Letterkenny Site Image

Les dames de Letterkenny Michelle Mylett et Lisa Codrington dévoilent la saison 11

Actualités > Les dames de Letterkenny Michelle Mylett et Lisa Codrington dévoilent la saison 11

Croustilles de cornichons ou sel et vins? Chips de ketchup ou toute garnie ? Bienvenue à Letterkenny, une population de 5 000 habitants, où des questions comme celles-ci suscitent les plus grands débats entre les habitants appartenant à l’un des trois groupes : les Hicks, les Skids et les joueurs de hockey. Commençant à l’origine sur YouTube avant d’être repris par Crave Canada et maintenant diffusé exclusivement sur Hulu pour le public aux États-Unis, Letterkenny est devenu une série comique canadienne culte, et la saison 11 prouve pourquoi.

Dans une interview exclusive avec MovieWeb, les stars de Letterkenny Michelle Mylett et Lisa Codrington nous font découvrir certains de leurs moments préférés du tournage de la saison 11, désormais diffusés sur Hulu.

Michelle Mylett et Lisa Codrington règlent le grand débat sur les puces dans la saison 11 de Letterkenny

Nicki Sun : J’ai bingé (évidemment) la saison 11 de Letterkenny, et nous devons régler le débat sur les puces. Je sais qu’on vous le demande probablement tout le temps, mais quels sont vos combos de jetons préférés ? Michelle, nous pouvons commencer par vous.

Michelle Mylett : D’accord. Eh bien, je pense que Jared a écrit pour nous sur le cornichon à l’aneth parce qu’il sait que c’est vraiment mon type de chips préféré. Donc, le cornichon à l’aneth est authentiquement ma puce préférée sur la planète. Et puis j’aime bien un épicé, comme j’aime beaucoup Takis. Connaissez-vous Takis ? Mais oui, je les aime et je sais qu’ils sont probablement horribles pour moi, mais je m’en fiche. Je les aime.

Soleil : Et vous, Lisa ?

Lisa Codrington: Je suis un classique, comme l’ondulation ordinaire, mais je dois dire, Michelle, que le cornichon à l’aneth est juste derrière. Ondulation, aneth ? Je suis là pour ça.

Sun : Ooh, j’aime la collaboration croisée ici. Je suis là pour ça.

Michelle Mylett discute de la punition pour ce comportement dans l’épisode d’Okoya

Sun : Maintenant, dans l’épisode quatre, Nudes, la punition pour « avoir divulgué une photo était de perdre une bite ». Michelle, dans le cas de Katy, quelle serait une punition justifiable pour ceux qui ont fait une forte inspiration pour faire une pause pour un effet dramatique avant de parler ?

Mylett : (pause) Je veux dire, c’est une chose tellement ennuyeuse à faire, mais je me dis aussi, attends, est-ce que je fais ça ? Est ce que je?

Codrington : Dois-je me punir ?

Mylett : Je pense juste comme une sorte d’humiliation publique, comme rien de trop grave, mais je pense que tu devrais être appelé pour ça, tu sais ? Et puis j’espère que vous apprendrez à le remonter un peu et à ne pas vous prendre trop au sérieux.

Soleil : Ouais. Appelé sur les réseaux sociaux aussi, ou est-ce trop dur?

Mylett : Ouais, peut-être. Peut-être comme un petit mème ou quelque chose fait pour se moquer de vous. Ouais, je pense juste comme un peu de honte.

Sun : Un peu de honte. D’accord. J’aime ça.

Sun : Et en parlant de réseaux sociaux, Lisa, vous n’êtes pas sur les réseaux sociaux, n’est-ce pas ?

Codrington : Oui, vous avez raison.

Sun : Avez-vous prévu d’être sur les réseaux sociaux à l’avenir ?

Codrington : Vous savez ? Non. Je pense que c’est génial, mais tu sais, je pense que tu dois être genre, qu’est-ce qui est le mieux pour moi ? Et pour moi, ce n’est pas la meilleure chose pour moi. Donc je ne prends pas les rênes. J’ai l’impression que d’autres personnes ont les rênes, alors je me dis, allez-y. Mais oui, c’est juste pas mon truc.

Sun : Eh bien, je voulais juste enchaîner là-dessus parce que l’épisode 5 Influenzas est hilarant. Mais je me demandais aussi, est-ce ce que vous ressentez envers les influenceurs en n’étant pas sur les réseaux sociaux ?

