Jamie Lee Curtis explique pourquoi Halloween : H20 l’a déçue

Actualités > Jamie Lee Curtis explique pourquoi Halloween : H20 l’a déçue

Jamie Lee Curtis révèle ce qui l’a frustrée dans le processus de réalisation d’Halloween H20 : vingt ans plus tard. L’acteur a été profondément impliqué dans la franchise depuis le début, lorsqu’elle a fait ses débuts au cinéma en jouant la dernière fille emblématique Laurie Strode dans l’original 1978 Halloween. Elle reprendra plus tard le rôle dans la suite de 1981 Halloween II et fournira un camée en voix seule pour le long métrage d’anthologie pour la plupart sans rapport Halloween III: Season of the Witch en 1982. Cependant, elle s’est éloignée de la franchise après cela, continuant à apparaître dans des films en dehors du genre d’horreur, y compris le hit de 1988 A Fish Called Wanda.

Ce n’est qu’en 1998 qu’elle reprendra le rôle de Laurie Strode pour Halloween H20. Ce film voit Strode s’échapper de sa ville natale de Haddonfield, dans l’Illinois, et déménager dans un internat haut de gamme en Californie sous le nom de Keri Tate. Naturellement, le meurtrier masqué Michael Myers finit par la retrouver et la menace, elle, son fils et ses amis lors d’une nuit d’Halloween solitaire. Bien que le film se termine par sa décapitation de Michael, il est révélé plus tard dans Halloween: Resurrection en 2002 que Michael avait placé son masque sur un ambulancier involontaire avant de s’échapper, ce qui signifie que Laurie a accidentellement tué un homme innocent. Avant de raconter l’histoire d’un groupe de jeunes participant à une diffusion en direct depuis la maison Myers, Resurrection s’ouvre sur la mort de Laurie Strode lorsque Michael envahit l’hôpital psychiatrique où elle réside maintenant.

. était présent à un panel du New York Comic Con célébrant Halloween, qui mettait en vedette Curtis. L’actrice a révélé qu’elle n’avait jamais pensé qu’elle ferait un autre film d’Halloween après Résurrection, car elle a demandé à être tuée après avoir été si frustrée par le processus de création d’Halloween H20. Elle voulait que la suite de 1998 soit la fin définitive de la saga Michael et Laurie, mais elle a découvert « qu’il y avait un contrat, et vous ne pouviez pas le tuer ». La façon dont le film a taquiné le public et a ainsi forcé Laurie à tuer sans le savoir un homme innocent l’a amenée à demander à être également tuée dans la franchise. Lisez sa citation complète ci-dessous:

Donc, la dernière chose que je pensais faire, c’est un autre film d’Halloween… Vous connaissez peut-être ou non la raison pour laquelle je suis dans Resurrection. Donc H20 a été conçu vraiment par moi. Je ne suis pas titré en tant que producteur dessus. Mais c’était mon idée.

Laurie Strode s’est enfuie de Haddonfield… Elle se sent en sécurité. Et bien sûr, quelle était toute la vanité du film, si vous fuyez la peur, vous êtes mort à l’intérieur… Il y a ce moment, bien sûr, où il revient… Elle doit choisir, « Je vais le combattre et mourir, peut-être, mais je suis déjà un peu mort. Et si je gagne, je serai en vie. Mais c’était censé le tuer. C’est ce dont nous avons parlé. C’est pour ça que je me suis inscrit. Et tout se passait bien. Et puis j’ai eu le script. Et c’était une fin vague. Je n’arrêtais pas de leur dire: «Hé, je pensais que nous allions mettre fin à ça. C’est vague. » Quoi qu’il en soit, il s’est avéré qu’à ce moment-là, il y avait un contrat, et vous ne pouviez pas le tuer.

J’ai dit : « Je ne le fais pas. Je ne vais plus taquiner un public… » Et je leur ai dit : « D’accord, si vous faites [the paramedic ending], et il semble que Laurie Strode l’ait terminé, mon public va avoir l’impression que c’est fini. Mais vous devez me payer beaucoup d’argent dans le prochain film, et vous devez me tuer dans les 10 premières minutes du film parce que j’ai maintenant tué un homme innocent. Et je ne peux pas vivre avec ça.

À quoi ressemblerait la franchise Halloween sans Curtis ?

Bien sûr, Curtis a finalement été ramené dans la franchise de la nouvelle trilogie de films d’Halloween de Blumhouse, qui ignore la continuité de chaque entrée d’Halloween autre que l’original de 1978. Cependant, si elle n’avait jamais accepté de revenir du tout, la franchise serait probablement très différente. Les seuls films entre Halloween de 2002 : Résurrection et Halloween de 2018 étaient le remake de 2007 de Rob Zombie Halloween et sa suite de 2009 Halloween II, qui se déroulent tous deux dans leur propre continuité avec Scout Taylor-Compton jouant Laurie Strode.

Il semble peu probable que la branche Zombie de la franchise ait continué, compte tenu du fait que Halloween II vient tout juste de doubler son budget de 15 millions de dollars au box-office. Il semble presque inévitable que la franchise soit revenue à ses racines d’une manière ou d’une autre, mais si Curtis s’était engagée dans la mort de son personnage post-Halloween H20: vingt ans plus tard, les nouveaux films auraient peut-être davantage reposé sur un ensemble de personnages de retour, comme ceux qui est revenu pour Halloween Kills en 2021. Ce film présentait le retour de nombreux acteurs originaux de la franchise, dont Charles Cyphers, Nancy Stephens et Kyle Richards. Aucun de ces acteurs n’est un nom de renom (bien que Richards soit bien connu pour faire partie de la franchise Real Housewives), il semble donc plus probable que Blumhouse aurait déployé ses efforts pour persuader Paul Rudd de reprendre son rôle d’Halloween 6 en tant que Tommy Doyle, plutôt que de le refondre avec Anthony Michael Hall.

Dates de sortie clés

★★★★★

A lire également