La nouvelle arme de Batman montre clairement que sa règle « No Kill » est plutôt un guide...

La nouvelle arme de Batman montre clairement que sa règle « No Kill » est plutôt un guide…

Résumé

  • Batman enfreint sa règle du « no-kill » en utilisant une tronçonneuse de haute technologie pour éliminer un groupe d’extraterrestres.
  • Cette exception à son code moral met en évidence la limite éthique de Batman en tant que règle de « ne pas tuer d’humains ».
  • L’hypocrisie de la position de Batman est révélée, alors qu’il critique Red Hood pour son approche meurtrière tout en faisant lui-même des exceptions.

Batman a lancé une nouvelle arme, l’utilisant rapidement pour éliminer une foule d’extraterrestres, démontrant la nature flexible de sa règle « no-kill ». Des exemples comme ceux-ci soulignent l’ironie de Bruce réprimandant son ex-fils Red Hood pour avoir violé la même règle dans la poursuite de la justice à Gotham.

Dans le premier numéro de la série limitée en six parties Batman : Off-World de Jason Aaron et Doug Mahnke, Bruce Wayne s’aventure dans des royaumes inexplorés, marquant sa première mission hors du monde. Cette expédition révolutionnaire jette Batman dans la mêlée d’extraterrestres hostiles et dévoile également un moment captivant de rupture avec sa règle habituelle du « no-kill ».

Dans une tournure captivante des événements, The Dark Knight manie adroitement une tronçonneuse de haute technologie, coupant un essaim d’extraterrestres avec une précision mortelle. Ce moment rempli de carnage ouvre la voie à une exploration passionnante des complexités morales de Batman, notamment en ce qui concerne la mort et l’humanité.

DC vient d’introduire une nouvelle version Badass de Starfire dans la continuité officielle DC vient d’introduire un nouveau Tamaranean dans la continuité officielle ! Cette version badass de Starfire devrait entrer en collision avec Batman dans une prochaine série.

La tronçonneuse du carnage extraterrestre de Batman prouve que la règle de non-assassinat comporte des exceptions

Alors que la règle du « no-kill » de Batman est un aspect déterminant de sa philosophie de lutte contre le crime depuis la création de Caped Crusader, Batman: Off-World #1 emmène les lecteurs dans un voyage passionnant dans les premiers jours de la carrière de justicier de Bruce Wayne. révélant une exception significative à ce principe inébranlable. Ici, les fans voient Batman abandonner sa retenue traditionnelle alors qu’il lâche une formidable tronçonneuse de haute technologie sur un groupe d’extraterrestres qui prennent d’assaut son vaisseau spatial avec l’intention de le capturer. Cette révélation au début de la chronologie de la lutte contre le crime de Batman met en évidence une exception impérieuse à la règle du « non-tuer », indiquant que la limite éthique de Bruce est articulée plus précisément comme une règle du « ne pas tuer des humains ».

Batman : Off-World présente les extraterrestres comme une autre exception au cadre éthique de Batman, indiquant que, dans une certaine mesure, ils entrent dans la catégorie des adversaires considérés comme « acceptables pour tuer ».

Cependant, la règle de longue date de « no-kill » de Batman n’est pas isolée des événements de Batman : Off-World #1. Dans le vaste multivers DC, les cas abondent où Bruce Wayne viole son code moral et plaide pour que les autres fassent de même. Des exemples notables de cette déviation éthique peuvent être trouvés dans des scénarios tels que DC vs. Vampires et DCeased. Dans ces récits, Batman, qui est à la fois moralement sain et sain d’esprit, approuve le meurtre de zombies et de vampires, brouillant les lignes de sa règle du « non-kill ». S’appuyant sur cette tendance, Batman : Off-World présente les extraterrestres comme une autre exception au cadre éthique de Batman, indiquant que, dans une certaine mesure, ils entrent dans la catégorie des adversaires jugés « acceptables pour tuer ».

Red Hood a raison – Batman est définitivement un hypocrite

Le gouffre idéologique entre Batman et son ancien acolyte devenu anti-héros, Red Hood, est souligné par un désaccord fondamental sur le concept de justice. Alors que Batman prétend adhérer à une règle stricte de « non-kill », le deuxième Robin croit fermement que certains individus sont si irrécupérables qu’ils méritent la mort. Jason justifie ses actions meurtrières en tant que Red Hood en affirmant qu’il est nécessaire de protéger Gotham. Batman a toujours condamné et discipliné Jason pour son approche meurtrière. Cependant, l’ironie réside dans le fait que Batman, comme le révèle Batman : Off-World, a fait des exceptions significatives à sa règle du « no-kill », mettant en lumière l’hypocrisie de la position éthique du Chevalier Noir.

BATMAN : HORS DU MONDE #1 (2023)

  • Scénariste : Jason Aaron
  • Artiste : Doug Mahnke
  • Encreur : Jaime Mendoza
  • Coloriste : David Baron
  • Lettreur : Troy Peteri
  • Artistes de couverture : Doug Mahnke, David Baron

Batman : Off-World #1 est disponible dès maintenant chez DC Comics !

Publications similaires