Codrington : Euh, non. Je n’ai pas une telle difficulté (rires), je n’ai pas une prise aussi difficile que Gail. Ce n’est pas une histoire vraie. Ce n’est pas une biographie. Mais, je pense certainement qu’il y a certaines choses, vous savez, courir et regarder en arrière, c’est un peu trop. Mais, oui, je n’ai pas une position aussi dure que Gail. Je suis comme, influencez comme vous voulez, je pense. J’y crois. Je suis là pour ça.

Michelle Mylett partage ce qu’elle mettrait dans une salle d’influence

Nouveaux médias métriques

Sun : Je pleurais dans cet épisode. Et Michelle, à part les coins poussiéreux, rouillés, les chèvres et les chiots, qu’y aurait-il dans votre salle d’influence parfaite que vous avez organisée pour que d’autres personnes vous paient 50 $ ?

Mylett : Je veux dire, je pense que certains aiment des arcs de fleurs sous lesquels les gens peuvent poser, certains comme des gommes sans sucre qu’ils peuvent manger, comme une grande tasse Starbucks avec de la crème fouettée sur le dessus. De grands chapeaux à essayer. Je ne sais pas, qu’est-ce que les influenceurs aiment ? Um, ils aiment une sorte de situation de thé maigre. Je pense que cela dépend du type. Beaucoup de crèmes à essayer, des sérums et des choses comme ça. Et comme surligneur. Ouais, je pense que je le stockerais simplement avec toutes les choses qui deviennent virales sur TikTok.

Michelle Mylett et Lisa Codrington partagent leur scène préférée à filmer dans la saison 11

Nouveaux médias métriques

Sun : Quelle a été votre scène préférée à tourner dans la saison 11 ? Lisa, je peux commencer par vous.

Codrington : Euh, je pense que le favori, je ne dirais pas la scène, mais comme l’épisode, devrait être comme la Journée internationale de la femme.

Mylett : Ce n’était pas dans la saison 11.

Codrington : Oh, ce n’était pas le cas ? Oh non. D’accord.

Sun : C’est comme si nous en avions tourné tellement.

Mylett : Mais c’est le meilleur épisode.

Codrington : Je vous suis très reconnaissant, Michelle. Je vous suis reconnaissant. Non, alors je dirais que les chips étaient tellement amusantes. Être dans le bocal à poissons et aimer avoir tous les artistes de fond comme là-bas qui le président. Et une grande partie de la distribution là-bas, c’était tellement génial d’être dans cette étrange salle d’audience de jetons. C’était charmant.

Soleil : Et vous, Michelle ? Quelle a été votre scène préférée de la saison 11 ?

Mylett : Je suis d’accord avec la Journée internationale de la femme, juste pour ramener ça.

Sun : Nous le faisons tous. Féministes !

Mylett : Ouais, parce que c’était assez emblématique. Euh, ma scène préférée à tourner… Je veux dire, ouais, l’épisode de la puce. J’adore l’épisode Nus. Et puis, une de mes meilleures amies, Kayla Lorette, avec qui j’ai grandi, elle joue la photographe, la première photographe de l’épisode Influenzas. Nous travaillons simultanément dans cette industrie depuis longtemps et nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de travailler ensemble sur quelque chose. Et donc travailler avec elle a finalement été incroyable. Je pense qu’elle est comme la personne la plus drôle de la planète, donc c’était une très bonne journée pour moi.

Michelle Mylett et Lisa Codrington sur ce qu’elles aiment le plus dans le rôle de Katy et Gail à Letterkenny

Nouveaux médias métriques

Sun : C’est la saison 11 maintenant. Quel a été le processus et qu’est-ce que vous aimez le plus dans le fait de jouer chacun de vos personnages ?

Codrington: J’adore le fait que Gail dise, vous savez, comme tout ce qu’elle veut, comme ce qu’elle a en tête à ce moment-là, ce qu’elle ressent, ce qu’elle fait. Elle n’a en quelque sorte, vous savez, aucun filtre. Elle est comme, c’est moi. C’est ce que je vais dire. C’est ce que je veux. C’est ce que je fais. C’est ça. Et, euh, c’est amusant d’incarner quelqu’un qui fait tout ce qu’elle peut. Je l’aime. Je dirais que tout comme les choses sauvages qui sortent de sa bouche, ce n’est pas exactement moi, et j’adore avoir la chance de le faire.

