Doctor Who daleks cybermen the master

Les fans de Doctor Who débattent de la manière dont les principaux méchants ont été traités à chaque époque

Actualités > Les fans de Doctor Who débattent de la manière dont les principaux méchants ont été traités à chaque époque

  • Domicile
  • Chaîne infos
  • Les fans de Doctor Who débattent de la manière dont les principaux méchants ont été traités à chaque époque

Les fans de Doctor Who débattent de la manière dont les trois principaux méchants de la série – les Daleks, les Cybermen et le Master – ont été gérés par chaque showrunner.

Les fans de Doctor Who se sont tournés vers les médias sociaux pour débattre de la gestion des trois principaux méchants de la série – les Daleks, les Cybermen et le Master – par les trois showrunners qui occupent le poste depuis le renouveau en 2005. Doctor Who est connu pour ses vaste gamme de monstres et de méchants, mais les trois susmentionnés ont toujours résisté à l’épreuve du temps et font autant partie de l’ADN de la série que le Docteur lui-même. Les Daleks sont aussi vieux que la série, apparaissant dans la deuxième série en 1963, et les Cybermen ne sont pas loin derrière, faisant leurs débuts en 1966. Le Maître a été introduit plus tard mais n’est pas moins emblématique et, comme le Docteur, a été interprété par plusieurs comédiens.

Considérant que chaque showrunner à ce jour – Russell T. Davies, Steven Moffat et Chris Chibnall – a utilisé les trois principaux méchants à un moment donné de leurs époques respectives (Chibnall les a même tous utilisés ensemble dans « The Power of the Doctor ») Twitter L’utilisateur WHOC2C a posé la question de savoir à quel écrivain les principaux méchants étaient les mieux adaptés. Les réponses des fans ont été extrêmement variées, ce qui est compréhensible compte tenu du nombre d’apparitions des méchants depuis 2005. Malgré les opinions divergentes, Moffat semblait être fréquemment jumelé avec le Maître, Davies avec les Daleks et Chibnall avec les Cybermen. Certaines des réponses peuvent être vues ci-dessous:

Pourquoi Daleks, Cybermen et The Master font partie intégrante de Doctor Who

Doctor Who a toujours eu des méchants emblématiques, même en dehors du trio principal. Les Sontarans, les Ice Warriors et les Autons, pour n’en nommer que quelques-uns, sont des incontournables de la franchise depuis des décennies. Le docteur a récemment rencontré les anges pleureurs et le silence à plusieurs reprises. Cependant, le trio préféré des fans est celui auquel la série semble revenir continuellement. Depuis la renaissance, la plupart des finales de la série ont présenté au moins l’un des trois; Moffat n’a produit qu’une seule série où les Cybermen ne figuraient pas dans l’avant-dernier épisode; les Daleks sont apparus dans toutes les séries produites par Davies et dans chaque émission spéciale du Nouvel An produite par Chibnall; quatre acteurs différents ont joué le Maître depuis 2005.

Une grande partie de la raison pour laquelle ces ennemis sont vitaux pour Doctor Who réside dans leur immense pouvoir. Les Daleks sont la race la plus dangereuse de l’univers, ayant affronté les Time Lords lors de la Dernière Grande Guerre du Temps. Symbole du pur mal visant la domination universelle et l’élimination de tout ce qui n’est pas Dalek, le Docteur a affronté cet ennemi plus de fois que tout autre. Leur piston de toilette emblématique et leur ressemblance malheureuse avec les poubelles en ont fait l’un des méchants les plus reconnaissables, mais aussi les plus redoutés, non seulement dans Doctor Who mais jamais. Tant que l’émission sera diffusée, les Daleks seront une force antagoniste majeure.

Les Cybermen sont une race tout aussi massivement puissante qui a pour mission d’améliorer l’univers pour devenir des cyborgs sans émotion. Au cours de la renaissance, ils sont souvent apparus aux côtés du Maître, qui semble les utiliser comme des animaux de compagnie à leur goût. Plus récemment, le Spy Master a converti Time Lords après avoir détruit Gallifrey pour créer l’itération la plus dangereuse des Cybermen à ce jour – appelée à juste titre les CyberMasters – qui pourrait se régénérer à la mort. Le Maître pour le Docteur est comme Moriarty pour Sherlock : un adversaire complet et de nature très semblable mais de moralité très différente. C’est un conflit qui existe depuis l’ère du Troisième Docteur et qui durera probablement aussi longtemps que le Docteur sera là. Bien que certains téléspectateurs aient plaidé pour moins de confiance dans le trio de méchants – une tâche facile avec la vaste bibliothèque d’antagonistes de Doctor Who – ils feront toujours partie intégrante de la série.

★★★★★

A lire également