101-dalmatiens-le-film
|

Les 101 Dalmatiens le film : un indémodable

Actualités > Les 101 Dalmatiens le film : un indémodable

On parle bien de la célèbre Cruella d’Enfer, une des méchantes les plus célèbres et détestables de tous les temps, courant après des chiens tachetés pour se fabriquer un manteau.

Un peu de chronologie des dalmatiens

17E classique des studios  Disney, sortie sur les écrans en 1961. Lui-même adapté d’un livre de Dodie SMITH, les 101 Dalmatiens n’ont pas échappé à la nouvelle mode de l’adaptation cinématographique des dessins animés. 35 ans plus tard, en 1996, les 101 Dalmatiens le film vit le jour, et il a survécu au nouveau millénaire. Aujourd’hui encore disponible sur la plateforme Disney +, c’est sans lassitude qu’on y retrouve un synopsis au plus proche de la version original. On a souvent croisé des adaptations à côté de la plaque ou, réinventé certaines versions qui peuvent fonctionner, mais déçoivent le public, car non collé à l’histoire. Mais celui-là, il respecte les normes. Stephen Herek s’est tenu au plus près du scénario original et merci à lui.

Des personnalités que l’on recroisera au côté des dalmatiens

À la sortie, en 1996, ces acteurs ne nous disaient peut être rien, mais repenchez dans le film aujourd’hui… vous reconnaissez ? Eh oui, c’est bien Hugh Laurie, alias Docteur house, que vous trouverez dans le rôle du méchant Jasper, au côté du célèbre Mr Weasley, Mark Williams, dans le rôle d’Horace. On peut trouver drôle et agréable de retrouver des personnages célèbres dans des rôles au début de leur carrière.

Les quelques divergences

Allez, on ne va pas se mentir, il y a quelques divergences dans le synopsis, mais vraiment rien de grave. Des détails que l’on placerait dans la catégorie « mise à jour », eh oui, si on se réfère aux dates, la première version des 101 Dalmatiens est sortie en 1961. À cette époque, Roger est un musicien qui manque d’inspiration pour percer. En 1996, les temps ont changé, Roger est toujours plongé dans un manque d’inspiration, mais cette fois dans les jeux vidéo, un secteur en pleine expansion dans les années 90. L’origine de l’idée du manteau en peau de « toutou » ne vient pas d’Anita qui n’est pas dessinatrice dans le dessin animé, l’idée nait simplement de Cruella à la vue des chiens. Quelques détails du décor comme les lieux de séquestration des chiots, ou leur sauvetage ont quelques légers changements, qui n’enlèvent aucun charme à l’histoire.

Les 101 dalmatiens du rire

Les comédies jeunesse peuvent s’amuser à cumuler des scènes pour faire rire. Certains longs métrages peuvent être surchargés en « tentative » de scènes drôles. Les 101 dalmatiens le film, c’est tout l’opposé. Des scènes rocambolesques s’enchainent les unes après les autres faisant rire les petits comme les grands sans interruption et surtout sans jamais s’en lasser.

 

★★★★★

A lire également