The Noel Diary Interview: Justin Hartley & Charles Shyer on the Holidays

Justin Hartley et Charles Shyer en vacances

Actualités > Justin Hartley et Charles Shyer en vacances

Le rédacteur en chef de ComingSoon, Tyler Treese, s’est entretenu avec l’acteur Justin Hartley et le réalisateur Charles Shyer à propos de The Noel Diary. Les deux ont discuté des films de vacances et du roman original sur lequel le film est basé. Le journal de Noel est maintenant disponible en streaming via Netflix.

« Lorsqu’un auteur à succès rentre chez lui à Noël pour régler la succession de sa mère, il trouve un journal qui contient des secrets sur le passé », lit-on dans le synopsis du film.



Tyler Treese : Justin, il y a une histoire si riche en matière de films de Noël et Netflix fait un si bon travail pour en sortir des films amusants chaque année. Alors qu’est-ce qui était le plus excitant dans le fait de faire partie de cette tradition cinématographique avec The Noel Diary ?

Justin Hartley : Pour moi, ce sont les acteurs impliqués – Charles, puis le scénario également. Je pensais que le scénario était vraiment génial et je pensais que le personnage avait un endroit où aller qui était difficile d’accès et tout un voyage du début à la fin. Pour ces raisons, ce fut une décision facile pour moi. Ce sont toutes les choses que vous recherchez, ou du moins toutes les choses que je recherche. Il a coché toutes les cases. Donc pour moi, j’ai hâte. Faisons-le.

Charles, le livre a eu tellement de succès. Qu’est-ce qui vous a vraiment marqué dans ce roman original qui vous a donné envie de l’adapter, d’en écrire le scénario, puis de le réaliser ?

Charles Shyer : Pour être honnête avec vous, je n’ai pas vraiment lu le roman du début à la fin. Il y avait un scénario que quelqu’un d’autre avait écrit sur la base du roman que j’ai lu, et j’ai pensé: « Je sais comment faire de ce genre de film que je veux faire. » Je n’ai donc pas jugé nécessaire de revenir en arrière. Je savais que le roman avait du succès, mais c’était une approche très sérieuse. Je l’ai parcouru, mais je n’y suis pas allé page par page. J’ai donc su comment m’en approprier, et j’ai dit à Netflix ce que j’allais en faire, et j’ai eu beaucoup d’idées et ils y sont allés.

Tyler Treese : Justin, vous savez, cette histoire couvre toute la gamme émotionnelle. Votre personnage fait face au chagrin, au pardon et à l’ouverture. Vous avez parlé du script qui vous a vraiment saisi. Qu’avez-vous trouvé de plus intéressant dans le voyage de Jake ici ?

Justin Hartley : J’ai vraiment adoré, quand je l’ai lu, l’idée que… quand j’accepte un travail et que je suis intimidé par le voyage que fait le personnage, c’est là que je suis motivé. Je deviens étourdi et j’ai hâte de faire le rôle. Lorsque vous vous sentez comme « c’est beaucoup, c’est un personnage vraiment bien écrit, un très bon scénario, et j’espère pouvoir livrer », c’est là que le jus commence à couler. C’est presque comme un athlète. Vous voulez presque ce défi, et ce film l’avait absolument. J’aime donc le fait qu’il fasse ce voyage – pour plusieurs raisons, en fait, et c’est difficile. Ce n’est pas facile. C’est difficile et il pourrait ne pas obtenir ce qu’il veut. C’est, pour moi, ce qui a scellé l’affaire.

Charles, il y a une très belle scène dans le film avec It’s a Wonderful Life. Est-ce votre film de Noël préféré

Charles Shyer : Oui, je dirais que oui. C’est la scène que nous avons inventée qui n’était pas dans le livre ou dans l’autre scénario. Je voulais rendre hommage à ce film, à [ director Frank] Capra. J’aime l’idée qu’ils étaient les seuls à regarder le film à la fin avec le chien. J’aime tout le concept. C’était vraiment un hommage à Capra. C’est ce que je voulais faire. Et que Barrett (Doss) dit que c’est le meilleur film qu’elle ait jamais vu. J’aime ça.

★★★★★

A lire également