caa talent agency

La CAA va licencier des dizaines de plusieurs départements

Les réductions de personnel devraient commencer au début de la semaine prochaine

Creative Artists Agency institue une série de licenciements, selon un initié connaissant l’entreprise. Les réductions de personnel, qui toucheront 60 personnes dans plusieurs départements, sont attendues au début de la semaine prochaine – la CAA compte des milliers d’employés.

Les arrêts de travail en cours, y compris la grève SAG-AFTRA qui a débuté à la mi-juillet, ont continué d’avoir un impact sur les agences de talents et les sociétés de gestion. Jolie Bobine a été informé que les licenciements ne sont pas liés à la grève et résultent d’un examen des effectifs qui a commencé il y a des mois, avant le début de la grève de la WGA le 2 mai. Mais l’impact des grèves ne peut être ignoré — agence rivale Le PDG de WME, Ari Emanuel, a déclaré plus tôt cette semaine que les grèves coûtaient à Endeavour 25 millions de dollars par mois.

Ces licenciements surviennent juste après le premier anniversaire de l’acquisition d’ICM Partners par CAA, qui a eu lieu fin juin 2022 – la fusion a entraîné la suppression de 105 emplois à l’époque. La fusion entre les deux rivaux de 46 ans n’a laissé que trois grandes agences artistiques à Hollywood : WME, CAA et UTA. L’accord a également marqué la plus grande acquisition de ce type depuis la fusion de WMA et Endeavour en 2009 et WME a acquis le géant du marketing sportif IMG en 2014.

Pendant ce temps, CAA pourrait finir par être vendu au magnat français du luxe et de la mode François-Henri Pinault, qui aurait été en pourparlers en cours pour acheter une participation majoritaire dans l’agence pour 7 milliards de dollars.

CAA, qui a été fondée en 1975, est soutenue par le groupe de capital-investissement TPG Capital, qui a acquis une participation de 35 % dans l’agence artistique en 2010. En 2014, CAA et TPG ont conclu un accord qui a porté la participation de ce dernier à 53 %. En 2021, CAA a acquis son rival ICM Partners pour 750 millions de dollars. L’agence de haut niveau représente des clients de premier plan, notamment Tom Hanks, Zendaya, Steven Spielberg, Ariana Grande, Beyoncé et l’épouse de Pinault, Salma Hayek.

A lire également