Laurent Ruquier quitte BFMTV après seulement 3 mois : « Il faut savoir accepter ses échecs »

Laurent Ruquier quitte BFMTV après seulement 3 mois : « Il faut savoir accepter ses échecs »


Laurent Ruquier tourne la page BFMTV avec philosophie

La collaboration entre Laurent Ruquier et BFMTV aura été de courte durée. Après seulement trois mois d’antenne, l’animateur a choisi de mettre un terme à son engagement avec la chaîne d’information. Une décision concertée reflétant l’humilité face à l’audience non convaincue par ce nouveau challenge professionnel.

Reconnaissance mutuelle et fin de parcours

Le parcours de Laurent Ruquier sur BFMTV aura duré le temps d’un automne. Intervenu en septembre avec l’objectif de dynamiser la tranche du 20-21 heures, l’animateur bien connu du public français a décidé de renoncer à cette expérience en dépit d’une liberté éditoriale et d’une approche renouvelée. C’est par un courriel émanant de Marc-Olivier Fogiel, figure de proue de la chaîne, que le clap de fin a été annoncé à la rédaction. Cette issue, loin d’être impulsive, résulte d’une réflexion mutuelle et d’une évaluation à froid de la situation après un trimestre d’efforts et d’implication.

Un choix réfléchi malgré les circonstances

Laurent Ruquier, connu pour ses nombreuses années de succès sur France 2, a fait preuve d’une grande honnêteté en reconnaissant la faible adhésion du public à cette nouvelle aventure. Refusant de se réfugier derrière les événements d’actualité ou les conditions de travail ardues, il assume pleinement sa part de responsabilité dans ce choix de continuer ou non. Avec gratitude, il a souligné le geste de confiance de Marc-Olivier Fogiel tout en affirmant que le pari n’avait pas été gagné auprès des téléspectateurs. Cependant, loin de toute amertume, il considère ce passage comme une aventure enrichissante et formatrice.

Se recentrer sur les valeurs sûres et les passions

Tout en mettant en perspective ce départ, Laurent Ruquier évoque avec enthousiasme les autres facettes de sa carrière qui lui apportent satisfaction et épanouissement. La radio avec « Les Grosses Têtes » sur RTL, l’écriture théâtrale, ou encore la production artistique, sont autant de domaines où il souhaite continuer à briller et à partager des moments de joie avec les audiences. Cette maturité face à l’échec illustre la capacité de l’animateur à reconnaître ses forces et suivre le chemin de la passion partagée.

Cette décision marque donc un tournant assumé pour Laurent Ruquier qui choisit de se concentrer sur ces projets où l’alchimie avec le public est déjà bien établie. Quant aux amateurs de ses émissions, ils resteront probablement à l’affût de ses futures apparitions télévisuelles ou sur les ondes, où l’authenticité et la verve de Ruquier ne manquent jamais d’ajouter une touche unique d’humour et de critique sociale.

Publications similaires