Kevin Bacon, la star de « MaXXXine », embrasse son époque de méchant

Kevin Bacon, la star de « MaXXXine », embrasse son époque de méchant

L'acteur a également confié à Jolie Bobine qu'il avait hâte de revenir dans le monde de « Tremors »

Kevin Bacon est très doué pour être méchant.

L'acteur, qui a eu une carrière incroyable depuis son apparition dans « Animal House » en 1978, incarne un détective privé minable et moralement compromis dans le film d'horreur dérangé des années 1980 de Ti West « MaXXXine », qui sort en salles la même semaine que « Le Flic de Beverly Hills : Axel F » arrive sur Netflix, où il incarne un flic corrompu menaçant Axel Foley, joué par Eddie Murphy.

Mais est-il vrai que les acteurs disent que les méchants sont plus amusants à jouer ?

« Je ne pense jamais que le méchant soit plus amusant qu'un gentil. Je me dis : Qu'est-ce qui est amusant ? Est-ce une partie cool« Mais ce qui est bien avec moi, c'est que je n'ai pas peur de jouer des méchants », a expliqué Bacon à Jolie Bobine. « Si je jouais quatre autres méchants, je n'aurais pas peur que les gens disent : Oh, c'est un méchant« J’ai fait des trucs horribles dans des films pour enfants, pour animaux. C’est horrible. Vous voyez ce que je veux dire ? Cela ne me concerne pas. Par conséquent, je pense que les gens savent que je suis ouvert à ça. J’ai souvent entendu dire : « Oh, les méchants doivent être tellement amusants. » Et je ne ressens pas forcément ça. Je veux dire que j’ai juste fait « La Cité sur la colline », la série. Et j’étais un bon gars. C’était génial. »

Quant à la façon dont il s'est retrouvé dans « MaXXXine » dans le rôle de John Labat, le détective privé le plus fuyant du Sud, Bacon a déclaré qu'il avait vu les deux autres films de la franchise, « X » et « Pearl », et qu'il avait regardé le film précédent du réalisateur Ti West, « The House of the Devil ».

« J'aime les films de genre », a déclaré Bacon. Il a rencontré Kanye West sans savoir qu'il y aurait un troisième film de la série. « J'aime rencontrer des cinéastes qui, selon moi, font des trucs sympas », a déclaré Bacon. « Et au cours de cette réunion, il a dit : « Hé, tu sais, il y a cette partie. » »

West avait déjà les bases du personnage – le fait qu’il soit originaire de Louisiane. Mais Bacon a quand même pu façonner le personnage avec le cinéaste. « Quand on se retrouve dans une situation avec un réalisateur qui collabore – je pense que la plupart des bons réalisateurs avec lesquels j’ai travaillé sont au moins ouverts à ce que je peux penser du personnage – il est très facile de perdre de vue ce qui est arrivé avec quoi et quand », a déclaré Bacon. « Mais je pense que certaines choses ont été ajustées et modifiées au fil de nos discussions. » Ils ont également parlé de ce que Bacon décrit comme des « éléments plus extérieurs » – les vêtements, le dialecte, le langage corporel et « tout le point de vue de Labat ».

Il arrive souvent que Bacon ait une idée pour son personnage et envoie un SMS à West, pour finalement se retrouver avec une toute nouvelle version du scénario, intégrant les idées de Bacon. « Je ne sais même pas comment il fonctionne de cette façon. Mais il travaille très vite et c'est un type hyper concentré », a déclaré Bacon.

L’une des séquences les plus marquantes de « MaXXXine » est celle où Labat poursuit le personnage principal, Maxine Minx (jouée une fois de plus par la grande Mia Goth), dans la maison de « Psychose ». C’est un rappel du film d’Alfred Hitchcock, dans lequel le détective privé Milton Arbogast (joué par Martin Balsam) trouve la mort en cherchant la réponse à la mystérieuse disparition de Marion Crane au Bates Motel. La poursuite se poursuit dans d’autres zones du backlot et on voit même Bacon faire irruption par les portes du palais de justice sur la place emblématique de la ville immortalisée dans des films comme « Retour vers le futur » et « The Monster Squad ».

Bacon a déclaré que la séquence était « fantastique » et l’a rendu un peu nostalgique. « Je ne regarde pas souvent en arrière, mais j’ai commencé à me dire que j’étais sur ces terrains dans les années 80 et que c’était époustouflant. Il n’y a pas si longtemps, je vivais à Philadelphie, j’ai déménagé à New York en 1976. Et puis, sortir et voir ces endroits magiques, c’était tellement, tellement génial. Et (cette scène) était une façon de m’y replonger », a déclaré Bacon. « Et de finir au Bates Motel… »

Et ce n'est pas seulement « Psycho » que Bacon s'est retrouvé à canaliser – après avoir été attaqué par Maxine, Labat porte un grand bandage sur le nez, ce qui rappelle un autre classique. « Je me suis regardé, et elle avait, vous savez, foutu mon nez en l'air. Et j'avais le costume en lin et le fedora et je me suis dit, Wow, ça ressemble vraiment beaucoup à Chinatown« Je n’y avais même pas vraiment pensé », a déclaré Bacon. Son look rappelait également Charlton Heston dans La Soif du mal. » Non pas qu’il ait consciemment fait référence à une autre performance. « Je regardais d’autres films si je réalisais quelque chose, mais pas tellement comme acteur », a déclaré Bacon.

Bien que l’on pense généralement que ce film marque la fin de la trilogie « X », West a récemment suggéré qu’un autre film pourrait se dérouler entre les événements de « X » et « MaXXXine ». Et Bacon serait tout à fait disposé à en faire partie. « J’ai plaisanté avec lui à plusieurs reprises en lui disant que ce dont nous avons vraiment besoin, c’est d’une histoire sur les origines de Labat maintenant », a déclaré Bacon. « J’adorerais marcher à nouveau dans les chaussures minables de ce type. »

Mais avec tous ces souvenirs, on se demandait s’il y avait un rôle de son passé que Bacon aimerait reprendre ? Bacon, sans hésiter, a répondu avec un rôle : Val McKee de « Tremors ».

« J'avais vraiment envie de voir ce type. J'ai essayé plusieurs fois en film. Universal hésite et c'est un peu déroutant. Mais nous avons aussi fait un pilote de télévision avec Blumhouse il y a quelques années pour une série. Nous pensions tous que c'était cool, mais ça n'a pas marché », a déclaré Bacon. « Mais vous savez, le truc, c'est que, comme vous l'avez mentionné, je suis dans « Le Flic de Beverly Hills ». Et c'est le quatrième, la raison pour laquelle vous en voulez quatre, c'est parce que vous voulez Axel Foley, vous voulez voir Eddie dans ce film. Ce n'est pas seulement le film, vous devez vouloir voir cette personne traverser la vie. C'est le seul personnage auquel j'ai vraiment pensé, Non, je veux voir ce qu'il fait..”

Nous aussi, Kevin. Car la seule chose plus effrayante que les vers souterrains géants, c'est le malaise de la quarantaine.

« MaXXXine » est désormais diffusé en exclusivité dans les salles de cinéma.

Publications similaires