté, l’a traitée comme une propriété et l’a poussée à la violence chaque « jour béni ». Lors de son voyage pour échapper à Gilead, elle a tué le commandant Winslow avec un stylo, abattu un gardien lors de la finale de la saison 3, empoisonné six commandants chez Jezebel et brutalement défiguré Fred Waterford (Joseph Fiennes) dans une fin satisfaisante à la saison 4.

Bien qu’il y ait peut-être eu beaucoup plus de dommages collatéraux au cours du voyage de juin (en particulier, les autres Marthas et Servantes), le personnage ne peut pas être le seul à devoir être tenu responsable. Bien qu’elle ait failli mourir plusieurs fois mais qu’elle ne l’ait pas fait, la saison 5 prouve qu’échapper à Gilead n’a pas libéré l’esprit de June d’un désir ardent de détruire tous ceux qui sont responsables de la création de ce régime haineux.

1/6 Lillie Fuller/Ofglen : 57 victimes

Près des derniers instants du premier épisode de The Handmaid’s Tale, Lillie (Tattiawna Jones) est présentée comme la partenaire de marche d’Offred, qui occupe commodément la place d’Emily en tant qu’Ofglen. En tant que servante, elle veut simplement obéir aux règles de Galaad et rester à l’écart de tout problème, mais le moment venu, elle se prononce contre la lapidation de Janine, ce qui lui coûte une langue.

L’eau coule encore profondément, et Lillie Fuller en est un excellent exemple. « First Blood » de la saison 2 se termine par une scène poétique et inoubliable de Lillie passant devant Handmaids lors de l’ouverture du New Rachel and Leah Center. Ayant prévu l’opportunité de détruire ses ennemis, Ofglen s’est attaché un détonateur et, comme une véritable rébellion, s’est suicidée avec 26 commandants. Malheureusement, 31 servantes ont été victimes de cette attaque car elles n’ont pas pu fuir les lieux à temps.

★★★★★

A lire également