Sun : J’allais demander combien d’entre vous êtes à Gail ?

Codrington : Je veux dire, c’est une question amusante. C’est délicat. Je veux dire que je ne gère pas de bar. Je pense qu’il y a beaucoup de choses chez nous qui ne sont pas similaires, c’est pourquoi c’est si amusant à jouer. C’est juste amusant d’enfiler d’autres chaussures et de faire des choses que dans votre vie habituelle, juste aller à l’épicerie, vous n’allez pas faire. Donc je pense que c’est ce que je dirais. Ouais.

Soleil : J’adore ça. Et pour vous, Michelle ? Quelle a été votre partie préférée dans le rôle de Katy ?

Mylett : Katy est un peu comme mon alter ego que je n’oserais jamais être dans ma vie habituelle. Je pense que sa confiance est vraiment admirable et les tenues qu’elle porte, et tout comme marcher avec ses épaules en arrière et faire ce qu’elle veut – similaire à ce que Lisa disait à propos de Gail. Elle sait juste qui elle est, elle dit ce qu’elle veut et elle est très bien dans sa peau. Ce sont des qualités vraiment admirables que j’aimerais avoir dans ma propre vie. Et puis les tenues, comme je ne le ferais jamais, personnellement – je suis une habilleuse assez modeste – et donc, c’est un peu comme cette version amusante de moi-même en costume d’Halloween où je peux porter ces chemises folles, et c’est amusant.

Sun : Maintenant, cela pourrait devenir sombre, mais je ne peux pas imaginer ce que pourraient être les outtakes ou les bloopers, mais à quoi pensez-vous tous les deux lorsque vous essayez de ne pas vous casser pendant les scènes ?

Mylett : Je pense juste, ne te fâche pas contre moi. Je ne veux pas que quelqu’un se fâche contre moi. Je n’en ai pas, s’il te plait, j’ai juste une personnalité qui plaît aux gens, et donc j’essaie juste de ne pas être le problème. Je n’aime pas penser à mes proches décédés ou quoi que ce soit.

Soleil : J’ai compris.

Codrington : Oui, je suis d’accord. Ce n’est pas ma technique. J’essaie juste de détourner le regard, de détourner le regard, de ne pas regarder dans les yeux de la bêtise. Peut-être qu’il y a quelque chose ici sur lequel je peux me concentrer et qui me ramènera là où je dois être. C’est ma stratégie.

Michelle et Lisa n’avaient pas anticipé l’impact que Letterkenny aurait

Nouveaux médias métriques

Sun : Lorsque vous avez tous les deux auditionné pour la première fois ou rejoint Letterkenny, avez-vous déjà pensé que vous tourneriez la saison 11 ?

Mylett : Non. Je ne savais pas qu’il y avait une chose aussi longue dans notre industrie, et en avoir sept ans a été vraiment fou. Mais ouais, tu marches toujours en aveugle. Quoi que vous fassiez, vous ne savez pas ce qui va marcher et ce qui ne va pas, ou ce que les gens vont aimer. Même si vous aimez le script et que vous aimez le casting, cela pourrait ne pas se traduire. Donc, le fait que Letterkenny ait bien traduit cela, et un peu globalement aussi, est une surprise. Non pas que je ne crois pas au travail, et j’ai toujours su que c’était spécial, mais c’est vraiment agréable de voir que cela affecte positivement les gens.

Codrington : Oui, je suis d’accord. Je ne savais pas. J’étais juste comme, c’est drôle pour moi. Je pense que c’est idiot et ridicule et charmant, et je suis si heureux de le faire. Mais je pense qu’en tant qu’acteur, vous êtes en quelque sorte comme, je ne sais pas combien de temps cela va durer. Je vais juste faire ce que je peux faire pendant que je suis ici. Et puis, partez de là. Mais euh, ouais, le faire durer aussi longtemps est surprenant et incroyable.

Sun : Félicitations à vous deux. J’ai aimé parler avec vous deux et la saison 11 était hilarante. Voici de nombreuses autres saisons à venir.

Mylett : Merci, Nicki. Ravi de vous rencontrer.

La saison 11 de Letterkenny est maintenant diffusée sur Hulu.

★★★★★

A lire également