Jamie Foxx aurait agressé sexuellement une femme sur un toit à New York

Jamie Foxx et l’accusation d’agression sexuelle sur un toit de New York


Introduction : Une affaire d’agression sexuelle présumée

Dernièrement, une plainte pour agression sexuelle a été déposée contre Jamie Foxx pour un incident qui aurait eu lieu en 2015 sur un toit à New York. L’acteur nie catégoriquement les allégations, affirmant que l’incident n’a jamais eu lieu et que des poursuites similaires avaient déjà été rejetées en 2020. Toutefois, la plaignante, surnommée Jane Doe dans le procès, affirme que l’agression aurait eu lieu sur le toit après que Foxx l’ait complimentée et conduite dans un endroit isolé.

Les allégations contre Jamie Foxx

Selon la plainte, la soirée aurait commencé au salon sur le toit de Catch NYC, où Jane Doe aurait rencontré Jamie Foxx et Mark Birnbaum, le propriétaire du bar. Après avoir été abordée pour une photo par l’ami de Doe, Foxx aurait multiplié les compliments à son égard avant de l’emmener dans un coin isolé du toit. C’est là que l’agression aurait eu lieu, avec des attouchements sexuels agressifs sous les vêtements, allant jusqu’à des gestes dérangeants et non consentis.

La réaction et les suites de l’affaire

Malgré le témoignage de Jane Doe affirmant que la sécurité présente sur place aurait été témoin de la situation sans intervenir, l’incident n’aurait pris fin que lorsque l’ami de Doe est revenu, poussant Foxx à cesser ses actions et quitter les lieux. Outre Jamie Foxx, Mark Birnbaum et Catch NYC sont également accusés d’avoir créé un environnement propice à de telles agressions et d’avoir manqué à leur devoir de surveillance.

Conclusion : Un contexte marqué par d’autres affaires similaires

Cette affaire s’inscrit dans un contexte plus large, avec d’autres personnalités également visées par des poursuites pour des accusations d’inconduite sexuelle. Il est important de souligner que cette plainte ne vise pas seulement à obtenir justice pour l’événement en question, mais également à réclamer une réparation pour la détresse émotionnelle et physique subie par Jane Doe, y compris le besoin de soins médicaux suite à l’incident.

Publications similaires