darth vader luke force vision

La vision de la grotte de Dagobah de Luke a une signification différente pour les Sith

Actualités > La vision de la grotte de Dagobah de Luke a une signification différente pour les Sith

  • Domicile
  • Nouvelles de la bande dessinée
  • La vision de la grotte de Dagobah de Luke a une signification différente pour les Sith

La grotte du mal sur Dagobah a aidé Luke Skywalker à surmonter ses plus grandes peurs, mais pour les Sith, elle a un autre objectif plus sombre.

Lors de la formation de Luke Skywalker, Yoda a jugé bon de l’exposer à la « grotte du mal » au fond des marais de Dagobah. Lorsque Luke a demandé ce qu’il trouverait dans le lieu emblématique de Star Wars, son maître Jedi l’a informé : « Seulement ce que vous emportez avec vous ». Cependant, cette grotte était également utilisée par les Sith, qui avaient une perspective différente sur ses capacités.

Des années après l’entraînement de Luke, la grotte a également été utilisée par Snoke pour entraîner Kylo Ren dans Star Wars : Age of Resistance – Snoke #1, de Tom Taylor et Leonard Kirk. Pour les Sith, la Grotte du Mal est censée être un endroit qu’ils peuvent utiliser pour se purger de leur faiblesse en embrassant leurs pensées les plus sombres. Quand Kylo demande ce qu’il y a à l’intérieur, Snoke dit : « Seulement ce que tu as été trop faible pour enterrer. » C’est un accompagnement fascinant de l’explication de Yoda, montrant comment les Jedi et les Sith considèrent cette expérience différemment.

Les Sith et les Jedi ont tous deux exploité la force de Vergence de Dagobah

Dagobah est une vergence de Force, où de puissantes énergies se rassemblent naturellement. En fait, la planète marécageuse est considérée comme l’un des emplacements de Force les plus purs de la galaxie connue, avec sa quantité d’énergie aidant à cacher Yoda pendant son exil. À l’intérieur de la grotte, Luke s’est vu et s’est battu en tant que Dark Vador, tandis que Kylo Ren voit d’abord son oncle Luke, puis ses parents. Kylo tue son oncle, mais il est incapable de tuer ses parents, prouvant non seulement ses véritables peurs, mais aussi les obstacles émotionnels qui l’empêchent d’embrasser pleinement le côté obscur.

Dagobah révèle les différentes utilisations des Jedi et des Sith pour la peur

À bien des égards, les Jedi et les Sith considéraient la peur de la même manière – comme le chemin vers le côté obscur. Cependant, alors que les Jedi voyaient cela comme une tragédie, les Sith y voyaient un moyen d’acquérir un pouvoir immense. Il est donc logique que alors qu’ils sont chacun confrontés à leurs cauchemars dans la grotte de Dagobah, Luke et Kylo Ren réagissent de manière opposée. Luke tue « Vader » mais découvre sa peur du méchant et son propre potentiel de corruption, rejetant finalement la voie Sith et rachetant son père. En revanche, Kylo Ren ne peut pas se résoudre à faire du mal à ses parents dans la grotte, mais cela ne fait que le voir comme une limitation qu’il doit surmonter, et il tue plus tard son père en réponse. Pour les Jedi, la grotte leur montre les peurs qu’ils doivent traiter pour rester avec la lumière, mais pour les Sith, la grotte invoque les cauchemars qu’ils doivent embrasser pour renforcer leur pouvoir.

Dagobah est une planète incroyablement sensible à la Force et à cause de cela, la vergence de la Force connue sous le nom de Cave of Evil a été utilisée par les Jedi et les Sith comme terrain d’entraînement pour identifier les peurs. Cependant, la perspective de chaque groupe sur cette expérience est totalement différente, et bien que la grotte ait donné à Luke Skywalker un aperçu précieux de son propre potentiel d’obscurité, la philosophie Sith de Palpatine (via sa marionnette clone Snoke) a persuadé Kylo Ren qu’il ne pouvait conquérir que son plus grand potentiel. peurs en s’assurant qu’elles se réalisent.

★★★★★

A lire également