Harry Potter : la suite au cinéma ?
|

Harry Potter : la suite au cinéma ?

Actualités > Harry Potter : la suite au cinéma ?

Ces dernières années, Warner Bros Discovery vit dans une situation assez difficile. Aussi, dans une récente interview, le nouveau PDG de Warner Bros, David Zaslav, a déclaré vouloir miser sur les franchises qui avaient fait le succès du studio dans le passé. Pour ses prochaines productions, le studio projette de revoir ses plans d’action. Ces déclarations laissent penser qu’une suite de la célèbre saga Harry Potter pourrait bientôt avoir lieu pour les années à venir.

Une probable adaptation cinématographique de Harry Potter et l’Enfant maudit

Après le film Retour à Poudlard, qui a déjà permis de rassembler une nouvelle fois les acteurs principaux de Harry Potter, à savoir Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint, une autre bonne surprise vient se mettre en place pour les fans. Le PDG de Warner Bros Discovery a annoncé la possibilité d’un retour de Harry Potter au cinéma. Il a notamment expliqué que le studio n’a plus fait la production du film Harry Potter depuis 11 ans, soit depuis la sortie du film Harry Potter et les Reliques de la mort – 2e partie. D’ailleurs, David Zaslav a aussi avoué que les films Harry Potter et les films DC sont les principales sources de bénéfices du studio au cours de ces 25 dernières années. Aussi, comme la saga s’est interrompue, les revenus ont donc nettement baissé.

Pour remédier à cela, David Zaslav serait en train de travailler sur une possible adaptation cinématographique de la pièce de théâtre : Harry Potter et l’Enfant maudit. Une pièce qui a été écrite par Jack Thorne d’après le livre original de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne lui-même. Elle a été jouée pour la première fois au théâtre en 2016, mais personne n’avait pas encore pensé à l’adapter au cinéma.

Ce prochain film, consacré au sorcier le plus connu du monde, sera la suite directe du dernier film sorti en 2011. L’histoire dans ce prochain film se déroule dix-neuf ans après les événements du film Harry Potter et les Reliques de la mort. Le film commence au moment où le fils de Harry et Ginny, Albus, s’apprête à entrer à l’école des sorciers de Poudlard.

En résumé, la pièce étant à l’origine de cette probable adaptation de Harry Potter et l’Enfant maudit raconte les aventures de trois jeunes sorciers fraîchement admis à Poudlard. Dans cette pièce et selon toujours le livre original de J.K. Rowling, Albus s’associe avec Scorpius, le fils de Drago Malefoy, et Delphi, la cousine de Cedric Diggory. Les trois apprentis sorciers dérobent un dispositif d’inversion du temps lors d’un tournoi dans le but de sauver Cedric. Ils y parviennent, sauf qu’ils apprennent à leurs dépens que jouer avec le temps est très dangereux et leur acte finit par engendrer des répercussions désastreuses. Plus qu’une continuation axée sur les descendants du trinôme originel, cette pièce ouvre différentes hypothèses scénaristiques possibles. Elle montre la façon dont les choix de Harry, Ron et Hermione ont affecté le présent.

Un projet d’adaptation qui aurait un but plutôt financier

Photos Harry Potter

Lors de son intervention, le patron de Warner a intentionnellement snobé le fait que la saga Harry Potter a déjà été relancée en 2016 avec la production du film Les Animaux fantastiques. Celle-ci a ensuite été suivie par Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald et Les Animaux fantastiques : Les Secrets de Dumbeldore, sorti au cinéma cette année. Malheureusement pour Warner, ces films ont relativement déçu les fans, aussi bien au niveau de la réalisation que de la production et surtout du scénario. De surcroît, ces films n’ont pas eu les retombées financières escomptées. En tout cas, ils sont loin des 1,3 milliard engendrés par le film Harry Potter et les Reliques de la mort – 2e partie. À titre de comparaison :

  • Les Animaux fantastiques, sorti au cinéma lors de l’année 2016, a généré 814 millions de dollars ;
  • Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, sorti au cinéma durant l’année 2018, a amassé 654 millions de dollars ;
  • Les Animaux fantastiques : Les Secrets de Dumbeldore, sorti au cinéma au mois d’avril de cette année, n’a récolté que 404 millions de dollars.

Des chiffres vraiment insuffisants si on les compare à ce qu’avaient généré les films centrés réellement sur le plus célèbre des sorciers au monde, Harry Potter. De 2001 (la date de sortie du premier Harry Potter) à 2011 (la date de sortie du dernier film de la saga), la franchise a généré près de 7,7 milliards de dollars au box-office mondial.

Un retour au cinéma sous condition

Bien que le PDG de la société de production américaine soit particulièrement confiant à l’idée de relancer la saga Harry Potter au cinéma, il a tout de même émis quelques conditions. Le projet ne sera réalisé qu’avec la participation de l’auteur du livre original, J. K. Rowling.

Cependant, cette envie de vouloir à tout prix intégrer l’auteure de la saga Harry Potter pourrait avoir des répercussions du côté des principaux acteurs du film. Le retour de Daniel Radcliffe et d’Emma Watson dans le rôle de Harry Potter et d’Hermione Granger pourrait en effet être compromis. Pour rappel, les deux acteurs avaient publiquement pris position contre les accusations de transphobie portées à l’encontre de J.K. Rowling.

Pour le moment, ces informations sont à prendre avec des pincettes, puisque rien n’a encore été confirmé officiellement. Toutefois, après la surprise du film Retour à Poudlard, les fans de Harry Potter peuvent redoubler d’espoir.

★★★★★

A lire également