JoJo’s Bizarre Adventure: All Star Battle R Review: Un remaster élégant

Actualités > JoJo’s Bizarre Adventure: All Star Battle R Review: Un remaster élégant

Peu de développeurs sont capables de capturer l’action élégante trouvée dans l’anime tout comme CyberConnect2. À travers sa série de jeux Naruto: Ultimate Ninja Storm à succès et son adaptation plus récente de Demon Slayer, le studio a développé un palmarès stellaire. Sa dernière version est JoJo’s Bizarre Adventure: All Star Battle R, qui a donné à l’équipe la possibilité de revisiter et de mettre à jour son jeu de combat de 2013 basé sur l’opus magnum d’Hirohiko Araki qui est rempli de personnages ridicules, de combats absurdes mais impressionnants et de références musicales. Avec de nouveaux personnages, des scènes et un nouveau mode solo, le remaster de Bandai Namco est clairement la version définitive du jeu même s’il n’est pas le meilleur du catalogue impressionnant du développeur.

Le changement le plus substantiel est que le mode histoire de l’original a complètement disparu. À sa place se trouve son mode All Star Battle, qui propose plus de 100 batailles de difficulté variable à terminer. Les médailles peuvent être débloquées en terminant chaque niveau et leurs objectifs secondaires secrets, ce qui permet ensuite aux joueurs de personnaliser leurs personnages avec des provocations et des poses gagnantes, en ajoutant plus de déblocages à rechercher. Le changement dans les modes solo supprime beaucoup de contexte des batailles, qui couvrent les huit parties de JoJo. Bien que cela ne dérangera probablement pas les fans purs et durs, ceux qui ont une connaissance plus décontractée se retrouveront perdus dans les batailles étranges qui pourraient les voir combattre un petit chien utilisant Stand, mais heureusement, l’absurdité porte l’expérience. Ce n’est pas aussi ambitieux que les jeux Naruto de CyberConnect2, ce qui est décourageant et une opportunité manquée, mais il offre les combats que vous voudriez revivre et ceux que les fans voudraient voir.

Ne vous méprenez pas, All Star Battle R s’adresse aux plus grands fans de la série. Les parties les plus récentes reçoivent moins de missions, Stardust Crusaders recevant un cinquième des quêtes globales. Cela se voit également avec ses nouveaux ajouts de personnages car la majeure partie provient de parties plus anciennes, telles que Robert EO Speedwagon de Phantom Blood, donc JoJolion est toujours terriblement sous-représenté car seul Josuke Higashikata est jouable. La plupart des nouveaux personnages ont été vus dans Eyes of Heaven en 2015 (à l’exception de Prosciutto & Pesci, Foo Fighters et Ghiaccio), mais ils devaient encore être adaptés au système de combat 2D plus traditionnel d’All Star Battle. Ce sont tous des ajouts solides, Prosciutto & Pesci étant le plus unique du groupe car les deux hommes agissent comme un seul personnage.

Avec 51 personnages au total (et quatre autres en route car un jeu d’anime ne peut jamais éviter d’avoir du contenu téléchargeable), la liste fait ressortir le meilleur de son système de combat. Ce n’est pas le combattant le plus profond – il est assez accessible grâce aux combos automatiques et aux entrées spéciales simplistes – mais grâce à la liste sauvage, aux manœuvres de finition dramatiques, aux dangers environnementaux et aux combattants d’assistance, l’action n’est jamais ennuyeuse. L’action à l’écran n’a peut-être pas toujours de sens, car certains personnages plus courts sont touchés par des animations qui les manquent clairement, mais c’est toujours agréable et exagéré de manière appropriée.

Alors que le reste des options solo comme les modes de survie et d’arcade sont assez oubliables, ses sections en ligne s’en sortent un peu mieux. Il y a des récompenses hebdomadaires sous la forme de nouvelles tenues qui sont liées à l’accomplissement de missions chronométrées qui finiront par se répéter (donc aucun contenu n’est verrouillé pour toujours). Celles-ci vont du simple, comme utiliser un personnage spécifique ou lancer une certaine attaque, à jouer un certain nombre de batailles classées. C’est un bon moyen de garder les joueurs actifs en ligne pour les semaines à venir, ce qui est toujours essentiel pour un jeu de combat plus spécialisé.

JoJo’s Bizarre Adventure: All Star Battle R n’est pas une énorme réinvention du titre de 2013, mais il n’a pas besoin de plaire à son public cible. Les ajouts au casting sont solides, le jeu a toujours l’air aussi élégant en raison de son excellent style artistique qui résiste à l’épreuve du temps, et les principes de base du jeu de combat, bien qu’encore un peu simples, sont toujours satisfaisants. Bien qu’il soit décevant que le mode histoire n’ait pas été remanié pour ressembler davantage aux campagnes trouvées dans les titres d’anime les plus récents de CyberConnect2, le mode mission fait le travail. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit de la meilleure version de All Star Battle à jouer et d’un pick-up intéressant pour tout fan de JoJo.

NOTE : 7,5/10

Comme l’explique la politique d’examen de ComingSoon, un score de 7,5 équivaut à « Bien ». Un divertissement réussi qui vaut le détour, mais qui ne plaira peut-être pas à tout le monde.

Divulgation: L’éditeur a fourni une copie PlayStation 5 pour notre revue JoJo’s Bizarre Adventure: All Star Battle R. Révisé sur la version 1.100.000.

★★★★★

A lire également